Accueil Blur en concert
Lundi 18 décembre 2017 : 10798 concerts, 24781 chroniques de concert, 5189 critiques d'album.


Le très populaire groupe anglais Blur fait de la Britpop classieuse, intemporelle et audacieuse, avec l'hyperactif (Gorillaz, The Good The Bad and The Queen...) et ultra doué Damon Albarn au chant cockney... De retour en concert au complet en 2015 pour présenter un nouvel album, The Magic Whip...

Blur : vos chroniques d'albums
Site

Blur en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Blur : l'historique des concerts

Je.

16

Juillet

2015

Benicassim  en concert
Benicassim 2015 - Pass 4 Jours : Blur, Prodigy, Noel Gallagher, Portishead, Florence + The Machine, Bastille, Ffs, Stromae, Public Enemy, Godspeed You Black Emperor, Kaiser Chiefs, Crystal Fighters... Benicassim | The Prodigy | Blur | Godspeed You! Black Emperor | Public Enemy | Bastille | Franz Ferdinand | Curtis Harding | Kaiser Chiefs | Portishead | Florence And The Machine | Stromae | Crystal Fighters | Noel Gallagher | Madeon | Sparks (pop)
Playa Costa Azahar - Benicassim (Sp)

Ve.

09

Août

2013

Sziget Festival en concert
Sziget Festival : Blur, Emir Kusturica, Rangleklods, Skip&die, Woodkid... Sziget Festival | Emir Kusturica | Blur | Woodkid | Skip&Die | Rangleklods
Obuda Island - Sziget

Sa.

27

Juillet

2013

Paléo Festival en concert
Blur - Saez - BB Brunes - Breakbot Live - Juveniles - La Femme - Navel - Théodore, Paul & Gabriel - The Animen - Hathors - Dirtymadsound feat. Oxsa - Benjamin Biolay - Oxmo Puccino - Marc Aymon- Les Tambours Du Burundi - Nathalie NAtiembé - Just A Band (Complet) Paléo Festival | Blur | Saez | Benjamin Biolay | Les Tambours du Burundi | Oxmo Puccino | Nathalie Natiembe | BB Brunes | Kavinsky | Breakbot | La Femme | Juvéniles | Théodore, Paul & Gabriel
Site Paléo Festival - Nyon (Ch)

Di.

07

Juillet

2013

Les Eurockéennes De Belfort   en concert
Eurockeennes de Belfort : Blur, Shunk Anansie, Tame Impala, Neurosis, The Black Angels, My Bloody Valentine, Keny Arkana, Mass Hysteria, The Vaccines, Disclosure, Hyphen Hyphen, Palma Violets, Red Fang, Graveyard, Chvrches ... Les Eurockéennes De Belfort | Blur | Mass Hysteria | Keny Arkana | My Bloody Valentine | The Black Angels | Skunk Anansie | Tame Impala | The Vaccines | Hyphen Hyphen | Red Fang | Neurosis | Kvelertak | Disclosure | Palma Violets | Graveyard | Chvrches | Da Octopusss
Presqu'ïle de Malsaucy - Belfort (90)

Ve.

05

Juillet

2013

Werchter Rock Festival en concert
Rock Wechter Festival 2013 : Blur, Kings Of Leon, C2c, Phoenix, The Script, Ben Howard, Boys Noize, John Legend, Lumineers, The Bots, Lianne La Havas, Vitalic, The Hives, Two Door Cinema Club... Werchter Rock Festival | Phoenix | Blur | Kings of Leon | Vitalic | The Hives | Boys Noize | Two Door Cinema Club | Ben Howard | Charles Bradley | C2C | Lianne La Havas | The Script | The Lumineers
Plein Air - Werchter

Ve.

31

Mai

2013

NOS Primavera Sound Porto en concert
Optimus Primavera Sound Porto 2013 : My Bloody Valentine, Blur, Nick Cave, Grizzly Bear, Swans, Deerhunter, James Blake, Fucked Up... NOS Primavera Sound Porto | Blur
Site Festival Optimus Primavera Sound - Porto (Portugal) ()

Sa.

