Accueil Anthony Joseph en concert
Lundi 23 septembre 2019 : 14363 concerts, 25682 chroniques de concert, 5264 critiques d'album.


Anthony Joseph & The Spasm Band propose un mélange enflammé et fiévreux de soul vintage, de funk humide, de jazz classieux et d'afro beat propice à la transe par un digne descendant d'Isaac Hayes, Gil Scott Heron, James Brown et Marvin Gaye... L'album Bird Head Son est un véritable concentré de grooves insidieux, de mélodies alambiquées et de longues improvisations free jazz. En concert en 2014 !

Anthony Joseph : vos chroniques d'albums
Site

Anthony Joseph : tous les concerts

Anthony Joseph : l'historique des concerts

Sa.

27

Juillet

2019

Anthony Joseph, Electric Biddle, Toukiba Prieure du Monastir Del Camp - Passa (66)

Je.

16

Mai

2019

Sa.

15

Déc.

2018

Anthony Joseph (GB) Botanique - Bruxelles (B)

Je.

29

Nov.

2018

Je.

04

Oct.

2018

Sa.

21

Juillet

2018

Quantic Soul Orchestra en concert
Hortus Live Festival : Quantic Soul Orchestra Live - Anthony Joseph Live - Da Break Live- Nickodemus Dj Set Anthony Joseph | Quantic Soul Orchestra
Domaine de l'Hortus - Valflaunes (34)

Ve.

06

Juillet

2018

Festival Le Vauvert en concert
Imany + Anthony Joseph Festival Le Vauvert | Imany | Anthony Joseph
Arènes de Vauvert - Vauvert (30)

Je.

28

Juin

2018

Festival Wolfi Jazz en concert
Fatoumata Diawara + Anthony Joseph Festival Wolfi Jazz | Fatoumata Diawara | Anthony Joseph
Fort Kléber - Wolfisheim (67)

Anthony Joseph : les dernières chroniques concerts 8 avis

Global Local #4 Anthony Joseph/Tom Fire feat. Soom T/Siska feat. Charles X/Abd El Haq vs Uli Wolters

Critique écrite le 18 octobre 2016, par Lumak

Docks des Suds, Marseille 15 octobre 2016

Global Local #4 Anthony Joseph/Tom Fire feat. Soom T/Siska feat. Charles X/Abd El Haq vs Uli Wolters en concert

Global Local #4 En arrivant assez tôt et affamé, je profite des burgers gérés par borderline avec un cocktail mounguy (petite dédicace pour le bar de la rue consolat) en restant sur l'agréable terrasse des Docks des Suds. Un appel micro vers 20h30 précise que la soirée démarre avec l'entrée dans le salon rouge de Abd El Haq vs Uli Wolters. C'est un chanté/parlé en français engagé avec quelques incursions d'arabe. Il aborde par exemple le thème de l'intégration entre les murs. Il est accompagné par Uli Wolters qui alterne entre ordinateur et saxophone pour réaliser une musique d'accompagnement. La salle est à moitié remplie et on profite du concert également à l'extérieur.   Après un petit break, Siska démarre son set dans le cabaret. On accroche rapidement à son timbre de voix sensible et puissant à la fois. Elle nous livre d'ailleurs une très belle prestation a capella (I begin a new life même si je ne suis pas sûr du titre). Elle se fait plaisir sur scène et partage largement, elle danse, chante, bouge et nous emporte avec elle comme sur le titre times up, rise up ou elle porte une voix plus suave. Puis arrive Charles X (qui revient puisqu'il était à l'affiche de Global Local #3), elle le présente comme venant de loin,... Lire la suite

Paléo Festival 2013 : Stupeflip + Sigur Ros + Brandt Brauer Frick + Mulatu Astatke + Anthony Joseph + Régis Gizavo + Dub Inc + Alvin Zealot

Critique écrite le 30 août 2013, par Guivano

Paléo festival - Nyon (Suisse) 25 Juillet 2013

Paléo Festival 2013 :  Stupeflip + Sigur Ros + Brandt Brauer Frick + Mulatu Astatke + Anthony Joseph + Régis Gizavo +   Dub Inc + Alvin Zealot en concert

Chronique des concerts du 25 Juillet 2013 au Paléo Festival de Nyon : Alvin Zealot Le jeune groupe Lucernois Alvin Zealot délivre une musique qui est dans l'ensemble planante, avec des compositions riches et envolées. Leur deuxième album, Flux, renforce cette idée. Lors du concert à Paléo, le groupe défendra l'ensemble de leurs albums. La voix du chanteur fait penser parfois à un autre chanteur mondialement connu ; il s'agit de Jeff Buckley, et surtout sur les titres Mirrors et Wald. Sur scène le groupe rempli bien l'espace. Une bonne énergie se dégage de leur prestation et on sent que ce jeune groupe en veut ! Les deux guitaristes ont l'air très complice dans leur jeu et l'ensemble rend très bien. Il y a toujours un des deux qui fait des phrasés planant rappelant même parfois Coldplay.Il est à noter que ce jeune groupe a été nominé pour Swiss Music Award. Le public de Paléo a, je pense, bien apprécié les premiers pas de ce groupe et les applaudissements qu'ils ont reçus montrent qu'ils peuvent bien continuer leur chemin ! 
 Dub Inc Pour Dub Inc, là, on entre ici dans le domaine du reggae pur ! Apres voir été une icône du reggae français dans les années 2000, Dub Inc revient donc à Paléo sur la... Lire la suite

