Accueil An Pierle en concert
Mardi 12 décembre 2017 : 10907 concerts, 24772 chroniques de concert, 5187 critiques d'album.


An Pierle et son groupe White Velvet écrivent des chansons mises en scène dans un décor où les sonorités expérimentales servent la pop rock. Au menu : voix très émouvante, mélodies aériennes et compositions addictives... A voir sur scène ! Nouvel album, Strange Days, et concerts en 2013 !

An Pierle : vos chroniques d'albums
Site

An Pierle en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

An Pierle : l'historique des concerts

Sa.

11

Nov.

2017

Ve.

29

Sept.

2017

Me.

28

Juin

2017

Pass 1 Jour The Week Before : An Pierlé Chapelle de la Drac - Caen (14)

Ve.

23

Juin

2017

Ma.

23

Mai

2017

An Pierlé (release) Botanique - Bruxelles (B)

Di.

14

Mai

2017

Friends en concert
An PierlÉ & Friends An Pierle | Friends
Ferme du Biéreau - Louvain-la-Neuve

Sa.

01

Avril

2017

An Pierle + Emilie & Ogden Théâtre Le Poche - Bethune (62)

Di.

19

Mars

2017

An Pierlé "slumberland" Botanique - Bruxelles (B)

An Pierle : les dernières chroniques concerts 15 avis

An Pierlé & White Velvet + Narrow Terence

Critique écrite le 13 février 2011, par Sami

Poste A Galène, Marseille 11 février 2011

An Pierlé & White Velvet + Narrow Terence en concert

La salle est déjà bien pleine lorsque les Narrow Terence commençent leur set folk bluesy plutôt classe. Public très réceptif mais paradoxalement dissipé du coté de leurs amis et familles venus en nombre les soutenir. Jamais vu auparavant mais assez d'accord avec les louanges lues ici et là à leur propos : de bons musiciens qui maîtrisent leur sujet et installent une ambiance americana prenante. Dans les meilleurs moments, on pense néanmoins à des groupes britaniques du style The Coral ou Gomez, avec un bon dosage électrique/acoustique qui évite toute monotonie. Un peu tiqué sur la voix d'un des chanteurs qui adopte un style rocailleux qui sonne parfois un peu forcé, un peu comme s'il imitait Tom Waits mais à cause de l'accent sonne plutôt comme Arthur H. Assez touchants quand ils dédient un de leurs morceaux à l'Egypte, et quand ils expliquent leur émotion d'être invités à la dernière minute en première partie d'une chanteuse dont ils adorent les disques. Le plat pays qui est le sien a beau ne plus avoir de gouvernement depuis des mois et inspirer le navet du moment, on est content de revoir ce soir la pétillante An Pierlé. J'avais raté son passage en 2006 mais garde un très bon souvenir de son concert aux Eurockéennes de... Lire la suite

An Pierlé & White Velvet + Narrow Terence

Critique écrite le 12 février 2011, par Philippe

Le Poste à Galène, Marseille 11 février 2011

An Pierlé & White Velvet + Narrow Terence en concert

Excellente surprise que ce concert où je suis allé, en bonne feignasse du vendredi soir, sans papier ni stylo, en traînant les pieds, pratiquement éjecté à coup de pompes du canapé du salon par ma douce compagne. Pire, à peu près sans connaître les artistes autrement que de nom : le cas idéal du concert pas motivé et potentiellement pénible qu'on finit sur les rotules. Mais ça n'a pas été le cas ce soir, vraiment pas ! Narrow Terence, ajoutés in extremis en première partie, je ne les connaissais que de nom, et c'était une lacune ! Superbe groupe de rock, sobre dans ses compositions parfaitement équilibrées, il abrite en outre en son sein une voix pop "belge" comme ils le diront eux-même (idéale pour le titre final, Ghinzu-deUs like) et une autre voix écorchée rappelant très fort, par moments, l'organe de notre bien-aimé Tom Waits. Le jeu pop, rock, blues, est varié (les changements de poste aussi, certains savent jouer indifféremment des cordes et des percus !) et peut même à l'occasion (2 fois au moins) déraper dans le métal contondant avec power chords, tout en nous y ayant amené sans avoir l'air d'y toucher : très étonnant ! Les titres des 4 gaillards percutent, c'est référencé mais quand même assez original pour... Lire la suite

