Accueil Calc en concert
Mercredi 18 juillet 2018 : 11923 concerts, 25098 chroniques de concert, 5220 critiques d'album.


Entre pop accoustique au dépouillement le plus total et pop rock noisy.

Calc : vos chroniques d'albums
Site

Calc en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Calc : l'historique des concerts

Sa.

14

Juin

2008

Festival Mouen Fort la Zik! en concert
Alamo Race Track, Neïmo, Alb, PresidentChirac, Tremore, Wheel... Festival Mouen Fort la Zik! | Calc | présidentchirac | Neïmo | Hey Hey My My
théâtre de Verdure - Mouen (14)

Ve.

13

Juin

2008

Festival Mouen Fort la Zik! en concert
Hey Hey My My, Calc, Dictaphone, Bo, Lanskies, Belone Festival Mouen Fort la Zik! | Calc | Hey Hey My My
théâtre de Verdure - Mouen (14)

Me.

30

Avril

2008

Elliott Murphy en concert
Elliott Murphy + Calc + Twice Calc | Elliott Murphy
Lendemains qui Chantent - Tulles (19)

Ve.

28

Mars

2008

Sa.

22

Mars

2008

Ve.

21

Mars

2008

Hey Hey My My en concert
Hey Hey My My + Calc + Appletop Calc | Hey Hey My My | Appletop
Oméga Live - Toulon (83)

Ve.

14

Mars

2008

Don Nino en concert
Don Nino + Calc + French Defence Calc | Don Nino
La Fourmi - Limoges (87)

Je.

06

Déc.

2007

Calc : les dernières chroniques concerts 9 avis

Les Hommes de Rio + Astrid + Calc

Critique écrite le 19 février 2000, par Hum !

Incassable Celluloïd - Marseille 15 février 2001

Ce soir concert organisé par l'asso Grabuge à qui on devait déjà leur venue il y a une grosse année. Changement de cadre puisque au lieu du Poste, c'est à l'Incassable qu'ils ont organisé le concert. J'ai ainsi pu voir qu'il y avait maintenant une sortie de secours et les plafonds m'ont paru moins oppressants que la dernière fois. Deux premières parties marseillaises : les Hommes de Rio et Astrid.Je suis arrivé vers la fin des Hommes de Rio après être passé chez Jean Phi pour lui emprunté un appareil photo numérique histoire de faire des essais en concert (intéressant hein ?). Autour de Hervé au chant + guitare : un bassiste qui n'a pas changé depuis la dernière fois, un batteur, un guitariste (ex de Oshen) et un clavier. Même si j'ai trouvé que l'ensemble manquait un peu de pêche certains passages m'ont carrément plus et fait retrouver ce qui m'avait littéralement séduit sur leur dernière démo. Le clavier y est aussi pour beaucoup je trouve. Par... Lire la suite

Morning Star + Calc

Critique écrite le 14 mai 2005, par Pierre Andrieu

La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand 13 mai 2005

Un concert de rêve ! Sur le papier, le concert des Anglais de Morning Star - avec en première partie les Bordelais de Calc - avait des allures d'affiche pop parfaite... Dans les faits, la soirée s'est déroulée comme dans un rêve avec deux groupes fans et amis les uns des autres, une ambiance conviviale et un public visiblement enchanté. Il faut dire qu'il fallait vraiment y mettre du sien pour repartir mécontent après avoir assisté à pareille démonstration de classe ! Pendant le bon concert de Calc, qui alterne les morceaux pop sous influences Elliott Smith/Radiohead du dernier album (Twelve steps to whatever) et les titres plus rock de l'album précédent, on ne peut qu'acquiescer et se laisser bercer par le chant, les musiques et les mélodies du groupe français. Les musiciens de Morning Star sont eux aussi sous le charme ; ils dansent au premier rang, tout en se lançant dans des applaudissements nourris dès qu'ils le peuvent. Si Calc souffre toujours un peu d'un manque de présence scénique et d'une difficulté à se démarquer franchement de ses influences, il faut avouer que la grande majorité des chansons jouées sont excellentes. La voix de Julien Pras est émouvante, ses morceaux sont bien écrits, les musiciens sont ravis de... Lire la suite

Busyman + Calc + The Electric Fresco + Jive Puzzle + L'Enfance Rouge (Les Volcaniques de Mars 2003)

Critique écrite le 14 mars 2003, par Pierre Andrieu

Pocoloco, Clermont-Ferrand 13 mars 2003

Malgré un public assez restreint, la soirée pop des Volcaniques de Mars a tenu toutes ses promesses ; le public a pu vivre une longue montée en puissance de 21 h 30 à 3 h 15 du matin. Alors que la veille les gens se bousculaient pour la soirée "Electro Dub", Busyman commence son concert devant une assistance assez confidentielle... Busyman : Déjà aperçu en première partie des Rita Mitsouko à La Coopérative de Mai, l'ex chanteur du groupe stéphanois Six Pack a délivré un set empreint d'une glaciale ferveur (oui, ça existe !). Concentré sur ses parties de guitares folk rock, il chante les yeux fermés et semble littéralement habité par sa musique... Les morceaux, sobres et chaotiques de Busyman ne sont pas vraiment faciles d'accès mais convainquent grâce au contraste entre la guitare folk et minimaliste, l'attitude assez froide et les parties vocales émotionellement fortes... Le premier album de Busyman, Chronorupture, est disponible sur le label lyonnais Jarring Effects. Calc : Les Bordelais de Calc venaient défendre sur la scène du Pocoloco leur excellent dernier album Any downs at all (sorti sur le label Vicious Circle). Le groupe de Julien Pras a donné un concert surprenant pour les fans de sa musique aérienne... Lire la suite