25

Mai

2013

Festival Primavera Sound en concert
Primavera Sound Festival 2013 : Blur,Jesus & Mary Chain,The Knife, Fiona Apple,James Blake,Breeders, Swans,Daniel Johnston,Neurosis,Solange, Local Natives,Titus Andronicus, DIIV,Tinariwen,Christopher Owens,Kurt Vile,Thee Oh Sees,Nick Waterhouse Festival Primavera Sound | Blur | The Sea and Cake | Daniel Johnston | Tinariwen | Local Natives | Wu-Tang Clan | Dead Can Dance | Fiona Apple | The Jesus And Mary Chain | Titus Andronicus | Kurt Vile | Sixto Rodriguez | Thee Oh Sees | Swans | James Blake | Neurosis | DIIV | Christopher Owens | The Knife
Parc del Forum - Barcelone

Blur : les dernières chroniques concerts 13 avis

Blur + Courtney Barnett

Critique écrite le 10 novembre 2015, par Xavier Averlant

Madison Square Garden, New York (USA) 23 octobre 2015

Blur + Courtney Barnett en concert

Suite des nos aventures new-yorkaises avec le concert des anglais de Blur et l'australienne Courtney Barnett... Bon déjà, grande émotion de mettre les pieds dans cette fameuse enceinte qu'on a fantasmé, rapport à beaucoup de nos disques fétiches : de "Get Yer Ya-Ya's Out!" au "Concert For Bangladesh" en passant par le "Live in NYC" de Springsteen... Il s'agit d'une salle omnisports située en plein Manhattan. Au niveau de la structure, on n'est pas si éloigné que ça de Bercy (pardon, de l'Accorhotels Arena). J'imagine, à la louche, une capacité de 20 000 personnes. Le concert était complet. Mise en jambe avec la trop classe Courtney Barnett... On vous a déjà dis à plusieurs reprises tout le bien qu'on pense de la demoiselle, la grosse côte d'amour qu'on a pour elle. Depuis le dernier concert qu'on a pu voir (le 30 novembre 2014 à la Péniche de Lille), Courtney n'a pas arrêté de tourner, a sorti son premier album ; les critiques sont tous tombés sous le charme, elle a l'air d'être une des valeurs sûres du rock indépendant dorénavant. Son album vient de ressortir augmenté d'un live inédit et même Jack White est tombé sous le charme, en lui faisant enregistré un single pour son label Third Man Records Même devant une foule importante, le... Lire la suite

Blur + Jupiter & Okwess International

Critique écrite le 16 juin 2015, par Pierre Andrieu

Le Zénith de Paris 15 Juin 2015

Blur + Jupiter & Okwess International en concert

Zénith de Paris en ébullition totale pour le grand retour des Anglais de Blur, venus dérouler avec envie et joie de jouer une set list de rêve présentant le dernier album du groupe, The Magic Whip et la farandole de méga tubes signés par Damon Albarn, Graham Coxon & co. Après une première partie 100% afro assurée par la transe congolaise de Jupiter & Okwess International (qui déploie une musique très remuante, hyper dansante et très colorée... ), les superstars attendues comme des messies arrivent sur les planches du Zénith, chauffé à blanc et affichant complet. En showman accompli, Damon Albarn se la joue pile électrique incontrôlable, saute partout, harangue la foule et arrose copieusement les premiers rangs avec moult bouteilles d'eau. Petit détail qui peut accessoirement intéresser les gens, il n'oublie pas de vocaliser superbement avec son inimitable voix traînante et son accent cockney. Si cet homme s'ennuie à faire ce qu'il fait et si ça ne l'intéresse pas de jouer avec ses amis de longue date, c'est le meilleur acteur du monde ! Car là, on dirait bien qu'il prend un pied incroyable à faire le zozo sur scène en courant partout et en faisant le show. Ses camarades de jeu - Graham Coxon, Alex James et Dave... Lire la suite

(mes) Eurockéennes de Belfort 2013, 2/2 : The Black Angels, Tame Impala, Neurosis, Skunk Anansie, My Bloody Valentine, Blur

Critique écrite le 09 juillet 2013, par Philippe

Presqu'île du Malsaucy, Evette Salbert 7 juillet 2013

(mes) Eurockéennes de Belfort 2013, 2/2 : The Black Angels, Tame Impala, Neurosis, Skunk Anansie, My Bloody Valentine, Blur en concert

Le samedi, c'est par ici !. Comme le veut la tradition (et la fatigue de la veille), le début de la programmation du dimanche est souvent ratée pour cause de flânage dominical, convivialité amicale et autres cervelas cuits au barbecue. Dommage donc pour le concert programmé vraiment trop tôt des Palma Violets dont le premier et peut-être unique album n'est pas désagréable du tout. On verra bien si ces perdreaux de l'année passent l'hiver, parmi les hordes de nouveaux groupes de djeun's que l'Angleterre déverse traditionnellement en continu... Pas très grave non plus si on rate pour cette fois la totalité du show, forcément punchy, de notre pasionaria locale phocéenne, Keny Arkana, déjà revue cette année et actuellement un peu en recherche d'un nouveau souffle de révolte. Mais c'est que sur le site aussi, toujours en tempête de ciel bleu, ça branle un peu dans le manche : on dirait qu'il n'y a que les animations de rue qui bossent déjà, notamment ce charmant couple de mariés homos et ... culs-nus. Les campeurs, après 4 jours, commencent à se repérer de loin à leur couleur rose-brun, à leur air carbonisé, sinon à leur odeur... Les pauvres, ne les blâmons pas, ils doivent affronter les toilettes de l'Enfer au moins une fois par jour.... Lire la suite

