Accueil Brodinski en concert
Vendredi 24 novembre 2017 : 11691 concerts, 24731 chroniques de concert, 5187 critiques d'album.


Brodinski est un Dj, membre de le néo-french touch. Il est plutôt ghetto-tech ou hip-hop mais n'hésite pas à mixer du hip-hop US ou de la techno minimale. Remixeur des Klaxons, nouveau résident des Panik à Paris, ....

Site

Brodinski en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Brodinski : l'historique des concerts

Ve.

21

Juillet

2017

Sa.

26

Nov.

2016

Para One en concert
Bromance 5 Ans : Brodinski • Para One • Zdar (cassius)... Para One | Brodinski
La Bellevilloise - Paris (75)

Ve.

09

Sept.

2016

Chentertainment : Brodinski, So Me, Guillaume Berg, Louise Chen Nuits Fauves - Paris 13e (75)

Sa.

16

Juillet

2016

The Peacock Society en concert
Tale Of Us - Four Tet - Dj Shadow - Brodinski - SBTRKT dj set - Recondite - Evian Christ - Busy P b2b Eclair Fifi - BAMBOUNOU - Mykki Blanco - Point Point - MUMDANCE & Logos - Simo Celll& more to be announced. The Peacock Society | Four Tet | DJ Shadow | Brodinski | Busy P | SBTRKT | Mykki Blanco | Recondite | Tale of Us
Parc Floral de Paris - Paris (75)

Ve.

18

Déc.

2015

Bromance Tour : Brodinski - Louisahhh!!! - Panteros666 & More Brodinski | Panteros666 | BeMyDelay
Showcase - Paris 8eme (75)

Je.

17

Déc.

2015

Club Cheval en concert
Bromance Tour : Brodinski + Club Cheval (live) + Louisahhh!!! + Gener8ion + Guillaume Berg Brodinski | Club Cheval
Transbordeur - Lyon - Villeurbanne (69)

Ve.

11

Déc.

2015

La Fine Equipe en concert
Forfait De Ski + Pass Music Village Brodinski | La Fine Equipe | Club Cheval
Station de ski les Arcs - Bourg Saint Maurice (73)

Sa.

26

Sept.

2015

Festival Marsatac en concert
Cartonnerie : Brodinski present Brava + Joris Delacroix + Boris Brejcha + Dave Clarke + Infected Mushroom Festival Marsatac | Dave Clarke | Brodinski | Joris Delacroix | Boris Brejcha
Friche de la Belle de Mai - Marseille (13)

Brodinski : les dernières chroniques concerts 4 avis

festival Marsatac : Brodinski, Infected Mushroom, Boris Brejcha, Ninos du Brasil, Joris Delacroix, Dave Clarke, Superpoze, ...

Critique écrite le 08 octobre 2015, par olivier

Friche Belle de Mai, Marseille 26 septembre 2015

festival Marsatac : Brodinski, Infected Mushroom, Boris Brejcha, Ninos du Brasil, Joris Delacroix, Dave Clarke, Superpoze, ... en concert

Pour cette deuxième journée du festival Marsatac, on regrettera encore l'absence de formation Hip Hop déjà remarquée hier. Que de l'électro, pure et dure pourrait-on rajouter, et pourtant comme je pourrais m'en rendre compte tout au long de la soirée, on pourra y entendre des sonorités vraiment variées. D'ailleurs, c'est un constat que nous ferons en fin de soirée, la musique électronique porte un multitude de tendances musicales, parfois oubliées à tort et qui peuvent vraiment être excellentes quand cela est bien diffusé. Arrivé à 22h30, je commence la soirée en salle principale avec un Joris Delacroix, jeune artiste qui joue live sur deux synthétiseurs séquenceurs et propose une musique électro un peu housy, plutôt conventionnelle mais assez bien ficelée tout de même Mais, c'est pas mal pour débuter la soirée en tout cas, il faut l'avouer ! Mais je préfère passer au Cabaret où on me conseille d'aller voir Superpoze. Super pote de Fakear qui était à Marsatac l'an dernier (et avec qui il a fait des études), Gabriel Legeleux aka Superpoze est un autre petit jeunot, seul au milieu de ses synthés et autres boites à rythme. Il y a même une guitare. Sa musique sonne très downtempo et est plutôt bien travaillée. Malheureusement pour... Lire la suite

I love Techno 2013 avec Sven Vath, Laurent Garnier, The Hacker, Brodinski, Son Of Kick, Erol Alkan, Gesaffelstein, Fritz Kalkbrenner...

