Accueil Amélie-les-crayons en concert
Vendredi 20 juillet 2018 : 12124 concerts, 25099 chroniques de concert, 5220 critiques d'album.


Des chansons qui présentent des petites histoires, proches de la ritournelle, accompagnées d'un accordéon, d'une contrebasse et d'un piano.

Amélie-les-crayons : l'historique des concerts

Sa.

14

Avril

2018

Ve.

13

Avril

2018

Ve.

06

Avril

2018

Volo en concert
Volo + Amelie Les Crayons Volo | Amélie-les-crayons
Salle du 27 - Rouillac (16)

Je.

05

Avril

2018

Amélie-les-crayons Bijou - Toulouse (31)

Me.

04

Avril

2018

Amélie-les-crayons Bijou - Toulouse (31)

Ve.

30

Mars

2018

Sa.

17

Fév.

2018

Amelie Les Crayons C.C. Arthemuse - Briec (29)

Ve.

09

Fév.

2018

Amélie-les-crayons : les dernières chroniques concerts 3 avis

AMELIE LES CRAYONS

Critique écrite le 07 décembre 2005, par Ludo

Théatre villefranche, Casino Vals les bains, CCO lyon (non précisé 2005)

De la bonne humeur, de l'humour, des textes simples, la vie de tous les jours...On se laisse facilement emporter dans son petit monde, avec une mise en scéne éprouvée. Je l'ai vue 3 fois, et à chaque fois, standing ovation ! Les 3 musiciens qui l'accompagnent sont également... Lire la suite

supremes dindes, dezoriental, amélie les crayons

Critique écrite le 04 août 2004, par cat

theatre de fourvieres à lyon 31 Juillet 2004

début de la soirée : lyon rugit la nuit. Amélie les cxrayons, bien, très bien, toute en finesse, acoustique, des musiciens presents et des compositions originales. Et des textes qui réjouissent la vieille féministe qui ronronne en moi. Affaire à suivre ensuire DEZO, desoriental; magnifique, cosmopolite comme eux seuls savent l'être, et une pêche incroyable. On ajoute une maitrise des instruments , des textes intéressants plus un partage avec le public. Bref, la soirée s'annonçait bien, ne pas oublier qu'on était dans un amphithéatre... Lire la suite

color blind - baratins de la joie - rhesus - picore - amélie les crayons - elka osa - mes anjes noirs - la doxa

Critique écrite le 15 décembre 2003, par Julie

Viviers 12-13 décembre 2003

Découverte printemps de Bourges au fin fond de l'ardéche ; on est arrivé en retard, on est arrivé à la fin de 'colorblind' ; jazz instru avec des chanteuses de soul, l'éclairage trop statique et l' ambiance très molle ne nous a pas aidé à nous décontracté dans une salle au tiers rempli ; rien retenu de leur musique ; ensuite arrive les 'baratins de la joie', une intro digne d'un film d aventure, avec musique et ambiance héro de la seconde guerre mondiale, malheureusement lorsque la musique et le chant ont commencé on s'est rendu compte que ce groupe n'avait pas la carrure de leurs costumes ; Non vraiment le festif y en a marre ; je crois que c'était le groupe local, et bien ce fut un supplice ; ensuite Rhesus arrive sur scéne, le public était bourré je crois car des gens les insultaient au premier rang ; malgré leur fébrilité apparente ils s'en sont bien sorti avec du rock bien envoyé et de choses plus calmes ; sentant... Lire la suite