Accueil Amour en concert
Lundi 18 juin 2018 : 9706 concerts, 25029 chroniques de concert, 5218 critiques d'album.


Un quintet qui rassemble le trio noise Le Singe Blanc aux basse-basse-batterie, l'hirsute heavy-metalleux lillois Mr Marcaille au violoncelle et l'improbable Mr Verdun (échappé du duo country-garage thee Verduns) à la contrebasse.

Amour en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Amour : l'historique des concerts

Sa.

16

Juin

2018

Amour, Naked Passion, Les Rats-lutins, Yokolele, Zenith, Young Theory, Overrated Noise, One Hour, Bubblebeer, Shackled Heart, Ardwynn, Funk This Ship, Nightlightcall Reflektor - Liege

Ma.

05

Déc.

2017

Ve.

17

Nov.

2017

Srin Ho2r, Bubblebeer, Dpnm, Amour, Gwena, Les Rats-lutins Péniche la légia - Liège

Ve.

21

Juin

2013

Fête De La Musique en concert
Postcoïtum + Cougard Discipline + Amour + Hippie Diktat + Pâté pôur chien Fête De La Musique | Cougard Discipline | Amour | Postcoïtum | Hippie Diktat
Le Périscope - Lyon (69)

Sa.

10

Mars

2012

Amour (feat. Le Singe Blanc, Mr Marcaille & Mr Verdun) + Subfobias Magasin 4 - Bruxelles (B)

Sa.

03

Mars

2012

Amour : les dernières chroniques concerts 2 avis

Big Sexy Noise + Amour

Critique écrite le 04 mars 2012, par Roo-ha-kim

l'Embobineuse - Marseille 03 mars 2012

Big Sexy Noise + Amour  en concert

Pas (de désir nocturne) de vélo ou de bagnole de merde, pas de station de métro aux alentours, encore moins de tramway ; donc direction l'Embobineuse à pieds à partir de St Charles. Une nouvelle fois merci à "nos" élus d'avoir soigneusement éviter certain quartiers sur le tracé de leurs transports en communs (mais sont-ils vraiment en communs ?) J'avais déjà raté la papesse de la contre-culture new-yorkaise Lydia Lunch plusieurs fois à Marseille et cette fois-ci son nouveau projet nettement moins intello et plus directement blues/rock'n'roll Big Sexy Noise m'excitait bien. Malheureusement, même si ce fut un très honorable concert, en ce qui me concerne ce fut un peu la rencontre à demi ratée. Nous arrivons un peu en retard, alors que cela fait déjà bien quinze minutes que Big Sexy Noise est sur scène. L'ordre de passage des groupes a en effet été inversé puisque Amour qui devait assurer la première partie a eu quelques soucis à rallier la cité phocéenne. L'Embob affiche complet, ce qui est une très bonne chose. En revanche il devient dès lors pas évident du tout de voir ce qui se passe sur scène ni de se rapprocher. Le son, comme d'habitude ici, est parfaitement réglé. Sauf que pour une fois j'aurais bien aimé... Lire la suite