Accueil Asyl en concert
Mercredi 23 octobre 2019 : 13380 concerts, 25732 chroniques de concert, 5269 critiques d'album.


Attitude rock'n'roll pleine de morgue, son déchiré entre punk et new-wave, textes sulfureux...

Asyl : vos chroniques d'albums
Site

Asyl en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Asyl : l'historique des concerts

Je.

25

Mars

2010

Soma en concert
Soma + Royal Spleen + Asyl Soma | Asyl | Royal Spleen
Espace Julien - Marseille (13)

Ma.

09

Fév.

2010

Gâtechien en concert
Gâtechien, Asyl, Flyingdolls Asyl | Gâtechien
L'Heretic Club - Bordeaux (33)

Sa.

30

Janv.

2010

Gâtechien en concert
Gatechien + Tokyo Sex Destruction + Asyl Asyl | Gâtechien | Tokyo Sex Destruction
Maison Georges Brassens - Aytré (17)

Ve.

06

Nov.

2009

Ma.

21

Juillet

2009

BB Brunes en concert
Bb Brunes + Asyl + Shiver Asyl | BB Brunes
Arenes - St Vincent de Tyrosse (40)

Sa.

11

Juillet

2009

Asyl : les dernières chroniques concerts 7 avis

Indochine + Asyl

Critique écrite le 12 octobre 2009, par grainedeschmoule

zénith de Caen 9 octobre 2009

Indochine + Asyl en concert

Je n'ai jamais été un inconditionnel du groupe Indochine. J'aimais quelques morceaux, mais pour dire vrai, je n'aime pas trop la façon de chanter de Nicolas Sirkis, mais je reconnais son grand talent d'auteur. Le 9 octobre 2009, me voilà invité par des amis à la deuxième date de la tournée Météor tour qui affiche complet quasiment sur toutes les dates. Nous voilà dans un zénith bondé, survolté. Arrive un groupe de 1ère partie: Asyl (rock), pas terrible malgré de bons musiciens enfin surtout le batteur et le bassiste. La fiche XLR du micro du chanteur se barrait sans arrêt et tout le monde se foutait de lui. ... Lire la suite

Hushpuppies + Asyl + Nation All Dust

Critique écrite le 16 décembre 2005, par Sami

Cabaret aléatoire, Marseille 15 Décembre 2005

Le premier concert du soir a du retard, tant mieux je n'étais pas en avance loin de là. Ca blablate autour du retour des guitares, qui réjouit autant les groupes invités que l'animateur qui reconnaît avoir été le ringard de service de la station avant qu'elle ne prenne le wagon rock en marche, on roupille gentiment avant que le dj déjà bourré ne commence à envoyer des semi tubes. La sono est effroyable mais les Nation All Dust sont prêts, la soirée peut commencer. Comparé à leur concert au Moulin au printemps dernier, c'est moins bon, mais ça reste excellent. Ce qui plait et impressionne tant certains, c'est qu'en plein revival 80's (comme on en bouffera avec la formation suivante), les Marseillais proposent une musique directement inspiré par la décennie suivante, que ce soit de la noisy pop ou du math rock, on s'en fiche au fond : avec des intros calmes laissant très vite place à des tempêtes électriques, un chanteur qui est à fond et une section rythmique balèze, ils peuvent casser la baraque. Suite des hostilités en Janvier avec leur premier vrai maxi. Les fringants Asyl viennent de La Rochelle et ne sont pas venus seuls : les premiers rangs sont désormais occupés par une ribambelle de groupies de 17 ans la limite,... Lire la suite