The Married Monk + Calc + Experience + Lazzi

Critique écrite le 09 octobre 2001, par Pierre Andrieu

La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand 3 octobre 2001

Le trio lillois Lazzi débarque devant trois pelés et un tondu. Leur nom signifie "moquerie" en italien, mais ils n'en récolteront aucune. Les morceaux de Lazzi, oscillant entre power pop et pop intimiste, sont réussis et recueillent l'adhésion du public. Leur principale influence ne semble pas être les ignobles Motlëy Crue : les musiciens sont très sobres, voire minimalistes dans leur jeu de scène. Les textes chantés en français sont plutôt sympathiques et parfois drôles. Parfois au cours du concert, le guitariste chanteur passe aux claviers pour les titres les plus calmes et les plus personnels. Un bon moment entre gentlemen... Calc. Les cinq membres de Calc arrivent ensuite et nous hypnotisent d'entrée avec leur pop délicate et ciselée. C'est agréable de voir une bande de gringalets sur scène : ça prouve qu'on peut monter sur les planches sans tatouages sur les biceps, avec un physique "normal". Ils sont plutôt décontractés : nous avons droit à moult accordages de guitare (ting, tiinng, tiiinnnggg...) et à quelques problèmes de grésillements avec le matériel. Le professionnalisme règne, par contre, dans les compositions, toutes très réussies. A cause de la voix, on pense à Elliott Smith mais aussi aux chansons des Beatles les... Lire la suite

Calc : les chroniques d'albums

Calc : Dance Of The Nerve

Chronique écrite le 09/11/2007, par Pierre Andrieu

Calc : Dance Of The Nerve

Chantres d'une pop délicate et émouvante, les Français de Calc continuent leur petit bonhomme de chemin, loin de la hype et de l'argent facile mais tout près d'Elliott Smith et des Byrds, leurs héros musicaux... L'important pour Calc et Julien Pras - le songwriter du groupe -, semble être d'écrire de belles chansons superbement arrangées et de les chanter avec cœur, en anglais. Le fait que le choix de cette langue soit quasiment éliminatoire en France pour avoir du succès ne semble guère inquiéter les Bordelais, et c'est tout à leur honneur ! Calc vit dans un monde un part, un monde où les mélodies graciles, l'artisanat pop, les émotions à fleur de peau mises en mots et en musique tiennent une place... Lire la suite

Calc : Real To Reel

Chronique écrite le 27/08/2005, par JL Massardier

Décidément Calc épate. Non satisfaits d'avoir accumulé les critiques élogieuses de toute la presse avec "twelve steps to whatever", les voici moins de 5 mois après avec le surprenant "real to reel". Exit le luxe du studio, le confort et les arrangements qu'il permet, Julien Pras, seul aux manettes ce coup-ci, nous livre une oeuvre brute, simple mais intelligente, pleine d'humilité. "Real to reel" est une succession de surprises, qu'on soit proche ou non de l'univers de Calc. Avec ce nouvel opus, on découvre une nouvelle facette du songwritter : la mise à nu. Partout les arrangements exemplaires de "twelve steps to whatever", sa qualité de production furent acclamés. Ici, Calc surprend tout son monde en offrant neuf perles lo-fi, en grande partie enregistrées sur 4 pistes. Avec une telle démarche le groupe se... Lire la suite

Calc : Twelve Steps To Whatever

Chronique écrite le 15/05/2005, par Pierre Andrieu

Calc : Twelve Steps To Whatever

Avec leur quatrième album, les Bordelais de Calc lorgnent du côté des paradis de la pop, du rock et de la folk music, l'Angleterre et les Etats-Unis... Les petits bijoux ciselés à la main par le songwriter du groupe - Julien Pras - pour Twelve steps to whatever sont autant de déclarations d'amour poignantes aux œuvres des Beatles, d'Elliott Smith et de Radiohead, pour ne citer que les influences les plus évidentes. Après avoir visité sur le précédent album des territoires plus rock, Calc revient donc à ses premières amours : la pop mélancolique. Le groupe est parfaitement armé pour réussir dans cette entreprise : la douce voix de Julien Pras évoque... Lire la suite

Calc : 12 Steps To Whatever

Chronique écrite le 19/04/2005, par Pirlouiiiit

Calc : 12 Steps To Whatever

Il y a des groupes qui ont la chance de cartonner dès le premier album et il y a des groupes plus discrets qui construisent lentement mais sûrement un univers. Si les premiers passent rarement le cap du deuxième album (la mode elle, passe ...) les seconds vont de plus en plus loin, avec une certaine indifférence vis-à-vis du succès, et finissent par fidéliser un public de plus en plus large. Calc fait clairement partie de cette seconde catégorie. Twelve steps to whatever est déjà le 4ème album de ce quintet bordelais que l'on jurerait américain (prendre ici cette remarque comme un compliment). Avec un pop folk rock assez classique en apparence Julien Pras et sa bande... Lire la suite