Accueil Biyouna en concert
Lundi 11 décembre 2017 : 10656 concerts, 24769 chroniques de concert, 5187 critiques d'album.


Cabaret Algérois. Biyouna, livre une musique où cohabitent rock kitsch, blues baroque, swing arabe, funk reptilien et pop voluptueuse : une collection de chansons populaires modernes.

Biyouna : vos chroniques d'albums

Biyouna : tous les concerts

Biyouna : l'historique des concerts

Me.

19

Oct.

2016

Ma.

18

Oct.

2016

Ve.

14

Oct.

2016

Je.

13

Oct.

2016

Me.

12

Oct.

2016

Ma.

11

Oct.

2016

Sa.

08

Oct.

2016

Ve.

07

Oct.

2016

Biyouna : les dernières chroniques concerts 2 avis

Luke + Asian Dub Foundation + Chokebore + Biyouna + Ceux qui Marchent Debout (Festival du Phare)

Critique écrite le 31 août 2002, par Hum !

Plages du Mourillon - Toulon 30 aout 2002

Un bon petit concert pour finir ce mois d'août et juste avant de replonger dans un premier trimestre qui promet d'être bien studieux donc un peu moins musical (enfin pour moi en tout cas). C'est donc en compagnie de Jean Phi, du Pinguin et de ses deux Sophie que nous avons covoituré jusqu'à Toulon pour rejoindre les plages du Mourillon où avait lieu la deuxième édition du Festival du Phare. On est arrivé un peu à la bourre Chokebore avait déjà attaqué. Du coup on a zappé le coin presse (c'est pas ce coup ci qu'on pourra faire de la pub pour ConcertAndCo ... la musique avant tout !). Pas eu le temps de rentrer vraiment dedans du coup, mais j'ai retrouvé avec plaisir le groupe qui m'avait bien plus au Poste à Galène avec un chanteur qui se trémousse toujours autant en chantant parfois langoureusement. Plus de morceaux calmes que dans mon souvenir mais vraiment pas mal : belle voie, belles mélodie et l'envie de plaisanter. Pas facile d'attaquer les premiers comme ça quand il fait encore jour et qu'il n'y a pas énormément de monde. Mais ils s'en sont très bien sortis et ont conquis quelques néophytes .... Dès qu'ils ont fini direction la petite scène pour aller enfin découvrir Luke qui avait la lourde tache de... Lire la suite

Biyouna

Critique écrite le 14 novembre 2001, par Hum !

Espace Julien - Marseille 13 novembre 2001

Plutôt en retard (qui a dit comme d'habitude ?), je suis arrivé dans un Espace Julien relativement clairsemé (c'est le moins que l'on puisse dire). Une partie du public était assise en haut et l'autre dansait à son aise en bas. Je pense que niveau public on aurait pu rentrer au Café Julien, mais niveau groupe ils étaient un peu trop nombreux : 9 (basse, guitare, machines, percus, batterie, violon, synthe, derbouka, et ?) et Biyouna. "Mais qui c'est celle là ?" vous devez vous demander. A vrai dire il y a deux semaines, quand j'ai reçu le disque, je n'en avais jamais entendu parlé. Sur disque ça ne m'a pas déplu. Je ne sais pas trop pourquoi mais je l'ai associé à Brigitte Fontaine ... Elle chante en arabe, parle et chante en français sur ses morceaux. Participation de Tcheky Kario (l'acteur) sur l'un des morceaux ... étonnant et plutôt sympa avec sa grosse voix chaude (je parle de Biyouna là). Légère touche... Lire la suite

Biyouna : les chroniques d'albums

Biyouna : Blonde Dans La Casbah

Chronique écrite le 10/01/2007, par Nono

Superbe album d'une grande dame qui représente dignement la culture algérienne d'aujourd'hui. Différents styles, paroles en français et en arabe. Instruments variés. Allers-retours Paris-Alger garantis. A écouter impérativement.

Biyouna : RAID ZONE

Chronique écrite le 17/11/2001, par Hum !

On pouvait s'étonner, vu le succès rencontré par un certain nombre de chanteurs de raï de qualité assez variables (Taha, Mami, Faudel, Khaled pour ne citer que les plus connus), que ce petit monde n'ait été jusque là quasi exclusivement que masculin. Biyouna arrive pour rétablir un peu l'équilibre avec un mélange raï tsigane très agréable. Dotée d'une superbe... Lire la suite