Accueil Bass Drum Of Death en concert
Samedi 25 novembre 2017 : 11349 concerts, 24731 chroniques de concert, 5187 critiques d'album.


Entre punk rock, garage et blues, le sauvage groupe américain Bass drum of Death propose un son brut et sans fioritures. En concert en 2015 !

Site

Bass Drum Of Death en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Bass Drum Of Death : l'historique des concerts

Me.

03

Déc.

2014

Ma.

02

Déc.

2014

Bass Drum Of Death Ayers Rock Boat - Lyon (69)

Je.

27

Nov.

2014

Bass Drum Of Death Bad Bonn - Dudingen (CH)

Di.

16

Nov.

2014

Bass Drum Of Death Magasin 4 - Bruxelles (B)

Ma.

11

Nov.

2014

Bass Drum Of Death Paradiso - Amsterdam (NL)

Ve.

23

Août

2013

Festival Cabaret Vert en concert
The Offspring + Beady Eye + Crystal Castles + Boys Noize (live) + Skip The Use + Sick Of It All + The Bronx + Netsky (live) + Den House + Outside Inc + K-gol + Bass Drum Of Death Festival Cabaret Vert | The Offspring | The Bronx | Sick Of It All | Netsky | Beady Eye | Boys Noize | Crystal Castles | Skip The Use | Bass Drum Of Death | Outside inc
Square Bayard - Charleville-Mézières (08)

Ve.

16

Août

2013

La Route du Rock en concert
La Route Du Rock - Le Fort De Saint-pÈre - Allah-las, Godspeed You! Black Emperor, Efterklang , Woods, Bass Drum Of Death, Tnght, Zombie Zombie, Jackson Scott La Route du Rock | Godspeed You! Black Emperor | TNGHT | Efterklang | Jackson Scott | Zombie Zombie | Bass Drum Of Death | Woods | Allah-Las
Fort de Saint Père - Saint Père Marc en Poulet (35)

Ve.

31

Mai

2013

Bass Drum Of Death + Cowbones Cowbones | Bass Drum Of Death
Le Clacson - Oullins (69)

Bass Drum Of Death : les dernières chroniques concerts 3 avis

Breeders, Dinosaur Jr, Daniel Johnston, Jesse Boykins III, Busy P, Jackson and his computer band...(Festival This Is Not A Love Song)

Critique écrite le 27 mai 2013, par Sami

Paloma, Nimes 24 et 25 Mai 2013

Breeders, Dinosaur Jr, Daniel Johnston, Jesse Boykins III, Busy P, Jackson and his computer band...(Festival This Is Not A Love Song) en concert

Nimes, troisième soir du festival. (les premiers soirs c'était ICI) Les grandiloquants Birth Of Joy enflamment la grande scène avec un chanteur habité et un clavier groovy évoquent invariablement les Doors, un bel hommage involontaire à Ray Manzarek disparu la semaine dernière de la part des programmateurs qui nous ont encore gâté ce soir. Avec quelques bas néanmoins, les passablement bourrins Bass Drum Of Death et la synth pop anecdotique de Veto. Et une surprise (enfin demi surprise car on adore le disque) avec le slacker Mac DeMarco et sa jangle pop assez irrésistible. Le Canadien semble autant prendre de plaisir que nous en livrant des versions dynamitées de ses chansons, balançant des blagues aussi couillonnes que les vidéos projetées derrière. Le genre de concert qui file la banane, impossible à retranscrire à sa juste coolitude mais qu'on recommande chaudement. Beau moment soul plus tard avec Jesse Boykins III qui aura joué de malchance dans son horaire de programmation qui chevauchait celui de la tête d'affiche. Les quelques titres vus donnent plutôt envie de le réentendre : si son jeu de scène parait un peu forcé (pourquoi remuer sans arrêt sur une musique aussi calme ?) sa voix et ses musiciens nous ont... Lire la suite

