Accueil The Jon Spencer Blues Explosion en concert
Dimanche 17 décembre 2017 : 10602 concerts, 24780 chroniques de concert, 5189 critiques d'album.
The Jon Spencer Blues Explosion en concert

The Jon Spencer Blues Explosion





Entre Punk, Garage et Rhythm and Blues, The Jon Spencer Blues Explosion creuse son propre sillon hyper rock 'n roll ! Après divers projets solos (Heavy Trash etc), de retour sur scène pour des concerts en France ! En concert en 2015 !

The Jon Spencer Blues Explosion : vos chroniques d'albums
Site

The Jon Spencer Blues Explosion en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

The Jon Spencer Blues Explosion : l'historique des concerts

Me.

09

Mars

2016

The Jon Spencer Blues Explosion La Belle Electrique - Grenoble (38)

Ma.

08

Mars

2016

The Jon Spencer Blues Explosion Le Bikini - Ramonville / Toulouse (31)

Di.

06

Mars

2016

The Jon Spencer Blues Explosion Epicerie Moderne - Feyzin (69)

Sa.

05

Mars

2016

The Jon Spencer Blues Explosion Les Docks - Lausanne

Me.

11

Nov.

2015

The Jon Spencer Blues Explosion + 1ère partie La Belle Electrique - Grenoble (38)

Ma.

10

Nov.

2015

The Jon Spencer Blues Explosion + 1ère partie Epicerie Moderne - Feyzin (69)

Je.

05

Nov.

2015

The Jon Spencer Blues Explosion Le Rocher de Palmer - Cenon (33)

Me.

04

Nov.

2015

The Jon Spencer Blues Explosion La Gaîté Lyrique - Paris 3ème (75)

The Jon Spencer Blues Explosion : les dernières chroniques concerts 16 avis

The Jon Spencer Blues Explosion

Critique écrite le 20 novembre 2015, par Xavier Averlant

La Gaité Lyrique, Paris 4 novembre 2015

The Jon Spencer Blues Explosion en concert

Je n'avais pas vu le The Jon Spencer Blues Explosion depuis un concert en 2008 au Point Ephémère. Et Dieu que l'attente fut longue finalement... Je ne me suis pas rendu compte à quel point ils m'ont manqué. Ok, on a eu Heavy Trash, sous différentes formules (ma préférée de loin, étant le groupe accompagné des Canadiens de the Sadies) mais rien n'égale le son, la puissance, le groove déstructuré d'un des groupes qui a le plus compté finalement dans ma p'tite vie de fan de rock'n roll. Un nouvel album est sorti en 2015, "FREEDOM TOWER : A NO WAVE DANCE PARTY" qui reprend les choses là où le groupe les avait laissées après l'excellent "MEAT AND BONE" (2012). Toujours les mêmes formules : du blues, du rock-garage, du punk, du rhytm & blues, du noise rock et aussi parfois du hip hop, les éructations de Jon, un son rêche... Rien de nouveau pour l'amateur éclairé, juste un plaisir prolongé de tout ce qu'on connaît d'eux. Cette fois-ci, c'est dans la salle archi moderne de la Gaîté Lyrique que le concert a lieu, salle dédié aux "arts numériques"(LoL), qui me semble un poil trop "hype" pour ce concert mais finalement c'était chouette. Je dirais à vue de nez une capacité de 700 personnes. Parce que mes copains et moi, on n'est pas... Lire la suite

Suuns + Jon Spencer Blues Explosion (This Is Not A Love Song Festival 2014)

Critique écrite le 14 juillet 2014, par Pierre Andrieu

Paloma, Nîmes 29 mai 2014

Suuns + Jon Spencer Blues Explosion (This Is Not A Love Song Festival 2014) en concert

