Accueil The Black Heart Procession en concert
Jeudi 17 août 2017 : 11765 concerts, 24581 chroniques de concert, 5167 critiques d'album.


Le groupe délivre un rock mélancolique entre romantisme gothique et mysticisme. Avec des voix parfois à bout de souffle, une scie musicale plaintive, un synthétiseur fantomatique et une guitare insidieuse, la musique de The Black Heart Procession est pleine de méandres comme un fleuve, profonde comme les eaux.

The Black Heart Procession se présente :
The Black Heart Procession trouve ses racines à San Diego en 1997 lorsque Pall Jenkins (chant, guitare, clavier) et Tobias Nathaniel (piano, guitare, orgue) mettent leur projet Three Mile Pilot entre parenthèse. Ils sont rejoints plus tard par le batteur Joe Plummer (Modest Mouse, the Magic Magicians), Jimmy LaValle à la basse et le violoniste Matt Resovich (tous deux échappés de The Album Leaf). Des premiers albums sobrement intitulés One, Two et Three à The Spell et Amor Del Tropico, on suit clairement l'évolution de leur univers musical aux teintes sombres. Avec des voix parfois à bout de souffle, une scie musicale plaintive, un synthétiseur fantomatique et une guitare insidieuse, la musique de The Black Heart Procession est méandreuse comme un fleuve, profonde comme les eaux. A l'écoute de leurs albums successifs, un flot de mélancolie nous assaille alors. Apparenté injustement au mouvement post-rock, The Black Heart Procession fait la révérence au romantisme noir. Situé à mi-chemin entre le courant gothique et le mysticisme (le chant est parfois proche de l'incantation), l'univers de The Black Heart Procession nous entraîne dans une plongée abyssale. "Voici un groupe qui sait que l'obscurité est polymorphe : on peut y percevoir le désespoir et la confusion. Certes, mais l'obscurité évoque également l'idée de refuge, de fuite et une certaine forme de beauté. Et d'espoir, que l'on retient comme la fumée de cigarette dans ses poumons, qui étourdit et brûle. The Black Heart Procession est exactement ce que leur nom évoque : une cavalcade de tendresse."
The Black Heart Procession nous revient avec Six qui sortira le 6 octobre 2009 sur Temporary Residence (Envy, Explosions In The Sky...).

The Black Heart Procession en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

The Black Heart Procession : l'historique des concerts

Je.

10

Avril

2014

Kurt Vile en concert
Kurt Vile + Black Heart Procession (Pall Jenkins) The Black Heart Procession | Kurt Vile
Café de la Danse - Paris 11ème (75)

Sa.

04

Juin

2011

The Black Heart Procession Le Poste à Galène - Marseille (13)

Ve.

03

Juin

2011

Dark Dark Dark en concert
The Black Heart Procession + Dark Dark Dark + Owlle The Black Heart Procession | Dark Dark Dark
Café de la Danse - Paris 11ème (75)

Ve.

20

Mai

2011

The Black Heart Procession Stadsschouwburg - Brugge

Je.

19

Mai

2011

Suuns en concert
The Black Heart Procession + Suuns The Black Heart Procession | Suuns
Club 106 - Rouen (76)

Ve.

18

Déc.

2009

The Black Heart Procession + Guests Epicerie Moderne - Feyzin (69)

Je.

17

Déc.

2009

The Black Heart Procession + Addiquit Mains d'Oeuvres - St Ouen (93)

Me.

16

Déc.

2009

Matt Elliott en concert
The Black Heart Procession + Matt Elliott The Black Heart Procession | Matt Elliott
Antipode MJC Cleunay - Rennes (35)

Ma.

15

Déc.

2009

The Black Heart Procession+invités L'Heretic Club - Bordeaux (33)

Ve.

02

Juin

2006

Microfilm en concert
Black Heart Procession, Microfilm The Black Heart Procession | Microfilm
La Nef - Angoulême (16)

Me.

31

Mai

2006

Doppler en concert
KAbu Ki BUddah + Black Heart Procession + Doppler The Black Heart Procession | Doppler | Kabu Ki BuddAH
Epicerie Moderne - Feyzin (69)

The Black Heart Procession : les dernières chroniques concerts

Black Heart  Procession en concert

Black Heart Procession par Douarte
Poste à Galène - Marseille, le 04/06/2011
Je me suis laissé tenter ce soir par le concert des Black Heart Procession au Poste à galène intrigué par les critiques positives que j'avais entendu et après avoir fait un petit... La suite