Accueil Buck 65 en concert
Mardi 22 octobre 2019 : 13236 concerts, 25727 chroniques de concert, 5269 critiques d'album.


Un hip-hop old-school imprégné des musiques roots américaines. Un phrasé rauque reconnaissable entre mille, un mélange de noirceur et d'humour distancié dans les textes, et encore plein de trouvailles mélodiques.
Rappeur, DJ, producteur auto-didacte, Richard Terfry, plus connu sous le nom de Buck 65 est un artiste canadien. Il officie tout d'abord dans un hip hop avant gardiste, surréaliste et expérimental avant de se diriger vers une musique hip hop marquées d'autres influences tel que le folk, le blues ou l'électronica. Buck 65 n'hésite pas à explorer de nouvelles contrées en emmenant le hip hop vers des teintes sonores plus insolites et audacieuses.

Buck 65 : vos chroniques d'albums
Site

Buck 65 en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Buck 65 : l'historique des concerts

Me.

29

Oct.

2014

Sa.

28

Juin

2014

The Walking Machine: Aeroplane, Munk, Allure & Guests Le Social Club - Paris (75)

Me.

28

Mai

2014

CrossOver Festival en concert
Festival Crossover : Villa Arson CrossOver Festival | Buck 65 | The Magician
Villa Arson - Nice (06)

Sa.

17

Nov.

2012

Festival Des Musiques Volantes en concert
API UIZ - Buck 65 - Lone - Numbers Not Names - Pantha du Prince - Syracuse Festival Des Musiques Volantes | Buck 65 | Pantha du Prince | Api Uiz | Numbers Not Names
La Chapelle - Metz (57)

Sa.

17

Nov.

2012

Pantha du Prince en concert
Pantha Du Prince / Buck 65 / Lone / Numbers Not Names Buck 65 | Pantha du Prince | Bigg Jus
Les Trinitaires - Metz (57)

Ma.

06

Nov.

2012

Ma.

12

Avril

2011

Yoav en concert
Custom - Buck 65 + Toav + Guest Buck 65 | Yoav
Nouveau Casino - Paris 11ème (75)

Sa.

13

Nov.

2010

Do Make Say Think en concert
The Acorn - Timber Timbre - Buck 65 - Do Make Say Think Festival Heartland | Buck 65 | Do Make Say Think | Timber Timbre
Salle Del Castillo - Vevey

Buck 65 : les dernières chroniques concerts 18 avis

Buck 65 + The Willowz + The Sweet Vandals + Radio Moscow (Les Nuits de l'Alligator 2008)

Critique écrite le 17 février 2008, par Pierre Andrieu

La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand 16 février 2008

Buck 65 + The Willowz + The Sweet Vandals + Radio Moscow  (Les Nuits de l'Alligator 2008) en concert

L'étape clermontoise de la troisième édition des Nuits de L'alligator a parfaitement tenu ses promesses, malgré un public un peu mou et une ambiance légèrement morose. La grande salle de la Coopérative de Mai (moins bien décorée que l'année dernière) était en effet loin d'afficher complet pour ce concert réunissant à l'affiche Radio Moscow, The Sweet Vandals, Buck 65 et The Willowz... Radio Moscow : Aïe, aïe, aïe ! Les hostilités sont lancées par les Américains de Radio Moscow, un ignoble combo de blues rock hendrixien qui n'a à proposer que des riffs de blues éculés et des solos de guitares chiantissimes... Avec un peu plus de sobriété et de l'inspiration cela pourrait éventuellement passer mais là, avec chaque titre étiré au maximum, c'est de nature à faire fuir n'importe quel fan de musique un tant soit peu avisé... Deux ou trois blousons noirs à cheveux longs croient utile de soutenir le groupe dans sa quête du graal de saint Jimi ; ce comportement irresponsable entraîne le pire : un rappel ! Aïe, aïe, aïe ! The Sweet Vandals : un travail au corps payant sur la durée... Fort heureusement, juste après The Sweet Vandals - un groupe espagnol de soul funk music - se charge de relever le niveau. Malgré un... Lire la suite

(mon) Rock en Seine 2004 : The White Stripes, Archive, Sonic Youth, Muse, Buck 65 ...

Critique écrite le 31 août 2004, par Philippe

Paris, parc de Saint-Cloud 27-28 août 2004

(mon) Rock en Seine 2004 : The White Stripes, Archive, Sonic Youth, Muse, Buck 65 ... en concert

