Accueil 25 en concert
Mardi 20 août 2019 : 11775 concerts, 25623 chroniques de concert, 5262 critiques d'album.


100 % lo-fi garaj hxc, simpliste comme Cosmic Psychos, détraqué comme Butthole Surfers, acide et piquant, potentiomètre dans le rouge, les yeux écarlates...

25 : vos chroniques d'albums
Site

25 en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

25 : l'historique des concerts

Ve.

11

Janv.

2019

La Flingue en concert
La Flingue + 25 + Geriatrie La Flingue | 25
Salle Gueule - Marseille (13)

Di.

09

Déc.

2018

Conger! Conger! en concert
Conger! Conger! + x25x + Da Leada + Shiloh Conger! Conger! | Shiloh | 25
Molotov (13)

Di.

10

Juin

2018

Swan Ink en concert
x25x + Swan Ink + Mr Thousand & Ramirez + De la Crau + Les Fralibos + Garces Kelly Mr Thousand | Swan Ink | 25
Cambuza - Gemenos (13)

Di.

29

Avril

2018

Thank, x25x, Brain Juice Drainer La Comédia Michelet Bar - Montreuil (93)

Ve.

06

Avril

2018

Action Beat en concert
Sister Iodine + Action Beat + x25x Sister Iodine | Action Beat | 25
L'Embobineuse - Marseille (13)

Me.

21

Juin

2017

X25x // Sec // L'œillère // Dèchemétal SEC | L'Oeillère | 25
Data - Marseille (13)

Sa.

29

Avril

2017

Ve.

04

Nov.

2016

Qúetzal Snåkes en concert
Qúetzal Snåkes + x25x + Nun's Violent Dancing 25 | Qúetzal Snåkes
La Salle Gueule - Marseille (13)

25 : les dernières chroniques concerts 19 avis

Gériatrie, La Flingue, x25x (en soutien à la Machine à Coudre #2)

Critique écrite le 13 janvier 2019, par Philippe

La Salle Gueule, Marseille 11 janvier 2019

Gériatrie, La Flingue, x25x (en soutien à la Machine à Coudre #2) en concert

Deux semaines après un premier concert au Molotov (que j'ai raté hélas), et avant un troisième concert le 23.02 à l'Embobineuse, la scène rock (à peine un peu poussée au cul par Phocea Rocks) remet très volontiers le couvert pour un deuxième épisode de soutien à la Machine à Coudre. Notre salle underground de plus de 25 ans d'âge qui a eu la malchance d'être située juste derrière les deux immeubles effondrés de Noailles... Comme dirait le chanteur de la Flingue, on sait tou.te.s pourquoi on est là (et donc, on est tou.te.s là...), pas de blabla, c'est d'abord un hommage et un soutien psychologique (et espérons-le un peu financier, aussi) aux héroïques tauliers du lieu, Claire & J2P, en attendant des jours meilleurs. La Salle Gueule est donc bondée de visages familiers et offre ce soir une belle affiche, allant d'un groupe émergent à des cadors de la scène locale. En première partie, l'étrange et récent club des 5 de Gériatrie, emmené par le camarade Cooki, pratique une musique déconcertante, avec vrillements de Korg, gémissements de cordes, sans chansons clairement identifiables, ponctuée des gargouillis et psalmodies indéfinissables de son chanteur qui paraît être parti très, très loin dans sa tête. Je passe la moitié du... Lire la suite

Shiloh + x25x + Conger!Conger! + Da Leada (en soutien aux inculpé.e.s des luttes de la Plaine)

Critique écrite le 10 décembre 2018, par odliz

Le Molotov, Marseille 09 décembre 2018

Shiloh + x25x + Conger!Conger! + Da Leada (en soutien aux inculpé.e.s des luttes de la Plaine) en concert

En cette fin d'année intensément christique avec la multiplication des pains municipaux, les petites gens aka la populace contre-attaque à base d'élans solidaires et de concerts de soutien. La musique est censée adoucir les mœurs ; dans certains cas comme ici ce soir, elle aide à catalyser l'énergie émotionnelle de nos expériences traumatiques individuelles et collectives ; c'est dire si on en a besoin. Après les concerts de soutien à Noailles pour les âmes sacrifiées et les dommages collatéraux expulsés, et avant les concerts de soutien à la Machine à Coudre fermée jusqu'à nouvel ordre, c'est pour la Plaine et ses inculpés qu'on met nos habits de lumière et qu'on remplit la caisse noire. Et malgré une atmosphère de guerre des tranchées et un mistral à faire s'envoler des housses de couette sur les figuiers, on croise du (beau) monde au Molotov . Le bal populaire s'ouvre avec Shiloh comme une entrée en matière symbolique, clin d'œil désabusé à l'Amérique sécessionniste d'alors. Nos Shiloh marseillais ne sont que duo et habitent pourtant la scène comme une armée nomade. Le chant profond résonne dans nos cavernes intérieures, tandis que les tressaillements et la ronde gravité de la guitare nous relèvent en... Lire la suite

