Accueil Arch Woodmann en concert
Mercredi 19 février 2020 : 10823 concerts, 25924 chroniques de concert, 5287 critiques d'album.


Arch Woodmann est un jeune homme ultra-doué, ses petites architectures sonores chantées d'une voix aérienne accompagnées de clarinettes, de guitares ou de choeurs naviguent entre folk magique et post-rock puissant, elles promettent en tout cas au public un drôle de voyage ascensionnel. (Accrochez vos ceintures !)

Arch Woodmann : vos chroniques d'albums
Site

Arch Woodmann en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Arch Woodmann : l'historique des concerts

Sa.

16

Nov.

2013

Kide Wise en concert
Myra Lee / Kid Wise Myra Lee | Arch Woodmann | Kide Wise
Les Trois Baudets - Paris (75)

Je.

24

Oct.

2013

Marathon - Arch Woodmann Kraspek Myzik - Lyon (69)

Me.

23

Oct.

2013

Von Pariahs en concert
Von Pariahs - Arch Woodmann Arch Woodmann | Von Pariahs
La Vapeur - Dijon (21)

Di.

08

Sept.

2013

Festival Ouvre La Voix en concert
Arch Woodmann Festival Ouvre La Voix | Arch Woodmann
GARE DE CITON-CENAC - CITON-CENAC (33)

Sa.

06

Juillet

2013

Festival La Pamparina en concert
Festival La Pamparina 2013 : Arch Woodmann, La Position du tireur couché, Bengale, Afrorok, Tribute Serge Gainsbourg by Belle Roscoe, Snowy Owl, The Belfour, Blow up, InsolentR Festival La Pamparina | Belle Roscoe | La Position Du Tireur Couché | Arch Woodmann | Aline | Haight-Ashbury | Bengale
Place St Genès (63)

Sa.

22

Juin

2013

Festival Vie Sauvage  en concert
Fauve, Archipel, Arch Woodmann, Kim, Pendentif, Dream Paradis Festival Vie Sauvage | Kim | Arch Woodmann | Pendentif | Fauve
Citadelle De Bourg - Bourg (33)

Sa.

22

Juin

2013

Festival Vie Sauvage  en concert
Festival Vie Sauvage : Fauve, Archipel, Pendentif, Arch Woodmann, Kim, Dream Paradise, Martial Jesus, Les Disques De Coconut Festival Vie Sauvage | Arch Woodmann | Pendentif | Fauve
Salle de la Cité - Rennes (35)

Ve.

31

Mai

2013

BRNS en concert
Brns + Arch Woodmann + Sauvage Arch Woodmann | BRNS
Emb - Sannois (95)

Arch Woodmann : les dernières chroniques concerts 1 avis

Gablé + Arch Woodmann + Piano Chat

Critique écrite le 06 avril 2011, par Pierre Andrieu

Café de la Danse, Paris 5 avril 2011

Gablé + Arch Woodmann + Piano Chat en concert

Et une soirée bien classe et farouchement indé au Café de la Danse, une ! La très intimiste et chaleureuse salle parisienne située dans le quartier Bastille accueillait en effet, dès 19h30 le mardi 5 avril, trois groupes s'intéressant plus à leur liberté artistique qu'à leurs parts de marché dans le segment des potentiels acheteurs de musique de 7 à 77 ans. Par ordre d'apparition, il s'agissait de Piano Chat, Arch Woodmann et Gablé. On était là, on était ravi et on donne nos impressions ici : Piano Chat Belle découverte en tout début de soirée, 19h30 pétantes, avec le set enflammé et envoyé vitesse grand V de Piano Chat, un one man band positivement hystérique délivrant des chansons à la fois pop, punk, folk et noise avec une guitare, un autosampler et une batterie disposés à même la fosse du Café de la Danse. L'énergie déployée (au début, sans micro !) est hallucinante, la qualité des morceaux est impressionnante et le résultat final en live est simplement bluffant : avec trois bouts de ficelle, ce gars-là arrive à créer des mini symphonies à la fois bruitistes, hurlées à s'en faire péter le gosier, mélodiques et à rebondissements. Comment est-ce possible ? Et bien, il procède d'abord en empilant les couches de guitare... Lire la suite

Arch Woodmann : les chroniques d'albums

Arch Woodmann : Mighty Scotland

Chronique écrite le 26/02/2011, par Zeu Western Manooch

Arch Woodmann : Mighty Scotland

Waves, le titre du premier morceau de ce nouvel album d'Arch Woodmann,des Finistériens partis voir à Paname si on y était...Waves...C'est quoi ? Des vagues ? En linguistique anglaise, c'est bien ce que ça veut dire. En musique aussi. Face à cette première déferlante 100% instrumentale, difficile de résister, on s'y affale, se laissant tournebouler par le ressac. Et comme ça pendant plus d'une demi-heure. D'abord trompé par nos à-priori - "oh, Arch Woodmann c'est de la pop ça non ?" -, on se retrouve... Lire la suite