Le petit dernier des festivals avait bien une affiche qui justifiait le déplacement de loin, pour un amateur de rock. Bonne surprise : accès en métro super facile et fléché, le cadre est très chouette et les tarifs n'y sont pas plus chers qu'ailleurs. Plein d'animations sympathiques et une expo photo somptueuse où l'on s'amuse à reconnaître les plus grands artistes. Les filles bavent sur Tricky et Ben Harper, et les mecs sur Björk et Patti Smith il y a trente ans... Après les anecdotiques The Roots, les premiers à lâcher du gros sont Sonic Youth : ils font le même concert depuis 20 ans mais il est toujours aussi efficace ! Ils ont aussi le bon goût de jouer certaines de leurs chansons les plus connues (époque Dirty) sans s'apesantir sur les derniers albums plus confidentiels. Pogo déchaîné même si le maltraitement de guitare semble un peu mécanique à force, moins crédible quand on est quadragénaire ! Ils sont suivis par les fameux Whites Stripes, LE groupe que tout fan de rock rêve de voir en ce moment (et qui ne passe jamais ailleurs qu'à Paname hélas). Qu'ils soient frêres et soeur, ou amants, ou les deux, finalement on s'en tape. A eux deux ils rendent hommage à 30 ans de rock qui pousse, avec des chansons d'une simplicité à... Lire la suite

(mes) Eurockéennes de Belfort 2004 : Pixies, PJ Harvey, Franz Ferdinand, -M-, Placebo, Slipknot, Korn, Groove Armada, Buck 65, Alain Bashung, Daniel Darc, I AM, Herman Düne, !!!

Critique écrite le 07 juillet 2004, par Philippe

Presqu'Ile du Malsaucy, Evette-Salbert 02-04 juillet 2004

(mes) Eurockéennes de Belfort 2004 : Pixies, PJ Harvey, Franz Ferdinand, -M-, Placebo, Slipknot, Korn, Groove Armada, Buck 65, Alain Bashung, Daniel Darc, I AM, Herman Düne, !!! en concert

(Photos par Android 974) Afficher 11 ans d'affilée aux Eurockéennes (boue-Kway-camping-navette-kronenbourg-kebab-tartiflette), j'en suis pas peu fier. Cela reste le plus grand Festival de rock de France, quand bien même les Vieilles Charrues lui font une ombre grandissante. Pas de pluie ou presque cette année : pas de boue, mais de la poussière (à la réflexion j'aime autant la boue). NB : Les noms des groupes sont en gras pour permettre une lecture rapide car je suis vraiment très bavard... Vendredi 2 Juillet 2004 Déjà une grosse affiche pour ce premier jour, pas pour rien que les pass 3 jours étaient épuisés depuis un bon mois ! Entendu de loin No One is Innocent, sensation fusion de mes 20 ans qui semble n'avoir pas pris une ride, en garant la voiture et en pestant ! Y'a vraiment trop de monde qui connait l'arrivée aux Eurocks par la porte de derrière de nos jours ! I AM, les seuls et uniques rappeurs que j'apprécie. Concert très pro, chaleureux, même sans être fan, ces gars-là sont bien en place, leur flow est impeccable si on les compare aux deux inaudibles pignoufs de NTM passés sur la même scène. Manifestement ils ont un vrai plaisir à être ensemble, même si la play-list pourrait s'adapter un peu à un public de... Lire la suite

Buck 65 + Sarah Slean + Frédéric Nevchehirlian

Critique écrite le 16 octobre 2005, par sami

Moulin, Marseille 15 Octobre 2005

Pas beaucoup de monde mais bonne petite soirée avec pour commencer Frédéric Nevchehirlian qui assure tout seul comme un grand la première partie, avec guitare et samplers mais sans le reste du groupe Vibrion annoncé au départ. Quelques slams a capella de haute volée, plus des morceaux parfois instrumentaux issus d'une création jouée cet été aux Nuits Caroline qui m'étaient inconnus. Le dernier, chanté avec Clara du groupe Jours, comptine électro pop hilare et décalée, était une bonne surprise. Après un changement de plateau sur le son de Calexico place à la fine Sarah Slean, chanteuse Canadienne tout comme la tête d'affiche, dont je ne connaissais qu'un titre, une reprise de Radiohead qu'elle n'a hélas pas interprété ce soir. Quelques chansonnettes au piano dans le plus pur style Tori Amos, à la fois douces et exubérantes, entrecoupées de grimaces et d'explications dans un français approximatif. Un peu court pour se faire une idée exacte du talent de la demoiselle, mais pas désagréable. Mine de rien c'est la 4ème fois que je vois Buck 65 en un laps de temps relativement... Lire la suite

Buck 65 : les chroniques d'albums

Buck 65 : TALKIN' HONKY BLUES

Chronique écrite le 19/02/2004, par Sami

Buck 65 : TALKIN' HONKY BLUES

Ce rappeur Canadien n'est est pas à son premier essai, mais ce disque est le premier à disposer d'une réelle exposition et à être enregistré avec les moyens confortables qu'ont pu lui apporter sa signature avec une major. Avant cela Buck 65 était un secret bien gardé de l'underground, sortant des disques passionants mais distribués au compte-goutte comme "Vertex", "Man Overboard", qui était composé de morceaux sans titres et s'écoutait d'une traite, ou le plus connu "Square" construit autour de 4 longues plages. Cette dernière galette est nettement plus classique dans la forme et accessible... Lire la suite