Juste après les concerts marquants de Temples, Man Or Astroman ?, Lee Ranaldo & The Dust, Slowdive, The Fall et The Brian Jonestown Massacre, les Canadiens de Suuns puis les Américains de Jon Spencer Blues Explosion se chargent de clôturer en beauté la première soirée du This Is Not A Love Song Festival, au Paloma de Nîmes, le 29 mai 2014... Suuns Sur la scène extérieure, peu après 23 heures, Suuns réussit à emporter tout le monde dans son trip électro noise psyché... Grâce à des morceaux ultra torturés, admirablement sinueux et invitant quasiment tous à une sorte de transe droguée. Éclairés en contre jour sur une scène baignée de fumigènes, le combo s'attelle très rapidement à sa tache : faire décoller ses adeptes, en bidouillant les synthés, en triturant les guitares, en créant des rythmiques pneumatiques et en se lançant dans des chants de cosmonautes fans d'acid test... Bref, en jouant sur les multiples atours que peuvent prendre ses œuvres - lancinantes, planantes, barrées, dansantes, trippantes... -, Suuns rend le public complètement fou... Et son génial tube 2020, fait plus que jamais un effet dingue ! Les Espagnols, bien partis, qui se démènent juste à coté de nous n'en reviennent pas et pètent... Lire la suite

(mon) Art Rock 2011 1-2 : Hindi Zahra, Staff Benda Bilili, Jon Spencer Blues Explosion, The Hives

Critique écrite le 14 juin 2011, par Philippe

Place Poulain Corbion, Saint Brieuc 10 juin 2011

(mon) Art Rock 2011 1-2 : Hindi Zahra, Staff Benda Bilili, Jon Spencer Blues Explosion, The Hives en concert

Retour heureux sur la place Poulain Corbion, Saint-Brieuc Côtes d'Armor, très très loin de chez nous (latitude, température et climats y compris !), au Festival Art Rock que nous avions découvert avec ravissement il y a déjà 3 ans. Il faut dire que l'affiche de cette année, dont on ne pourra hélas pas honorer les 4 jours, a de quoi donner le frisson au chroniqueur en goguette, d'autant plus s'il est accro au dernier degré à la galette-saucisse/oignon/moutarde... Arrivée très bien balisée sur un site inchangé (30 ans d'expérience feront toujours la différence), qui investit l'ensemble du centre-ville avec expositions et concerts gratuits pour tous, et payants pour ceux qui veulent voir des têtes d'affiche. Par ici, il est souvent reproché à ce Festival de drainer trop de subventions à lui tout seul, mais force est de constater que le passant briochin ou autre en a largement pour son argent (s'il a payé ...) : il y a de quoi faire sur ce lieu, qui plus est assez majestueux, qu'est le centre-ville de Saint-Brieuc ! Où le festival Art Rock investit aussi bien théatres, musées et parkings, qu'un ancien Monoprix désaffecté ou même, pour son espace pro, une chapelle en activité... Où le plus prolo/fauché des passants peut au moins... Lire la suite

Jessie Evans + The Jon Spencer Blues Explosion

Critique écrite le 02 juin 2011, par Cabask

Cabaret Aléatoire - Marseille 30 mai 2011

Jessie Evans + The Jon Spencer Blues Explosion en concert

La venue de Jon Spencer et de son Blues Explosions à Marseille faisait baver les amateurs de blues rock depuis son annonce. C'est donc curieux que je me rends au Cabaret Aléatoire, après un concert agréable, mais sans plus, vécu à Rock En Seine il y a 3 ans déjà. La première partie est assurée par Jessie Evans, chanteuse américaine officiant dans un style bien particulier. Son batteur vécu d'un smoking des années 50, a l'apparence d'un majordome et joue comme s'il était resté bloqué à cette époque. Passé la surprise du style très fidèle, je me lasse après le 3e morceau. Chantant en espagnol, distillant ici et là des phrasés de saxophone, la belle Jessie frôle le ridicule, gesticulant dans tous les sens, lançant de l'eau sur le public. Les morceaux me font penser à un cocktail mambo/latino/caribéen pas désagréable, mais assez daté et peu varié. L'absence de musiciens live, à l'exception du batteur, renforce cette impression de spectacle de casino de Vegas ringard. Je m'éclipse donc à la recherche d'une bière fraîche. La fin des ¾ d'heure de set, plus électronique nous réserve cela dit des rythmes intéressants et modernes, plus proches de ce que j'aime. Je jetterai donc une oreille attentive à ses... Lire la suite

