Accueil Bratsch en concert
Jeudi 17 août 2017 : 11765 concerts, 24581 chroniques de concert, 5167 critiques d'album.


Bratsch est une rencontre entre des musiciens français, venant de diverses expériences jazz, et de la musique tzigane d'Europe de l'Est, spécialement de Roumanie, Bulgarie, Grèce, Arménie, mais aussi du Jazz Manouche inventé par Django Reinhardt.

Bratsch se présente :
Crée en 1972, par Dan Gharibian (guitare et chant) et Bruno Girard (violon), qui seront rejoints quelques années plus tard par Pierre Jacquet (contrebasse), Nano Peylet (clarinette) et François Castiello (accordéon), Bratsch est tout d'abord une rencontre entre des musiciens français, venant de diverses expériences jazz, et de la musique tzigane d'Europe de l'Est, spécialement de Roumanie, Bulgarie, Grèce, Arménie, mais aussi du Jazz Manouche inventé par Django Reinhardt. Jouant cette musique avec son propre feeling, Bratsch est maintenant le compositeur d'une part importante de son répertoire, mixant toutes ces influences pour créer un " folklore imaginaire " pour un peuple, finalement, pas si imaginaire que ça, habitant de la Mer Noire à l'Océan Atlantique. Bratsch a rencontré une multitude de publics, de Moscou à Los Angeles, d'Istanbul à Montréal, de Casablanca à Athènes en passant par Berlin, Helsinki, Budapest, Londres ou encore Gaza. Dans son prochain CD " Urban Bratsch ", à paraître courant 2010, Bratsch va rendre hommage aux villes qui ont nourries son inspiration depuis sa création. C'est ce programme que le groupe présente au public depuis l'automne dernier.

FRANÇOIS CASTIELLO, adolescent, avait le choix entre devenir maçon comme son père ou musicien. Il commença a gagner sa vie en jouant de l'accordéon dans les bals musettes et en accompagnant des chanteurs, ou comme soliste. A l'âge de 23 ans, il tomba amoureux "inconditionnel" de l'instrument dont il jouait depuis quinze ans déjà. Il ne le vit plus l'accordéon comme un instrument pour gagner sa vie, mais comme un moyen de s'exprimer. Il apprit de nouvelles techniques de jeu et commence à s'intéresser au jazz et la musique d'Europe Centrale. C'est en explorant cette dernière qu'il rencontre le groupe Bratsch. Autodidacte dans l'âme il développe un jeu très personnel mêlant dans ses improvisations toutes ses expériences passées.

NANO PEYLET vient également du Free-Jazz. C'est le seul musicien du groupe Bratsch qui ait une formation classique de conservatoire et qui ait joué Mozart à la clarinette. Il aime le Klezmer et admire des musiciens comme Dave Tarras et Giora Feidmann, et aussi dans d'autres styles, Michel Portal ou Jimmy Giuffre.

PIERRE JACQUET allait pendant sa jeunesse tous les weekend au marché aux puces de St Ouen. Il y passait ses journées à écouter des groupes de tziganes. Il se sent profondément attaché au musette, musique Parisienne très influencée par les musiques tsiganes. Ensuite la découverte du Jazz moderne et du free-jazz agrandi la palette de ses gouts. ( Il n'oublie pas de fréquenter assidument les concerts de l'orchestre de Paris ). Il joua pendant des années avec des orchestres de jazz contemporain; Bratsch lui permet d'exposer une synthèse assez complète de ces multiples influences .

BRUNO GIRARD commença à apprendre à jouer du violon à l'âge de 9 ans. Il n'aimait pas lire la musique et apprenait par cœur les morceaux qu'il devait répéter pour son professeur. Il ne se sentait pas destiné à atteindre la gloire et l'honneur dans la musique classique ni dans une quelconque autre chose d'ailleurs. Après des études de biologie, il travaille comme chercheur et joue pendant dix ans pour son plaisir, puis rencontre des musiciens improvisateurs français et américain et se produit dans plusieurs formations de jazz et free-jazz, ce qui marque son jeu de manière déterminante.

DAN GHARIBIAN d'origine arménienne, a grandi en France. Ses grands-parents étaient des grands amateurs de musique et écoutaient de la musique arménienne, russe, grecque et orientale. La deuxième grande influence qui détermina sa vie musicale fut le rock. Il joua dans un groupe de rock pendant sa jeunesse. Il pense que l'énergie avec laquelle les tziganes jouent est très proche de celle du rock. A l'âge de 14 ans, la découverte de Django Reinhardt le marqua beaucoup. Pendant des années, il joua avec des musiciens russes, arméniens et avec des tziganes

Site

Bratsch en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Bratsch : l'historique des concerts

Ve.

18

Déc.

2015

Lu.

14

Déc.

2015

Ve.

04

Déc.

2015

Je.

03

Déc.

2015

Bratsch Tournée Brut De Bratsch Centre Culturel Athena - Auray (56)

Sa.

21

Nov.

2015

Bratsch / Labess / Lolomis Le Scarabée - Chambery (73)

Ve.

20

Nov.

2015

Ve.

13

Nov.

2015

Ma.

10

Nov.

2015

Ve.

06

Nov.

2015

Ve.

16

Oct.

2015

Sa.

10

Oct.

2015

Bratsch "bruit De Bratsch" Salle du 27 - Rouillac (16)

Ve.

09

Oct.

2015

Sa.

03

Oct.

2015

Me.

30

Sept.

2015

Bratsch:l'ultime Tournee - Macha Ghabaribian La Source - Fontaine (38)

Bratsch : les dernières chroniques concerts

Bratsch en concert

Bratsch par Ysabel
Ciné 89 - Berre l'Etang, le 27/01/2011
Bratsch, dignes représentants du jazz manouche et même inspirateurs du genre, s'il en est, nous ont donné la chance de les rencontrer avant leur concert de Berre l'Etang (donné... La suite

Keren Ann + Bratsch + Agop + Charlélie Couture par Pape Diouf
Dock des Suds Marseille, le 22/03/2008
Pour la 4e édition du festival Amnésie Internationale (soirée de soutien aux associations de recherche contre les Génocides, les Négationnismes et les crimes contre l'humanité), la Jeunesse Arménienne de France a fait fort : que du beau monde pour le meeting (Jacky Mamou, BhL, Robert Guédiguian, Yves Ternon, etc...) et des concerts terribles... La suite