An Pierlé and the White Velvet

Critique écrite le 27 octobre 2006, par Pirlouiiiit

Poste à Galène - Marseille 11 octobre 2006

An Pierlé and the White Velvet en concert

Bon on ne peut pas dire que j'ai vraiment le temps en ce moment mais l'idée qu'il n'y ait que quelques lignes sur cet extraordinaire m'est trop insupportable. Lorsque je me rends au Poste à Galène avec Aaron, on revient tout juste du concert des Animals au Café Julien, à ne pas confondre avec les New Animals qui accompagnent Eric Burdon. De An Pierlé je ne connais que le nom, mais comme elle a été programmée à Doun je sais que je peux y aller confiant. Nous arrivons donc un peu en retard et la claque est immédiate. Le Poste est plein, plongé dans l'obscurité ... sur scène An Pierlé est à l'accordéon, accompagnée de 5 musiciens. Un au clavier au fond, un a la batterie, un a la guitare, un au violoncelle et le guitariste qui figure à son côté sur les affiches. Exceptionnellement je ne vais pas me lancer dans une analyse descriptive du concert car cela remonte à trop longtemps maintenant et que j'ai même oublié à quoi ressemblait la musique. Par contre ce que je n'ai pas oublié c'est le charisme et le charme de An Pierlé La chanteuse est en effet rayonnante, belle, naturelle et souriante. Elle me fait un peu penser à Cameron Diaz par moment (en plus mince). Ces yeux brillent, elle s'amuse sur scène parfois comme... Lire la suite

Feist + An Pierlé + Laetitia Shériff + Nouvelle Vague + OMR (Festival de Sédières 2004)

Critique écrite le 12 août 2004, par Pierre Andrieu

Grange du château de Sédières 22 juillet 2004

Le festival de Sédières 2002 et particulièrement les prestations réussies de Joseph Arthur, Hawksley Workman, Tindersticks, The Notwist, Miossec et Dominique A nous laisse un souvenir impérissable, celui de 2003 (annulé à cause du conflit des intermittents) est déjà oublié, place au festival 2004 et à son affiche de qualité et très fournie (7 soirées sont désormais dévolues aux musiques actuelles)... C'est donc le cœur léger qu'on se met en quête du site en évitant soigneusement de suivre les panneaux indiquant "Sarran, musée du président Jacques Chirac" et en suivant fébrilement ceux menant à Sédières 2004. Tout est intact : la forêt est toujours aussi verdoyante, l'eau des lacs est plus que jamais claire, le château et ses abords sont encore une fois bien entretenus (merci Bernadette Chirac) et la grange restaurée qui sert de cadre aux concerts conserve ses atours accueillants... La première soirée à laquelle nous assisterons s'intitule "songwriting féminin", sa programmation a des allures de jumelage des festivals Les femmes s'en mêlent/Les Inrockuptibles... C'est d'ailleurs OMR, une "découverte" des Inrocks, qui commence la soirée, et comme à la Coopérative de mai avant Grandaddy, on ne réussit pas vraiment à se laisser... Lire la suite

An Pierle : les chroniques d'albums

An Pierle : HELIUM SUNSET

Chronique écrite le 14/02/2004, par Pierre Andrieu

An Pierle : HELIUM SUNSET

On était immédiatement tombé sur le charme de la belle An Pierlé et de ses chansons lors de sa prestation au Café de la Danse à Paris en mai 2003. L'album Helium sunset prolonge parfaitement ces moments de félicité scénique grâce à une voix évocatrice, des arrangements très réussis et de superbes morceaux cosignés avec son acolyte Koen Gisen. Bien sûr, on pense souvent à Kate Bush et à Tori Amos mais le naturel, l'énergie et l'inventivité qui se dégagent de chaque note enregistrée par Ann Pierlé et Koen Gisen n'appartiennent qu'à eux... Il faut vraiment faire un travail... Lire la suite

An Pierle : Vidéo