Accueil Arthur H en concert
Mardi 21 novembre 2017 : 11494 concerts, 24722 chroniques de concert, 5186 critiques d'album.


Arthur H fait de la chanson jazz 'n blues funk poétique et ludique. Sa musique est avant tout de la chanson française et du jazz avec un savant mélange d'influences de musiques actuelles de l'électro au rock, en passant par le tzigane et le cool jazz. Une présence indéniable sur scène ! En tournée partout en 2014 pour présenter son nouvel album, intitulé Soleil Dedans (sortie le 22 septembre 2014).

Arthur H : vos chroniques d'albums
Site

Arthur H : les dernières chroniques concerts 25 avis

Arthur H + RIT (festival Avec le Temps 2015)

Critique écrite le 29 mars 2015, par pirlouiiiit

Espace Julien, Marseille 19 mars 2015

Arthur H + RIT (festival Avec le Temps 2015) en concert

Cette année vue la programmation, un peu moins riche que les années précédentes en matière de têtes d'affiche nationales et l'agenda compliqué pour les groupes locaux (dimanche et lundi soir par exemple), ce sera le seul concert étiqueté Festival Avec le Temps auquel j'aurai pu assister. Pourtant, ça m'aurait bien dit de retourner voir Jeanne Cherhal (dont le concert il y a 10 ans m'avait laissé une impression plus que mitigée) ou La Maison Tellier, que j'avais beaucoup aimé au Poste à Galène, mais mardi ils jouaient en même temps que the Ex ... Bref, revenons à ce jeudi soir... Sortant d'une réunion qui a duré plus longtemps que prévue, je me rue à l'Espace Julien en espérant ne pas complètement rater le set de RIT en ouverture... L'accréditation photo me permet d'écourter la file d'attente à l'entrée et d'arriver pour la toute fin du set de Rit avec notamment le titre phare de son dernier album (pour grands) : Du western et du hiphop. Par rapport au showcase d'il y a quelques jours au Lollipop Music Store c'était moins blues / minimaliste : plus de sons, samples et bidouilles ce qui est plus proche du disque, mais qui se heurte parfois quand même un peu aux limites d'un one-man-band en live sur une si grande scène. Puis,... Lire la suite

Le Noiseur + Mokaiesh (featuring Arthur H, Giovanni Mirabassi, Jeanne Cherhal)

Critique écrite le 17 juin 2014, par Philippe

La Cigale, Paris 16 juin 2014

Le Noiseur + Mokaiesh (featuring Arthur H, Giovanni Mirabassi, Jeanne Cherhal) en concert

Il y a des jours où on ne trouve pas exactement le concert qu'on cherche, même à la capitale... Mais ayant une tradition bien ancrée à respecter (une montée à Paris = un concert !), nous nous sommes proposés cette fois d'au moins découvrir une salle réputée, tout en donnant sa chance à un chanteur qui, honnêtement, ne nous a pas transcendé sur disque. Quoi qu'il en soit, La Cigale est aussi jolie qu'espérée : bien assis avec une grande bière servie dans un joli verre, au balcon de ce théatre vraiment classieux, on est déjà presque sûr que ça valait le coup. Il faut dire que pour le même prix de consommation (7 euros), il y a quelques jours, on nous a pratiquement balancé une boite de Heineken de 33 cl dans la gueule au très moche Palais de Tokyo (et son ignoble salle "Yoyo" - on avait donc du fuir...) : on a bien gagné au change ici ! Première partie, Le Noiseur dont, a relevé ma soeur, le texte qui le présentait sur le site de la salle utilisait, gentiment mais quand même, le nom de la marque Lexomil. On ne s'attend donc pas à être secoués et en effet, il y va plutôt pépère, chantant/parlant sur une amplitude d'environ 3 notes, de plutôt belles compos pas toutes complètement habitées. En tout cas il est rigolo (on fera tous ensemble... Lire la suite

Arthur H & David Walters + Mellow Mark (festival Avec le temps)

Critique écrite le 22 mars 2013, par Aureza

Espace Julien - Marseille 20 mars 2013

Arthur H & David Walters + Mellow Mark (festival Avec le temps) en concert

Mellow Mark en première partie impose son style dans une salle déjà surpeuplée. La queue à l'entrée annonçait la couleur. Du monde partout. Le bonhomme vit en Allemagne, assez connu, à en croire les paroles fredonnées par une partie du public. Contours reggae et world music, un style que je connais mal. L'homme-orchestre -guitare, harmonica- se tient tantôt debout, tantôt assis derrière cymbales et caisse claire. Il parle un peu français, chante dans plusieurs langues. De l'énergie. Il demandera plusieurs fois des signes de vie au public qui répondra docile. Ses reprises de Manu Chao et Tracy Chapman me laissent perplexe. Aux premiers rangs, pourtant, les corps s'agitent. Certains semblent apprécier. Rideau. Le festival Avec le temps se poursuit donc ce soir à l'Espace Julien. La scène est désertée, les gens restent à leur place. Debout, ils attendent de pied ferme Arthur H , scandent son nom avec en fond sonore il en faut peu pour être heureux. Le voilà qui prend place devant le piano à queue, David Walters , lui, s'installe devant ses instruments. Les deux musiciens se font face. Premières notes et ambiance sensuelle avec Bo Derek . La voix de velours plane,... Lire la suite

Arthur H + Arthur Ferrari

Critique écrite le 06 janvier 2013, par Ysabel

Usine - Istres 07 Décembre 2012

Arthur H + Arthur Ferrari en concert

A notre arrivée à L'Usine, le public n'est pas encore au complet et les crash-barrières ont été enlevées pour laisser place à un petit escalier qui monte tout droit à une drôle de scène faite de bric et de broc : Une batterie installée sur des cagettes, un canapé très vintage et une échelle flanquée de chaque côté de deux gros yeux en lampes ... Coussins, abat-jour et ventilo ... Le tout entouré de bandes de sécurité rouges et blanches. On est dans un squat ou quoi ;) ?!! La première partie de Arthur H ne se fait pas attendre et elle sera assurée par Arthur Ferrari (soirée sous le signe des Arthur donc, mais aussi des "fils de", puisque celui-ci n'est rien de moins que celui de Nino Ferrer). Ils sont deux, armés de guitares et commencent à nous distiller une petite ballade swing de derrière les fagots. C'est Arthur Ferrari qui mène la danse de cette Nuit Qui Dort, avec son compagnon de jeu, Etienne Choquet qui lui nous pose une contre voix beaucoup plus aigüe, avant de repartir sur les accords de sa guitare. Des paroles un peu décalées à la Thomas Dutronc, une voix chaude avec par moment des intonations à la Gainsbourg et ces cordes qui colorent plaisamment la musique avec leurs longues pause mélodiques. Ils mélangent avec... Lire la suite

Arthur H : les chroniques d'albums

Arthur H : NéGRESSE BLANCHE

Chronique écrite le 18/09/2003, par Pierre Andrieu

Arthur H : NéGRESSE BLANCHE

Dans son livre Galerie d'art à Kékéland, la voix si particulière de Arthur H évoquait à Brigitte Fontaine un "vieux matou de gouttière qui a couché dehors par tous les temps et qui s'est bagarré avec le monde entier"... Ici, le redoutable organe à la Tom Waits se permet des aventures réussies avec un timbre moins "blues rocailleux" et plus "pop/soul". De l'entraînant Nancy et Tarzan, à l'émouvant et sobre Lily Dale, en... Lire la suite

Galerie Photos

  • 1 - Arthur H - Boby
  • 2 - Arthur H - Boby

Arthur H : Vidéo