Accueil Andrew Bird en concert
Lundi 9 décembre 2019 : 10160 concerts, 25834 chroniques de concert, 5280 critiques d'album.


Entre jazz, folk, pop, rock et soul, Andrew Bird impose un univers riche, sobre et très personnel. Lors de ses concerts, il utilise l'oversampling pour jouer par-dessus ses propres boucles. A découvrir absolument !

Andrew Bird : vos chroniques d'albums
Site

Andrew Bird en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Andrew Bird : l'historique des concerts

Sa.

22

Juin

2019

Minuit avant la Nuit en concert
Minuit Avant La Nuit 2019 - 1 Jour : Balthazar, Odezenne, Andrew Bird, AloÏse Sauvage, Boy Azooga, Oktober Lieber, Weekend Affair, Roxaane Minuit avant la Nuit | Balthazar (Belg) | Aloïse Sauvage | Oktober Lieber | Odezenne | Andrew Bird
Parc Saint Pierre - Amiens (80)

Ve.

14

Juin

2019

Lu.

09

Mai

2016

Di.

08

Mai

2016

Les Nuits Du Botanique en concert
Les Nuits 2016 : Andrew Bird - Dan San Les Nuits Du Botanique | Andrew Bird
Cirque Royale - Bruxelles (B)

Di.

08

Mai

2016

Les Nuits Du Botanique en concert
Les Nuits 2016 : Andrew Bird - Dan San - Carnival Youth Les Nuits Du Botanique | Dan San | Andrew Bird
Botanique - Bruxelles (B)

Je.

02

Juillet

2015

Festival Days Off en concert
Festival Days Off 2015 : Andrew Bird / Matthew E. White Festival Days Off | Andrew Bird | Matthew E. White
Philharmonie de Paris - Paris 19e (75)

Me.

01

Juillet

2015

Andrew Bird Les Docks - Lausanne

Andrew Bird : les dernières chroniques concerts 10 avis

Andrew Bird

Critique écrite le 08 octobre 2012, par Coline Magaud

La Cigale, Paris 6 Mars 2012

Andrew Bird en concert

En ce 6 mars 2012, la Cigale accueillait un des violoniste les plus éclectiques de ces dernières années, j'ai nommé Andrew Bird. Fort de la sortie d'un nouvel album dont il a l'air plutôt fier, l'Américain à la voix si touchante se produisait ce soir en présence de 3 musiciens avec qui l'entente semblait être des plus profondes, si ce n'est même révérencieuse. 1 heure 30 durant, les quatre garçons joueront en parfaite harmonie mais de façon peut être un peu trop automatique. En effet, ravi de la sortie imminente de son dernier opus, Andrew Bird a ce soir décidé de le jouer dans son intégralité et... Lire la suite

Andrew Bird (Celebrate Brooklyn)

Critique écrite le 13 juin 2011, par Pirlouiiiit

Prospect Park, Brooklyn, New York 10 juin 2011

Andrew Bird (Celebrate Brooklyn) en concert

Pour cette fin de semaine, n'étant plus seul (et surtout n'ayant pas eu de réponse pour Brian Wilson et pour les B52's) je me prévois 2 concerts gratuits. Vendredi Andrew Bird qui a l'honneur d'ouvrir la série de concerts estivaux dans Prospect Park, et samedi au Williamsburg Waterfront une série de groupes dont je n'ai jamais entendu parler (parmi lesquels Coheed and Cambria). Ayant décidé d'aller faire un tour sur la Highline dont la nouvelle section vient d'ouvrir hier nous y restons un peu plus longtemps que prévu à cause du spectacle de danse de la Compagnie Trisha Brown (un petite vingtaine de danseurs habillés en rouge éparpillés sur les toits autour de la Higline). Le temps de choper le F pour Brooklyn et de laisser les autres aller diner et je me trouve à la nuit tombante dans le parc ... Une queue très disciplinée s'est formée qui fait des lacets dans le parc. Je me dis que c'est mort mais finalement elle avance plutôt vite et je finis par me retrouver dans l'enceinte du concert. Devant ce qu'ils appellent le bandshell des rangées de chaises en demi cercles concentriques sont installées (et occupées), en tout cas sur la partie grand public. La partie VIP devant est à moitié vide, du coup même en en me rapprochant au ras de... Lire la suite