The Jon Spencer Blues Explosion : les chroniques d'albums

The Jon Spencer Blues Explosion : Now I Got Worry

Chronique écrite le 29/10/2010, par Pierre Andrieu

The Jon Spencer Blues Explosion : Now I Got Worry

Longtemps après sa première sortie dans le commerce, en 1996, l'album Now I Got Worry de Jon Spencer Blues Explosion est toujours un véritable must de punk 'n blues garage truffé de bombes explosant à chaque écoute à la face - réjouie, même si déformée par un rictus de loup garou en rut - de l'auditeur ... La réédition présente, agrémentée de nombreux inédits pas dégueulasses, est une très bonne occasion de réécouter ce disque culte (en faisant du petit bois avec tout son mobilier de salon puis en sautant à pieds joints sur ce qui reste de son canapé... ou pas !), et ainsi patienter avant la reformation scénique, prévue en décembre 2010, du combo de Jon Spencer, Judah Bauer et Russell Simmins. Qui, en provoquant un choc très violent et frontal entre le blues, le punk, le rock garage, la country et le hip hop, ouvrait la voie à toute une foule de groupes qui allaient ramasser la monnaie à la place des précurseurs... C'est un peu bête mais il en est toujours ainsi dans le désespérant rock 'n roll circus, parlez-en à Chuck Berry, qui a eu le temps de ressasser à loisir le problème du pompage avec ce qui lui est arrivé avec les Beatles, les Beach Boys et les Rolling Stones.... Lire la suite

The Jon Spencer Blues Explosion : Dirty Shirt Rock ‘n' Roll:first 10 Years

Chronique écrite le 14/05/2010, par Pierre Andrieu

The Jon Spencer Blues Explosion : Dirty Shirt Rock ‘n' Roll:first 10 Years

Un best of proprement imparable signé The Jon Spencer Blues Explosion , voilà de quoi remettre quelques pendules à l'heure et rappeler à certains étourdis ou autres sourdingues quel groupe avait brillamment remis au goût du jour l'énergie blues rock 'n roll brute dès 1990 ! Dirty Shirt Rock 'N Roll : The First Ten Years est en effet une roborative rétrospective - allant de 1992 à 2002 - des œuvres de Jon Spencer, Judah Bauer et Russell Simins où l'on peut apprécier l'ouverture d'esprit, la culture et l'amour sincère du mythique trio pour le blues cradingue, le rock 'n roll vintage et le rhythm & blues salasse. En 22 titres à la fois féroces, psychotiques, très sexuels et ultra roots, The Jon Spencer Blues Explosion démontre l'intemporalité de sa musique, la pertinence de ses choix artistiques et l'incroyable ferveur qui animait le combo new yorkais. Placés... Lire la suite

Blues Explosion : DAMAGE

Chronique écrite le 02/10/2004, par Pierre Andrieu

Blues Explosion : DAMAGE

Les fans accusent souvent Jon Spencer, Judah Bauer et Russel Simins d'avoir eu une baisse de forme sur leur précédent album, Plastic fang... Certes, l'album est plus calme, plus Stonien et peut-être - légèrement - plus consensuel, mais rien de bien alarmant... En revanche, il est vrai que la tournée 2002 n'était pas aussi percutante qu'on aurait pu le souhaiter. Oublions tout ça, nous sommes en 2004, et forts d'un nouveau nom, Blues Explosion, nos trois New Yorkais se lancent dans une nouvelle tournée pour défendre leur dernier-né, en pleine forme. Damage est en effet une redoutable collection de morceaux blues punk parfois gonflés au hip hop et à l'électro par Elegant Too, Dan The Automator ou Dj Shadow. "I was born in the blues such a long time ago..." déclare Jon Spencer sur le percutant premier single Burn it off ; et oui, quand on est tombé dedans dès le plus jeune âge, c'est irréversible : le bluuues est donc... Lire la suite

The Jon Spencer Blues Explosion : Vidéo

The Jon Spencer Blues Explosion : écoute