The Rakes + Asyl

Critique écrite le 07 novembre 2005, par Pierre Andrieu

La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand 5 novembre 2005

The Rakes vainqueurs par KO après 50 minutes de combat rock Des concerts coup de poing comme celui donné par le groupe anglais The Rakes à la Coopérative de Mai, le samedi 5 novembre 2005, on en redemande ! En 50 minutes chrono et 16 titres (dont autant de tubes !), les quatre Londoniens ont littéralement mis à genoux le public, saoulé par les coups répétés portés à la tête et aux jambes... Pas très fair play certes, mais bien agréable, cette implacable déferlante de guitare/basse/batterie/voix. Littéralement saisi par des déflagrations punk, rock et pop du niveau de Terror !, 22 Grand job, Work work work (pub, club, sleep), Strasbourg ou encore We are all animals, le public se transforme dès les premiers instants du concert en cobayes de laboratoire, véritables machines à danser et à sourire... Aucun temps morts, pas une seule baisse de régime (même les inédits, au nombre de cinq, sont imparables) : du hit post punk original enchaîné avec maestria par un impeccable combo, content de jouer et ravi de l'accueil enthousiaste du public. On peut boire une bière tranquille, oui ? Que demander de plus ? Pouvoir boire une bière tranquillement ! C'est impossible messieurs dames : avec l'énergie déployée sur scène, on... Lire la suite

Paingels + Joseph d'Anvers + Asyl + Snow Patrol (Europe 2 Campus tour)

Critique écrite le 22 octobre 2006, par Cul Rose

Le Moulin - Marseille 22/10/06

Le Europe 2 Campus Tour, c'est toujours quitte ou double ; on a connu des affiches accablantes, des erreurs de programmation artistique flagrantes, et on se demande toujours en quoi Europe 2 va être capable de sortir une affiche qui tienne la route sans que ça tombe dans le "rock playmobil" "pour les djeuns"... Cette fois, en l'occurence, pas de mauvais drapeau du genre de Vegastar ou autres Axel Bauer, bien que d'aucun puisse voir en ASYL un pseudo ersatz d'Indochine, ce qui n'est pas peu dire... Mais bon, on se pointe au Moulin l'esprit léger, chassé du centre ville par les hordes de fans de foot qui partent se débiliser le cerveau dans le Vélodrome... A 15 euros, personne ne prend vraiment de risque majeur en même temps, pour un dimanche... Déjà, les toulonnais de Paingels ouvrent le bal avec une bonne surprise : attention, rien de très transcendant non plus, mais ce petit power trio composé de deux filles et d'un batteur péchu fait son petit effet là où on s'attendait à quelque chsoe d'éventuellement très neuneu (faut préciser que pour cause de Dimanche, début des hostilités à 18h30, l'heure du goûter choco pop). La "lead" a une belle voix qu'elle a un peu tendance à trop laisser traîner du mauvais côté de Zazie, mais sa copine... Lire la suite

Asyl : les chroniques d'albums

Asyl : Brûle, Brûle, Brûle

Chronique écrite le 30/04/2010, par Zeu Western Manooch

Asyl : Brûle, Brûle, Brûle

La Rochelle : ville rock'n'roll ? Surement pas franchement la folie si vous voyez ce que je veux dire. Après tous les groupes de musique de ce coin-là de la Charente n'ont pas été débourrés par le Jean-Louis. Loin sans faut, non ? Asyl, du coup j'en sais rien. Disons qu'ils portent fièrement la flamme d'une ligne claire et bien marquée... Taxi Girl (je ne dis pas ça juste parce qu'ils ont fait l'orchestre derrière le Darc sur sa suprême... Lire la suite

Asyl : Petits Cauchemars Entre Amis

Chronique écrite le 14/06/2006, par Pierre Andrieu

Asyl : Petits Cauchemars Entre Amis

Le groupe rochelais Asyl vient de signer un premier album tonique comportant de nombreux morceaux accrocheurs ; comme le laissaient supposer leurs très nombreux concerts partout en France, les quatre jeunes musiciens ne lâchent pas l'affaire et continuent à progresser. Et oui, même si Asyl énerve pas mal de monde et provoque des jalousies - signé sur une grosse maison de disques qui fait trop de promo, managé par Didier Veillault, le boss de la Coopérative de mai, produit par le cultissime Andy Gill du Gang of Four et soutenu par Nicola Sirkis d'Indochine, ça fait beaucoup ! -, il faut reconnaître à ce groupe un talent pour écrire de petites bombes à base de punk toxique et de rock virulent. Les faiblesses du combo made in France sont clairement le chant, parfois trop proche d'Indochine et pas assez rock n roll, et les textes en français, souvent dramatiquement "poésie adolescente torturée et pseudo rebelle", mais les points forts (un... Lire la suite