Graham Coxon + Apes & Horses (Eldorado Music Festival)

Critique écrite le 02 octobre 2012, par Pierre Andrieu

Café de la Danse, Paris 17 septembre 2012

Graham Coxon + Apes & Horses (Eldorado Music Festival) en concert

Concert jouissif et rock 'n roll du guitariste de Blur, Graham Coxon, au Café de la Danse (Paris), à l'occasion du festival Eldorado, le 17 septembre 2012... Venu pour s'éclater en live avec sa troupe de musiciens tout en présentant de manière foutraque son énième album solo, le jovial et bonhomme songwriter a fait passer un moment de rêve aux fans de pop rock Lo Fi, branleuse, agitée de soubresauts soniques et traversée de fulgurances mélodiques. Apes & Horses Comme la première partie - assurée avec classe par le groupe français Apes & Horses dans un style pop rock psyché sensible, emphatique et planante - était parfaite pour faire monter en puissance le très nombreux public, la soirée fut plus que réussie ! Compte rendu : Graham Coxon C'est dans un Café de la Danse bondé et très impatient que Mr Coxon se pointe, l'air de rien avec sa mine d'ahuri et sa légendaire nonchalance... Le facétieux et grimaçant maître de cérémonie est entouré d'un nombre assez conséquent d'acolytes (guitare, basse, batterie, choeurs, synthés, guitares d'appoint) fort bien choisis et dont il est très proche. Partant de cette bonne base, il se fait fort d'interpréter avec une apparente décontraction ses titres récents ou plus anciens.... Lire la suite

Blur : les chroniques d'albums

Blur : The Magic Whip

Chronique écrite le 14/04/2015, par Pierre Andrieu

Blur : The Magic Whip

En 2015, les fans de Blur verront donc leurs vœux les plus fous exaucés, puisqu'ils auront non seulement droit à une nouvelle reformation live de leurs favoris - avec un concert au Zénith de Paris le 15 juin - mais également à un album plutôt classe intitulé The Magic Whip... Ce n'était pas gagné d'avance car les membres du groupe anglais ont des emplois du temps plutôt chargés et des caractères bien trempés, mais Damon Albarn & Co ont réussi à mettre à profit une pause non prévue dans leur tournée 2013 pour enregistrer à Hong Kong les bases de nouvelles chansons qui, après finalisation et production par Stephen Street, aboutissent à un opus flambant neuf composé de douze morceaux. Un disque qui tient la route et semble bâti pour plaire aux aficionados du groupe anglais. Mais sans faire de sur place ou utiliser une production FM clinquante comme sur le dernier Noel Gallagher. Chez Blur, on se concentre sur ses points forts (le chant nonchalant et l'accent cockney de Damon, la guitare Lo-Fi ou énervée de... Lire la suite

Blur : The Best Of

Chronique écrite le 02/06/2009, par Pierre Andrieu

Blur : The Best Of

Véritable machine à produire des tubes classieux en série, Blur est l'un des groupes anglais les plus importants des années 90 et 2000. Récemment reformé pour quelques concerts événements (en France : le 5 juillet 2009 aux Nuits de Fourvière à Lyon, c'est archi complet), le combo de Damon Albarn, Graham Coxon , Alex James et Dave Rowntree reste toujours aussi pertinent en 2009, il n'y a qu'à écouter cet implacable Best Of paru en 2000 pour s'en convaincre. Si l'histoire discographique de Blur était close (ce qui pourrait ne pas être le cas si la réunion scénique se prolonge en studio, wait and see... ), il resterait nombre de titres proprement imparables et intemporels, à écouter sempiternellement en boucle. Touches à tout à l'inspiration versatile, les membres de Blur ont en effet au cours de leur fructueuse carrière tout aussi bien été capables d'offrir en pâture à leurs fans de la brit pop (Parklife, End of The century... ), de la pop Lo-FI (Coffee and TV), un mémorable titre discoïde (Girls and Boys), de... Lire la suite

Blur : 13

Chronique écrite le 15/03/2000, par Freud

Les avis restent énormément partagés sur cet album. Les fans de la première heure sont les plus discriminant, et regrettent énormément que le style pop ait été mis de côté au profit d'un style un peu plus expérimental. Et alors ?! Moi, qui suis un nouveau fan du groupe, je n'ai pu qu'adorer les nouvelles sonorités de l'album. Rien que le premier single "Tender" dans le plus pur style Gospel et son alternance entre les chanteurs, est particulièrement... Lire la suite

Blur : Vidéo