Accueil Bibi Tanga & the Selenites en concert
Lundi 16 septembre 2019 : 14157 concerts, 25674 chroniques de concert, 5264 critiques d'album.


Ces Centre-Africains voguent sur un Groove jazzy. On passe d'un piano jazzy à des ensembles de cuivres, de l'anglais au sango. Aussi bien influencé par le hip-hop que par le gospel, le funk ou le jazz, leur musique est kaléidoscopique, chaleureuse et résolument urbaine.
Originaire de Bangui (Centre Afrique), BIBI TANGA est attiré par le groove sous toutes ses coutures. L'album "Yellow Gauze",sorti en 2007 est né d'une rencontre, avec Le Professeur Inlassable, un autre illuminé musical . Aussi bien influencé par le hip hop que par le gospel, le funk ou le jazz, cet album évoque une vision musicale kaléidoscopique, chaleureuse et résolument urbaine. En 2008, le duo est devenu un groupe, les Selenites (les habitants de la lune !), qui enregistre l'album 'Dunya' à sortir en 2010 aux Etats-Unis.
Le groovy Bibi Tanga est un artiste à part entière, un passionné de la chose musicale. Après "Yellow Gauze" en 2007, unanimement salué par le public et la critique, il est de retour avec un deuxième album toujours plus fou, toujours plus funky, accompagné d'un groupuscule de doux illuminés, habitants de la Lune, the Selenites. Entre les basses funk de "It's the Earth that Moves" ou les incursions sur un terrain plus jazz via une instrumentation élégante qui n'en finit pas de swinguer ("Goodbye"), l'ensemble de ce nouvel album aux allures de collage sonore s'octroie pour seule ligne conductrice une invitation à la transe.

Site

Bibi Tanga & the Selenites en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Bibi Tanga & the Selenites : l'historique des concerts

Lu.

05

Juin

2017

Flavia Coelho en concert
Liberte De Circulation ! : Arthur H, Bibi Tanga, Flavia Coelho, GaËl Faye Feat. Samuel Kamanzi&jenrian, Infecticide, La Dame Blanche, Lost Avec Camélia Jordana Et Laurent Bardainne, Tetes Raides... Flavia Coelho | Bibi Tanga & the Selenites | Les Têtes Raides | Gaël Faye | Camélia Jordana | Arthur H | Infecticide
Trianon - Paris 18ème (75)

Ve.

15

Juillet

2016

Festival Farniente en concert
Bibi Tanga & the Selenites Festival Farniente | Bibi Tanga & the Selenites
Plage de Monsieur Hulot - Saint-Nazaire (44)

Ve.

19

Déc.

2014

Bibi Tanga + Sax Machine Feat. Racecar La Source - Fontaine (38)

Je.

20

Nov.

2014

Me.

12

Nov.

2014

Jazz à l'Ouest en concert
Bibi Tanga & the Selenites Jazz à l'Ouest | Bibi Tanga & the Selenites
1988 Live Club - Rennes (35)

Me.

12

Nov.

2014

Me.

15

Oct.

2014

Mama Festival en concert
The Afro Soul Night : The Afrorockerz + Bibi Tanga + Moh! Kouyate Mama Festival | Bibi Tanga & the Selenites | The Afrorockerz
Centre Fleury Goutte d'Or - Barbara - Paris (75)

Je.

02

Oct.

2014

Uni.k W/ Ours + Jacques Daoud + Lieutenant Nicholson + Bibi Tanga Cave aux Poètes - Roubaix (59)

Bibi Tanga & the Selenites : les dernières chroniques concerts 3 avis

Bibi Tanga & Les Selenites

Critique écrite le 16 mai 2010, par Pmjournalist

New Morning, Paris 4 Mai 2010

Bibi Tanga & Les Selenites en concert

Acte I : How i met your music Avec autant de médias autour de nous, de la radio à la télé en passant par les sites internets et le bouche à oreille, il devient de plus en plus rare de se souvenir de la première fois où l'on a découvert un artiste, des émotions qu'il a suscité en nous. On consomme et consomme de la musique donc quoi de plus normal que de rencontrer de la nouveauté sans cesse. Nous avons abandonné cet émerveillement, cette magie qui entourait ce coup de foudre musical qui faisait toute l'histoire de notre relation artiste-public. Si je ne pense pas que la scène soit comme beaucoup l'érigent le futur seul vestige d'une industrie qui continue à plonger doucement mais surement...celle-ci garde à coup sûr le monopole de l'émotion durable. C'est éphèmère et certes maintenant deux à trois fois plus cher que le cd mais tout ce qui en reste c'est le souvenir, les gens s'y accrochent donc précieusement jusqu'au prochain passage de l'artiste. C'est donc par ce biais là que j'ai fait la connaissance de Bibi Tanga et les Selenites , surprise de premier choix alors que j'étais allé voir Guru pour ce qui sera malheureusement son dernier concert à Paris...Paix à son âme. J'avais donc ciblé la date depuis un moment et même... Lire la suite

Ben l'oncle soul + Bibi Tanga & the Selenites (Festival Chorus)

Critique écrite le 23 avril 2010, par Julyzz

Magic Mirror - La Défense 1 avril 2010

Ben l'oncle soul + Bibi Tanga & the Selenites (Festival Chorus) en concert

Après le Hip Hop d'hier midi, c'est au tour de la soul d'envahir le Magic Mirror. On commence par Ben l'Oncle Soul que je ne m'arrête plus d'écouter depuis. Son album de reprises réorchestrées, Soul Wash, rend la journée beaucoup plus joyeuse. Particulièrement Seven Nation Army qui fait l'ouverture du show. Car ce sont vraiment des showmen. Tout y est : le look, la chorégraphie,etc... Les fans sont même au rdv quand ils s'agit de faire les... Lire la suite

Guru's Jazzmatazz, Bibi Tanga and the selenites, Dj Psycut, Dj Number Six

Critique écrite le 07 novembre 2009, par Pmjournalist

La Bellevilloise, Paris 3 Novembre 2009

Guru's Jazzmatazz, Bibi Tanga and the selenites, Dj Psycut, Dj Number Six en concert

1ère Chonique de la saison deuxième essai : Au concert d'Oxmo Puccino à Grenoble, il y a quelques semaines, je venais le cœur léger et l'appareil photo en bandoulière bien décidé à livrer ma première chronique de la saison illustrée à grand coup de clichés. Il faut dire que je me suis enfin équipé depuis très peu de temps. Mais voilà à l'entrée, l'équipe de la sécurité me fait bien comprendre que je rentrerai sans mon immortaliseur d'ambiance... Je tente bien sur la réplique du journaliste qui vient travailler pour concert and co mais il ne me rétorque d'un air désolé qu'il n'y peut rien... Comment peut-on encore aujourd'hui encore interdire les gens de pénétrer dans une salle de concert avec un appareil photo quand on sait les téléphones et autres instruments X.0 de plus en plus perfectionnés volent clichés et vidéos à tour de bras et ont même la possibilité de les uploader instantanément sur le web ? Bref, je ravale ma rancœur et intègre la difficulté pour les prochaines. Quand je n'aurai pas le temps de demander un pass photo, l'appareil sera privé de soirée... Ce qui nous amène donc en ce 3 novembre devant la Belleviloise, la sacoche désespérément vide de technologie pour aller voir Guru. Et là, ohhh surprise, pas de... Lire la suite