Marsatac 2011 : Cascadeur + Death in Vegas + Theophilius London + Oh ! Tiger mountain + Stupeflip + Under kontrol + Pigeon John + Chinese man + Skip the Use + Antony Joseph + The Death Set

Critique écrite le 02 octobre 2011, par stephane

Friche Belle de Mai - Marseille 30 Septembre & 1 Oct

Marsatac 2011 : Cascadeur + Death in Vegas + Theophilius London + Oh ! Tiger mountain + Stupeflip + Under kontrol + Pigeon John + Chinese man + Skip the Use + Antony Joseph + The Death Set   en concert

Que retenir de la 13e édition de Marsatac qui a eu lieu ce week-end à Marseille ? 1. Les trois soirs étaient sold-out pour la première fois dans l'histoire du festival, preuve que le public est réceptif et avide 2. Le site de la Friche colle bien avec l'identité urbaine du festival, mais sa configuration pose de sacrés problèmes d'accès. Les salles de la Seita et du Cabaret étaient systématiquement inaccessibles au public qui arrivait 5 minutes après le début des concerts. Et comme les concerts s'enchaînaient sur 4 sites, on pouvait tout aussi bien passer sa soirée à tourner en rond pour écouter les groupes... de l'extérieur 3. La programmation, qui s'est toujours posée comme défricheuse de talents a rempli allègrement son rôle. Qui peut, en effet, se targuer de connaître ou d'avoir vu en concert les 40 groupes de l'édition 2011 ? Le revers de la médaille, dans un festival, c'est que la sentence tombe très vite (surtout si on veut accéder au prochain concert...) Revue en détail des groupes que j'ai pu voir sur les soirées vendredi (hip-hop) et samedi (électro-rock) par ordre croissant de préférence... Cascadeur (samedi, salle de la cartonnerie, 22h45) Après une telle prestation, la côte des Inrocks va encore en prendre un coup !... Lire la suite

Anthony Joseph

Critique écrite le 03 février 2011, par Mirabelwhite

L'International à PARIS 30 janvier 2011

Anthony Joseph en concert

Anthony Joseph read/perform a new work at L'International Paris, Jan. 31st, 2011 Ma première expérience d'auteurs sur scène, comme les appelle Basquiat "Les Conteurs" . Parceque je ne consomme pas la photographie avec automatisme, donnez moi une bonne raison de faire le choix d'être présente ce soir là, après le fait de découvrir Anthony Joseph sous un nouveau jour.......... La curiosité, la recherche, la clef , iceberg frère jumeaux de mon égo , puisat sa source malgré une météo peu clémente aux réchauffements climatiques en ce soir de Janvier 2011, de faire de Paris , pour un soir la suite logique et irrationnelle de ma plus grande contradiction mais évidente, quoiqu'il fut, c'est de continuer, même si malgré tous Londres impact par son brouillard, ce qui y trempe depuis un certain temps... La recette ne s'annonçait donc pas si facilement que ça, salle de concert inconnue , me voilà . Un cocktail que je croyais sans alcool , vient corser le tous, je partage la conversation avec une jeune Irlandaise au comptoir, artiste peintre, qui m'invite sur une seconde tournée, et me voilà dans l'arène myope... Lire la suite

Anthony Joseph : les chroniques d'albums

Anthony Joseph : Time

Chronique écrite le 24/01/2014, par Lebonair

Anthony Joseph : Time

Anthony Joseph est de retour en ce début d'année avec "Time", son cinquième album, conçu en parfaite collaboration avec Meshell Ndegeocello. En véritable poète, le Londonien originaire de Trinidad nous balance un pur recueil de jazz, de funk, de soul voire de rock. Son disque sonne un peu afro-jazz mais moins que par le passé. Hé oui, exit donc le Spasm Band car Anthony a fait place à cette brillante bassiste et chanteuse qu'est Meshell. "Time" sonne moins bruyant également et la touche de Meshell Ndegeocello offre... Lire la suite

Anthony Joseph : Bird Head Son

Chronique écrite le 01/03/2009, par Pierre Andrieu

Anthony Joseph : Bird Head Son

Un mélange enflammé et fiévreux de soul vintage, de funk humide, de jazz classieux et d'afro beat propice à la transe par un digne descendant d'Isaac Hayes, Gil Scott Heron, James Brown et Marvin Gaye : Anthony Joseph And The Spasm Band... L'album Bird Head Son est un véritable concentré de grooves insidieux, de mélodies alambiquées et de longues improvisations free jazz ; une fois calé sur la platine, il permet d'effectuer un vol direct et rapide vers une planète ensoleillée où le rythme est roi et où les BO de... Lire la suite