Critique écrite le 17 décembre 2013, par calie-cotto

Parc des Expos - Montpellier 14 décembre 2013

I love Techno 2013 avec Sven Vath, Laurent Garnier, The Hacker, Brodinski, Son Of Kick, Erol Alkan, Gesaffelstein, Fritz Kalkbrenner...  en concert

C'est l'histoire de deux hommes, Peter Decuypere et Herman Schueremans qui décident de créer en 1995 le premier festival I Love Techno réunissant une bonne vingtaine d'artistes, débarqués des courants techno et électro, pour diffuser un son plébiscité par un public de quelques 900 personnes lors de la première édition. Parti de Belgique, le festival décolle très vite et atteint une ampleur phénoménale. Imaginez que dix ans après le lancement ce sont 35000 personnes qui débarquent alors forcément quand le festival s'exporte en France, ça attire pas mal de monde. Les initiés sont tous là, les fêtards aussi. Lorsqu'on assiste à un festival électro on s'apprête à vivre un moment unique. Qu'il s'agisse de minimale, progressive, dubstep ou autre freestyle, on est tous là ce soir pour écouter "ceux" qui forgent le paysage des musiques actuelles. Ces créateurs à l'empreinte unique, chaque signature se fondant en label, chaque empreinte se mêlant aux autres pour créer la musique électro qui participe aujourd'hui à de nombreuses scènes et festivals et ce, partout dans le monde. Il est toujours passionnant d'observer le parcours des artistes qui sont venus spécialement pour mixer et nous faire découvrir leur musique cette nuit-là.... Lire la suite

Laurent Garnier / LBS + Brodinski & Gesaffelstein + DJ Paul (Marseille Rock Island festival)

Critique écrite le 01 juillet 2012, par pirlouiiiit

Fort Saint Nicolas, Marseille vendredi 29 juin 201

Laurent Garnier / LBS + Brodinski & Gesaffelstein + DJ Paul (Marseille Rock Island festival)  en concert

Ce soir Svet avait pris des places pour Peeping Tom (et c'était censé me plaire beaucoup), ce soir il y avait un groupe local que je ne connaissais pas en showcase à Lollipop ce soir il y avait un beau plateau hip-hop / slam au Poste à Galène, ce soir c'était le dernier soir où je pouvais aller à la Machine à Coudre avant la rentrée prochaine, ce soir c'était le seul soir où je pouvais mettre les pieds dans le Fort Saint Nicolas (dans le cadre du Festival Rock Island), ... Pour couronner le tout il y avait la fête de fin d'année à la crèche, j'ai mis deux plombes à réalisé qu'on s'était planté dans les demandes d'accréditations pour le festival (samedi au lieu de ce soir) et l'écran de mon téléphone ne marchait plus qu'à moitié. ... Bref en déposant Lucie chez mes parents j'ai bien failli céder à la tentation de ne pas cavaler dans tous les sens ce soir, surtout que le lendemain je partais en congrès pour 5 jours. Finalement, je tente le coup pour le Marseille Rock Island festival, ma place du spectacle de danse (complet) ayant fait une heureuse, et un peu après 21h, accueilli avec le sourire, me voici dans l'antre de cette construction Vauban devant laquelle je passe depuis que je suis petit mais sans jamais y être vraiment... Lire la suite

Brodinski, Yuksek, Soulwax, 2 Many Dj's, soirée bonheur binaire

Critique écrite le 19 novembre 2007, par Bertrand Lasseguette

Cartonnerie, Reims 16 novembre 2007

J'étais très content d'être là. C'est la première fois que je mets les pieds dans une soirée Bonheur Binaire (la 15ème du nom) et puis aussi, la première fois que je vois Yuksek et Brodinski, deux rémois qui se sont fait une place dans le circuit des clubs, ici et ailleurs, comme en Australie. J'ai quelques trains de retard. Ils ont déjà animé quelques soirées ici, mais bon, c'était la première fois que je soumettais mon oreille à ces deux gars. La première fois aussi que je me retrouvais dans une ambiance de discothèque, depuis le réveillon 1991, au Gelosia 2000, quelque part entre Ustaritz, Bayonne et Lahonce. Autant dire que je ne suis pas très familier avec cette musique. Oh, ce que j'ai entendu est à des années lumières de ce qui rythmait la piste du Gelosia. C'est plus fin, sophistiqué, et les garçons et filles qui dansaient et vidaient gentiment des coupes de champagnes (en plastique) étaient aussi plus minces que leurs homologues Basques du siècle dernier. Rien à voir. Cependant, j'étais dans le même état d'esprit qu'en 1991. J'ai gardé mes distances. Ce n'est pas mon truc. Je n'en pense rien de mal et pas grand-chose de bien. J'ai tapé du pied, secoué la tête. Mais sans conviction. Je découvrais. On va dire ça. Deux... Lire la suite