Accueil Amorphis en concert
Vendredi 22 novembre 2019 : 11298 concerts, 25775 chroniques de concert, 5279 critiques d'album.


Amorphis est un surpuissant groupe de heavy métal progressif... Au menu : chant guttural ou délicat, passages épiques, guitares virtuoses, murs du son franchis ou chevauchées lyriques...

Site

Amorphis : tous les concerts

Amorphis : l'historique des concerts

Sa.

16

Fév.

2019

Soilwork en concert
Amorphis & Soilwork (Complet) Amorphis | Soilwork
Z7 - Pratteln (Ch)

Je.

14

Fév.

2019

Soilwork en concert
Amorphis & Soilwork Amorphis | Soilwork
Garage - Saarbrucken (All)

Di.

10

Fév.

2019

Soilwork en concert
Amorphis & Soilwork Amorphis | Soilwork
Transbordeur - Lyon - Villeurbanne (69)

Je.

07

Fév.

2019

Soilwork en concert
Amorphis & Soilwork + Jinjer + Nailed To Obscurity Amorphis | Soilwork
Le Bikini - Ramonville / Toulouse (31)

Me.

06

Fév.

2019

Soilwork en concert
Amorphis + Soilwork Amorphis | Soilwork
Cabaret Sauvage - Paris 19ème (75)

Di.

27

Mars

2016

Sa.

26

Mars

2016

Amorphis + Guests Petit Bain - Paris (75)

Lu.

30

Nov.

2015

Amorphis : les dernières chroniques concerts

Nahemah + Leprous + Amorphis

Critique écrite le 27 novembre 2011, par Ylxao

Salle du Kao - Lyon 17 Novembre 2011

Nahemah + Leprous + Amorphis en concert

Ce Jeudi-soir, un groupe, et pas n'importe lequel investit la salle du Kao à Lyon : Amorphis. Mon amie photographe et moi-même nous sommes donner rendez-vous devant la salle, mais un petit ennui de GPS retarde mon arrivée. La première partie : Nahemah est un groupe de métal prog originaire d'Espagne formé en 1997. Il a déjà commencé lorsque je gagne le cœur de la fosse. Le chanteur Pablo Egido impressionne plutôt avec sa carrure mastodonte et son chant bien porteur des influences de Tool et Dark Tranquility. Les musiciens ne faillissent pas non plus à ses côtés, la technique est bien présente et ne laisse pas de marbre. L'atmosphère dégagée oscille tantôt entre pesanteur nerveuse et paisible errance. Ces fluctuations musicales explorent et exploitent les recoins du genre progressif. Il en va de même pour le chant avec l'alternance des chants clairs et gutturaux. J'avoue cependant avoir été davantage marquée par les parties où le chant se faisait plus caverneux. J'avais un peu de mal avec l'autre voix légèrement "trop" lumineuse, pour le coup un peu trop distincte peut-être. Une sensation de grand écart sonore qui ne sera pas à retenir car finalement à la fin de leur performance, je conserve un... Lire la suite

Amorphis : Vidéo

Amorphis : écoute