Grizzly Bear + Dominique A + Andrew Bird + Bill Callahan + That Summer (la Route du Rock 2009)

Critique écrite le 28 août 2009, par Pierre Andrieu

Fort de Saint-Père, Saint-Malo 16 août 2009

Grizzly Bear + Dominique A + Andrew Bird + Bill Callahan + That Summer (la Route du Rock 2009) en concert

Après deux premiers jours riches en bons moments (Deerhunter, Camera Obscura, Papercuts, My Bloody Valentine... ), la dernière étape de la Route du Rock promet également son lot de concerts classieux... La météo est radieuse, à l'image de notre moral pour "affronter" l'ultime ligne droite de cette présentation d'une très seyante collection été. Compte rendu du dimanche 16 août : That Summer On commence par faire un petit tour sur la plage de Bon Secours où le groupe français signé chez Talitres Records, That Summer fait une démonstration éclatante de son talent pour distiller des ambiances troubles et captivantes. Le temps - très légèrement gris - sied parfaitement aux humeurs sombres des morceaux du songwriter David Sanson. Sa voix grave, les entrelacs de guitare acérés et les ambiances rêveuses font basculer les morceaux - et nous par la même occasion - dans une douce mélancolie. Alors que la plupart des gens sont assis ou couchés sur la plage, on préfère rester debout juste à la limite de l'eau pour mieux apprécier le paysage de Saint-Malo intra muros d'un coté, la mer et le ciel de l'autre, ce qui permet de s'immerger encore plus dans le son ténébreux de That Summer. L'effet se révèle magique sur cette plage où... Lire la suite

Emily Loizeau + Coming Soon + Andrew Bird (Printemps de Bourges 2009)

Critique écrite le 25 avril 2009, par Pierre Andrieu

Théâtre Jacques Coeur, Bourges 23/24 avril 2009

Emily Loizeau + Coming Soon + Andrew Bird (Printemps de Bourges 2009) en concert

A l'occasion d'une résidence de trois jours au Théâtre Jacques Cœur, Emily Loizeau et ses invités (Coming Soon, Andrew Bird, Arthur H, Mathieu Boogaerts, Essie Jain etc etc ) a enchanté le public du Printemps de Bourges 2009... Son concert du jeudi 23 avril fut remarquable, la première partie de Coming Soon également, la prestation magique d'Andrew Bird en ouverture de spectacle le 24 avril permit, quant à elle, de propulser le public dans un univers féerique. Compte rendu de deux très belles soirées... Coming Soon Tout commence avec un concert de la troupe de musiciens bigarrés composant le groupe Coming Soon... Emmenée par Howard Hugues, un genre de cowboy géant chantant comme Tom Waits et Nick Cave, la bande de très jeunes musiciens se fait fort de faire virevolter les influences, les styles, les instruments et les microphones... Avec ce combo complètement foutraque, l'on peut en effet passer d'un titre folk, à de la pop, du rock western ou de la disco country. Cela sonne très frais, plutôt rock, franchement Lo Fi et parfois un peu bancal et faux, mais c'est ce qui fait tout le charme des frenchy from Annecy de Coming Soon (cd leur remarquable album New Grids ). Le public ressent chez eux une... Lire la suite