Phocea Rocks court-circuite Cambuza - Los Fralibos, Garces Kelly, Mr Thousand & Ramirez, Moon Rã, De la Crau, Swan Ink, x25x

Critique écrite le 11 juin 2018, par Philippe

La Cambuza, Gémenos 10 juin 2018

Phocea Rocks court-circuite Cambuza - Los Fralibos, Garces Kelly, Mr Thousand & Ramirez, Moon Rã, De la Crau, Swan Ink, x25x en concert

Bon, j'imagine que comme d'hab' si on veut garder en souvenir de cette journée inédite, un truc un peu plus présentable qu'une vingtaine de "likes" sur une page "Evénement" morte (qui seront quand même dupliqués jusqu'à la sixième extinction, dans des datacenter au charbon et aux antipodes, hein !), va falloir la faire à l'ancienne méthode, la seule, la vraie : la chronique avec photo ! C'est que Phocea Rocks qui sort de Marseille, déjà, c'est pas rien en soi. Mais comment se put-ce ? Idée fomentée à la fois par le Président de l'Asso (qui a des attaches, voire de la famille, voire que ce serait un peu comme qui dirait son bled à lui) à Gémenos, 13... et à la fois par un petit punk bien défavorablement connu de vos services, également haut placé dans la hiérarchie du festival et qui lui, aime et se fournit en outre dans cet endroit qu'on appelle la Cambuza - également à Gémenos. Délocalisons ceci dans cela ! Pourquoi ? Afin de rigoler un bon coup, déjà. Ah ! Los Fralibos Et reprendre un de ces risques financiers foufous qui ont fait notre réputation ? Genre amener 300 personnes, ben voyons, un dimanche aprème après la messe et à la place du PMU et de la sieste, presque littéralement à Cuges-les-Pins. Après tout notre asso est... Lire la suite

x25x + Action Beat + Sister Iodine

Critique écrite le 08 avril 2018, par pirlouiiiit

Embobineuse, Marseille 06 avril 2018

x25x + Action Beat + Sister Iodine en concert

Après le très chouette premier set de la rencontre au sommet entre Stéphane Belmondo et Henri Florens au JAM me voici d'un coup de vélo à l'Embobineuse ... Si au JAM je faisais chuter la moyenne d'âge à moi tout seul, ici en revanche je pense qu'avec ma quarantaine entamée je suis pile dans la moyenne. Ne voulant pas rater les x25x qui ouvraient, j'ai eu peur en arrivant et en voyant la queue devant la salle; aussi je loue la sortie de Damien venant demander qui avait sa place et son adhésion dans la rue et qui m'aura du coup permis de rentrer plus vite. Chose amusante je rentre pile au moment où Penny m'envoie le SMS pour me dire que ça attaque et celui de l'Agent Massy m'informant qu'il ne pourra pas accomplir sa mission textuelle et donc que je suis solo. Sur scène les 3 x25x sont déjà à l'ouvrage... je ne sais pas s'ils ont véritablement commencé un morceau ou s'ils font juste chauffer leurs instruments ... mais ce qui est sur c est que ça fait déjà du boucan et qu'il est temps pour moi de mettre mes bouchons. Toujours avec le bon souvenir de leur passage à la Rue du Rock 2016 (et des précédents d'ailleurs) je suis ravi de les revoir. Ben semble toujours perché (genre grimaces et regards inquiétants) ; Fred cramponné à sa... Lire la suite

25 : les chroniques d'albums

25 : Exit, Voice Or Loyalty ?

Chronique écrite le 24/10/2008, par Senti

25 : Exit, Voice Or Loyalty ?

T'es pas content ? Exit, Voice Or Loyalty ? Désertion, Protestation ou Immobilisme, voilà les 3 choix que tu as selon Albert Otto Hirschman, économiste américain. Ou bien alors tu peux aller écouter l'album des *25*. Et ma foi, c'est peut être la meilleure chose à faire pour arrêter de bouder dans son coin. Le POWER trio marseillais est une véritable pile électrique court-circuitée par la foudre. Chargés à bloc, les gaziers misent sur l'énergie brute de morceaux courts et concis. 0 gras, que du muscle. Tracté par une base rythmique bloquée sur la vitesse max, *25* crache une grasse poignée... Lire la suite

25 : Electric Synthetized Diethylamid

Chronique écrite le 28/03/2005, par Pirlouiiiit

25 : Electric Synthetized Diethylamid

J'étais un peu sans nouvelle des 25 depuis ce concert à la Machine à coudre il y a presque 5 ans. Comme l'indique la jaquette ce disque a été recorded à l'arrache en 3 heures. Ca s'entend mais ça colle complètement avec la démarche du groupe. Jouer vite et fort ... vous avez dit punk ? oui, même si leurs textes déconneurs en anglais, espagnol ou français genre "je veux des bonbons !" ne sera peut être pas du goût des puristes. Le chant est donc aboyés, hurlés dans... Lire la suite

25 : Vidéo