(mon) Rock en Seine 2012, 2/2 : Maximo Park, Caravan Palace, dEUS, Bass Drum of Death, The Bewitched Hands, Eagles of Death Metal, The Black Keys, Mark Lanegan

Critique écrite le 29 août 2012, par Philippe

Parc de Saint-Cloud, Saint-CLoud 25 août 2012

(mon) Rock en Seine 2012, 2/2 : Maximo Park, Caravan Palace, dEUS, Bass Drum of Death, The Bewitched Hands, Eagles of Death Metal, The Black Keys, Mark Lanegan  en concert

Le premier jour, c'était par ici ! Deuxième et pour nous, dernier jour de ce Rock en Seine 2012 : le dimanche n'a pas retenu notre attention au point qu'on pose une RTT pour lui ! Changement d'accompagnatrice également avec cette fois, la maman de mon petit bonhomme (ou encore ma concubine, comme on dit dans la paperasse de la CAF...). Heureusement, une météo magnifique épargnera cette fragile demoiselle provençale, très prompte à râler et à se dégonfler en cas de mauvais temps et autres conditions de concert difficiles. Pour citer un éminent collègue entendu plus tard ce jour-là (et voisin de chroniques) : "Faut jamais amener sa copine à un festival, elles sont tout le temps en train de geindre et de se plaindre !" Pas faux... Et encore, sa copine à lui m'a toujours paru assez robuste en conditions de live extrêmes... Bref. Bon camarades, on commence la journée en accompagnant les copains voir Maximo Park. Dans mon souvenir, une bande de gueulards pas beaux et pas mélodiques, et même pas explosifs non plus. Et en effet : un chanteur subtil comme un haut-parleur SNCF, s'égosille dans l'indifférence quasi-générale, appuyé par un groupe de baltringues dont personne ne ressort. Une musique calibrée pour les stades, mais sans la... Lire la suite

The Black Keys, Noel Gallagher, Eagles Of Death Metal, Toy, Mark Lanegan, Deus, Bass Drum Of Death, Ume, Of Monsters And Men, The Bots, Maximo Park, Granville (Festival Rock en Seine 2012)

Critique écrite le 28 août 2012, par Pierre Andrieu

Domaine National de Saint-Cloud 25 août 2012

The Black Keys, Noel Gallagher, Eagles Of Death Metal, Toy, Mark Lanegan, Deus, Bass Drum Of Death, Ume, Of Monsters And Men, The Bots, Maximo Park, Granville (Festival Rock en Seine 2012) en concert

Grâce à un enchainement ininterrompu de concerts tous plus classieux et enthousiasmants les uns que les autres, la journée du Samedi 25 août 2012 est appelée à rentrer dans les annales du festival Rock en Seine (au même titre que les jours de passage des Pixies, d'Arcade Fire, des White Stripes, de Queens Of The Stone Age, de Jesus And Mary Chain, de LCD Soundsystem, de Radiohead et de Beck... ) ! Les 110 000 festivaliers ayant arpenté trois jours durant les pelouses du Domaine National de Saint Cloud pour fêter les 10 ans du grand raout de fin d'été à Paris risquent en effet de se souvenir longtemps des prestations de The Black Keys, Mark Lanegan, Deus, Noel Gallagher, Toy, Eagles Of Death Metal, Bass Drum Of Death et consorts... Compte rendu : Ume Dès 15 heures, sur la plus petite (mais aussi la plus adaptée aux concerts " intimistes ") scène du festival (la Scène Pression Live), le trio américain Ume défonce tout en deux temps trois mouvements... Et ce en défouraillant avec une énergie juvénile un punk rock shoegaze hystérique et sauvage. Le charisme, le jeu de guitare très énervé et les cris sauvages de la chanteuse leader d'Ume sont pour beaucoup dans la puissance de feu de ce combo hyper à l'aise en live. A cause... Lire la suite

Bass Drum Of Death : Vidéo