Andrew Bird : les chroniques d'albums

Andrew Bird : Break It Yourself

Chronique écrite le 12/03/2012, par Pierre Andrieu

Andrew Bird : Break It Yourself

Toujours en train de creuser son sillon " pop folk gracile avec violon ", Andrew Bird vient de mettre au jour un nouveau trésor du nom de Break It Yourself, admirable collection de morceaux aériens, arrangés de manière foisonnante et mâtinés d'influences country rock... Même en étant habitué au niveau d'excellence du songwriter américain - il en est déjà à son onzième opus et toujours pas une faute de goût jusque-là ! -,  la beauté de ses dernières compositions saute instantanément aux yeux, tout en proposant encore une fois un effet très, très long. L'intemporalité des œuvres de Mister Bird alliée à la virtuosité de son violon, de ses sifflements et de sa voix contribue à faire de Break It Yourself un petit chef d'œuvre de pop ouverte d'esprit, armée de tête chercheuse et sertie d'inspiration quasi divine... Oui, à l'écoute de ces titres à la fois sobres, concis et extrêmement riches, l'on se dit que le Chicagoan a décidément été touché par la main de Dieu. Impression renforcée par la présence à ses côtés sur le titre Lusitania de l'ange Anne Clark, la personne qui se cache derrière le céleste... Lire la suite

Andrew Bird : Noble Beast

Chronique écrite le 05/01/2009, par Pierre Andrieu

Andrew Bird : Noble Beast

Andrew Bird persiste et signe avec son nouvel album, le captivant Noble Beast : sans crier gare, ce songwriter folk pop ultra doué vient encore de lâcher dans la nature une collection de compositions légères, aériennes, inspirées et accrocheuses. Sur ces petits bouts d'éternité, sa voix délicate façon Jeff Buckley, son songwriting gracile, ses talents de multi instrumentiste et ses arrangements envoûtants font véritablement merveille... Les cordes vocales magiques du monsieur se mélangent admirablement avec ses sifflements bouleversants et ses interventions tombées du ciel (au violon, à la guitare ou avec n'importe quel instrument touché par ses doigts de fées) aboutissent à la création de morceaux saisissants, qu'ils soient d'obédience "pop orchestrée" ultra cinématique, country folk habité par le fantôme de Nick Drake ou folk pop aussi riche que libre... Lire la suite

Andrew Bird : Armchair Apocrypha

Chronique écrite le 03/03/2007, par Pierre Andrieu

Andrew Bird : Armchair Apocrypha

Encore un album superbe pour Andrew Bird, un songwriter brillantissime doublé d'un musicien virtuose (se faisant fort de rester sobre !) et d'un producteur inspiré... Oui, ce jeune homme américain à la discographie très fournie (déjà dix albums au compteur... ) peut réellement s'enorgueillir d'être responsable d'une série de disques quasi miraculeux. Armchair Apocrypha - suite logique des très réussis The Mysterious Production of Eggs et Weathers systems -, provoque un effet à la fois très recherché et très rare : les titres qui figurent sur cet album ont le très grand mérite de rendre le monde beau, intéressant et fascinant. Un exploit exécuté haut la main grâce à des mélodies imparables, une voix aérienne (entre Nick Drake, Thom Yorke, Rufus Wainwright, Tim et Jeff Buckley... ) et une instrumentation parfaite où le touche-à-tout de génie reçoit le... Lire la suite

Andrew Bird : & The Mysterious Production Of Eggs

Chronique écrite le 25/02/2005, par Pierre Andrieu

Andrew Bird : & The Mysterious Production Of Eggs

Insaisissable et boulimique de travail, Andrew Bird revient un an après son magnifiquement sobre Weather systems avec un album plus complexe aux arrangements très travaillés... La surprise passée, le résultat est le même : on tombe en pâmoison devant cette voix cristalline, ces chansons venues d'ailleurs et ces trouvailles sonores saisissantes (violon aérien ou en pizzicato, sifflement sonnant comme une scie musicale... ). Entre folk américain, pop anglaise orchestrée, musique classique, jazz, musique de film étrange à la Tim Burton et rock, Andrew Bird décide de ne pas choisir, pour le plus grand bénéfice de ses œuvres... et des auditeurs, ravis. Les multiples talents d'Andrew Bird lui... Lire la suite

Andrew Bird : Vidéo

Andrew Bird : écoute