Accueil André Minvielle en concert
Jeudi 23 novembre 2017 : 11708 concerts, 24728 chroniques de concert, 5186 critiques d'album.


André Minvielle c'est le jazz et la java, la mémoire gasconne et les musiques pygmées. Fils naturel de Lacan, Bobby Lapointe, Nougaro et Babs Gonzales. Style ? Du rap naïf aux rythmes sophistiqués, des singularités chantées, un papier du Monde en hip-hop, le tour est joué.

Site

André Minvielle : tous les concerts

Sa.

27

Janv.

2018

Andre Minvielle L'Astrada - Marciac (32)
21H00 De 13.00 à 30.00 €

André Minvielle : l'historique des concerts

Di.

08

Oct.

2017

Ve.

06

Oct.

2017

Ma.

19

Sept.

2017

Jazz En Touraine en concert
Jean-marie Machado& Andre Minvielle Jazz En Touraine | André Minvielle | Jean-Marie Machado
Chapiteau - Montlouis Sur Loire (37)

Ma.

19

Sept.

2017

Jazz En Touraine en concert
Jean-marie Machado Et Andre Minvielle Jazz En Touraine | André Minvielle | Jean-Marie Machado
Magic Mirror - Montlouis Sur Loire ()

Je.

06

Juillet

2017

Chris Potter en concert
André Minvielle, Chris Potter Trio Chris Potter | André Minvielle | Eric Harland
Fort Ste Agathe - Hyères (83)

Sa.

06

Mai

2017

La Voix est Libre en concert
La Voix Est Libre - Soiree 2 : Andre Minvielle / Papanosh / Virus / D' De Kabal La Voix est Libre | André Minvielle | D'de Kabal | Papanosh
Le Cirque Electrique - Paris 20eme (75)

Je.

30

Mars

2017

André Minvielle Cri du Port - Marseille (13)

Di.

26

Mars

2017

Clarika en concert
Clarika + André Mainvielle Clarika | André Minvielle
Les Cigales - Luxey (40)

André Minvielle : les dernières chroniques concerts 3 avis

Charlie Jazz Festival Jour 1 : Baptiste Trotignon Quintet + Duo Minvielle / Suarez + Fanfare du Boukistan + Ateliers de Jazz de Charlie Free + Installation de Frank Lovisolo

Critique écrite le 06 juillet 2009, par Mcyavell

Domaine de Fontblanche - Vitrolles 3 juillet 2009

Charlie Jazz Festival Jour 1 : Baptiste Trotignon Quintet + Duo Minvielle / Suarez + Fanfare du Boukistan + Ateliers de Jazz de Charlie Free + Installation de Frank Lovisolo  en concert

Pendant le discours inaugural de cette douzième édition, quatre contrebasses exposées sur la pelouse du Domaine de Fontblanche attirent le regard. La raison première de leur présence n'est pas de captiver l'œil mais l'oreille. Il s'agit d'une installation sonore de Frank Lovisolo qui fait sienne cette maxime de John Cage : "Quand un bruit vous ennuie, écoutez-le". Les improvisations du vent sur les quatre instruments sont amplifiées. J'écoute. Emmanuelle Grangé y ajoute un texte par elle écrit. Soixante heures après, je n'en retiens que la forme, très poétique. Le fond s'est dispersé, noyé dans le chant des cigales. L'ambiance du festival, bucolique, devient créatrice. Convivialité et création vont cohabiter ici trois jours durant. La Fanfare du Boukistan prend le relais. Ambiance festive grâce à une musique légère appuyée sur une originale rythmique soubassophone / percussions, rafraîchie par le son du banjo et égayée par les envolées des deux saxos et du trombone. Petits fours et boissons diverses sont ingurgités par les festivaliers autour de ce sextet taillé pour l'occasion, propice qu'il semble être à la discussion entre amis autour d'un verre. La fanfare visite différents lieux du festival et trouve un... Lire la suite

André Minvielle, Abd Al Malik (Festival Jazz des Cinq Continents)

Critique écrite le 04 août 2007, par Philippe

Parc du Palais Longchamp, Marseille 27 juillet 2007

Très belle soirée en effet sur les pelouses du Parc Longchamp (dont il faut bien profiter avant que notre bien-aimée municipalité en arrache un bout pour en faire un parking à 4x4... renseignez-vous si vous n'y croyez pas !). Je fréquente peu ce festival pour cause d'ignorance avérée en matière de jazz, et n'y suis donc pas revenu depuis longtemps, pour une fabuleuse prestation de St Germain feat. Herbie Hancock ! Avant notre arrivée, Abd Al Malik est venu répondre aux questions du public, très gentiment (pas étonnant de la part du personnage). Dommage, l'interview Live in Marseille est encore ratée pour cette fois ! André Minvielle, musicien accompli que je ne connaissais que de nom, convoque avec lui et ses excellents musiciens, tout l'imaginaire du festival d'Uzeste, à mi-chemin entre jazz Nougaresque et diction FabulousTrobadorique. Il est extrêmement sympathique, drôle, son concert tient aussi du one-man show ou de la répète en plein-air, que l'on suit agréablement le cul dans l'herbe et une chopine à la main - le passage sur la toux de pépé... Lire la suite

Abd al Malik+André Minvielle

Critique écrite le 01 août 2007, par misszou

Palais Longchamp- Marseille 27 juillet 2007

Retour dans le magnifique cadre du Palais Longchamp ce vendredi 27 juillet pour une soirée sous le signe du slam, cet art d'expression orale sorti de l'ombre il y a quelques années et propulsé sur le devant de la scène par des artistes comme Grand Corps Malade, Abd Al Malik ... et surtout Vibrion !!! En première partie ce soir André Minvielle, que je connais de nom, mais dont je suis loin de soupçonner les qualités artistiques. Dès les premiers morceaux, le monsieur nous invite dans un univers festif, décalé et ultra original où règne l'accent du sud. Sur scène cet homme-orchestre-troubadour (au chant, percussions, batterie, piano et autres objets non identifiés !!) s'entoure d'un band où tous les musiciens rivalisent de talent. Accordéon, contrebasse, sax, basson et trompettes se mêlent et s'entrechoquent dans un style jazz, blues, java et musette qui n'est parfois pas sans rappeler celui d'un certain Claude N également originaire du sud ouest. Des rythmes qui accompagnent à merveille les textes, interventions et mimiques de Minvieille : des sujets parfois drôles (comme le râle de son grand père), parfois plein d'émotion (deux titres très touchants sur sa compagne et leur enfant) voire également revendicateurs. Bref, chez ce... Lire la suite