Accueil Alamo Race Track en concert
Dimanche 23 février 2020 : 10611 concerts, 25928 chroniques de concert, 5287 critiques d'album.


Le groupe hollandais Alamo Race Track pratique une pop moderne oscillant entre écriture raffinée dans la veine d'XTC, la pop foutraque et joyeuse de Pavement et l'énergie rock des Strokes.

Alamo Race Track : vos chroniques d'albums
Site

Alamo Race Track en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Alamo Race Track : l'historique des concerts

Lu.

21

Déc.

2015

Jacco Gardner en concert
Jacco Gardner + Alamo Race Track Alamo Race Track | Jacco Gardner
Paradiso

Ve.

23

Oct.

2015

Alamo Race Track L'Atabal - Biarritz (64)

Me.

21

Oct.

2015

Alamo Race Track - Bye Bye Dubai Kraspek Myzik - Lyon (69)

Me.

22

Juillet

2015

Ricard S.a Live Session : The Slow Sliders + Alamo Race Track + Guest Le Trabendo - Paris (75)

Lu.

18

Mai

2015

Eagles Gift en concert
Joy Wellboy + Alamo Race Track + Eagles Gift Alamo Race Track | Eagles Gift | Joy Wellboy
Point Ephémère - Paris (75)

Je.

14

Mai

2015

Douglas Firs + Alamo Race Track Alamo Race Track | Douglas Firs
De Roma - Borgerhout (B)

Di.

10

Mai

2015

Les Nuits Du Botanique en concert
Les Nuits Botanique: Jacco Gardner (Nl) + Alamo Race Track (NL) + The Sunday Charmers (B) Les Nuits Du Botanique | Alamo Race Track | Jacco Gardner
Le Botanique - Bruxelles

Di.

15

Avril

2012

Alamo Race Track + Moss Alamo Race Track | Moss
Grand Mix - Tourcoing (59)

Alamo Race Track : les dernières chroniques concerts 2 avis

The Cure, Yo La Tengo, The Raveonettes, Great Lake Swimmers, Camille, !!!, The Polyphonic Spree, The Wedding Present, The National, Sébastien Shuller, Mus, The Organ, Art Brut, Alamo Race Track, Boom Bip, Maxïmo Park, Colder, Sonic Youth, Mercury Rev (La Route du Rock 2005)

Critique écrite le 28 décembre 2005, par Pierre Andrieu

Fort de Saint Père et Palais du Grand-Large, Saint-Malo 12 au 14 août 2005

The Cure, Yo La Tengo, The Raveonettes, Great Lake Swimmers, Camille, !!!, The Polyphonic Spree, The Wedding Present, The National, Sébastien Shuller, Mus, The Organ, Art Brut, Alamo Race Track, Boom Bip, Maxïmo Park, Colder, Sonic Youth, Mercury Rev (La Route du Rock 2005) en concert

Quinzième anniversaire réussi pour la Route du Rock. Fort de la plus belle affiche de l'été, la quinzième Route du Rock a permis d'offrir aux festivaliers ravis un panorama quasi complet de ce qui se fait de mieux actuellement en pop et rock (voire électro, mais dans une moindre mesure). Les slogans affichés sur les t-shirts 2005 du meilleur festival français de la catégorie pop - qui semblaient un peu trop aguicheurs avant le début des hostilités - étaient cette année "Pop is not dead" et "Sea, sex and rock n roll" ; ils se sont finalement révélés prémonitoires et furieusement tendance. La pop n'est toujours pas morte, c'est vrai, mais ça on s'en doutait quand même un peu... La plage de Saint-Malo est plus que jamais magique, avec son sable fin et sa vue imprenable sur les bikinis et autres strings ou top less, et si l'eau est un froide au début, quand on en ressort elle provoque instantanément des envies humides, voire lubriques. Hum, hum... Le rock n roll, quant à lui, est toujours la chose la plus réjouissante inventée par l'homme pour péter les plombs. La preuve ? Même les branchés têtes à claques, qui il n'y a pas si longtemps s'extasiaient sur le moindre DJ planqué derrière ses sinistres platines et dissertaient à n'en plus... Lire la suite

The Wedding Present + The National + Alamo Race Track + Bumcello + Las Ondas Marteles (Festival de Sédières 2005)

Critique écrite le 31 juillet 2005, par Pierre Andrieu

Granges du Château de Sédières, Clergoux 23 juillet 2005

La deuxième soirée du festival de Sédières s'annonçait riche en bons moments, elle n'a pas déçu... Sensible à la qualité de l'affiche, le public s'était déplacé en masse dans la grange rénovée qui tient lieu de (superbe) salle de spectacle au milieu d'un formidable océan de verdure. Las Ondas Marteles Juste après les prestations de Quidam (dont le concert donné en mai en première partie d'Hollywood Pornstars était prometteur) et Scories (qui nous avaient laissés de marbre à la Coopérative de Mai) programmées à partir de 18 heures, le groupe des frères Martel a parfaitement confirmé l'excellente impression qu'ils nous avaient faite un an auparavant lors d'un show case dans le club de la Coopé tout simplement renversant. A Sédières, comme à Clermont-Ferrand, la voix et le charisme de Nicolas Martel sont admirablement supportés par la guitare de Sébastien Martel et la contrebasse de Sarah Murcia. Lors d'une prestation scénique de Las Ondas Marteles, les moments de communion musicale où le trio semble possédé par ses superbes morceaux de folklore cubain ne manquent pas... Quand on entend Sarah, Nicolas et Sébastien jouer ou chanter en chœur, il n'y a aucun doute sur la sincérité de leur passion commune (et communicative) pour... Lire la suite

Alamo Race Track : les chroniques d'albums

Alamo Race Track : Black Cat John Brown

Chronique écrite le 24/10/2006, par Pierre Andrieu

Alamo Race Track : Black Cat John Brown

Avec la parution imminente d'un deuxième album de pop légère, fraîche et néanmoins intense, le groupe hollandais Alamo Race Track s'apprête à apporter une éclatante confirmation de son talent. Ce talent pour trousser des pop songs aussi puissantes qu'entêtantes, le combo basé à Amsterdam l'avait déjà démontré dans un prometteur premier disque et lors d'une tournée qui avait impressionné la plupart des publics. Seuls les éternels pisse froid snobinards avaient tordu le nez d'un air dédaigneux. Les malheureux, ils vont être obligés de retourner une fois de plus leurs verstes ! Ce qui ne les empêchera pas de se sentir bien seuls à l'aube de la publication de Black Cat John Brown, un album constellé de tubes aussi efficaces que charmants. En... Lire la suite

Alamo Race Track : Birds At Home

Chronique écrite le 10/05/2005, par Pierre Andrieu

Alamo Race Track : Birds At Home

Le groupe hollandais Alamo Race Track a fait paraître début avril chez Fargo Records un charmant album de pop/rock à la fois sautillant, émouvant, évocateur et original... Le premier disque de Ralph Mulder (chant/guitare), Guy Bours (batterie), David Corel (basse/chant) et Len Lucieer (guitares) sonne comme si c'était un groupe belge - un peu farfelu - influencé par le rock new-yorkais, la pop anglaise et le blues/country/folk US qui l'avait enregistré. Les treize morceaux présents sur l'album Birds at home... Lire la suite