Accueil Calexico en concert
Lundi 11 décembre 2017 : 10625 concerts, 24769 chroniques de concert, 5187 critiques d'album.


Évoluant entre country, folk, blues, rock et modern jazz, le groupe de Tucson, Arizona, Calexico propose une grandiose invitation au voyage... De retour avec un nouvel album et des concerts en 2016 !

Calexico : vos chroniques d'albums
Site

Calexico : l'historique des concerts

Di.

10

Juillet

2016

Cruilla Barcelona en concert
Cruilla Barcelona 2016 : Calexico - Escuchando Elefantes Cruilla Barcelona | Calexico
Parc del Forum - Barcelone (Sp)

Je.

28

Avril

2016

Gaby Moreno en concert
Calexico + Gaby Moreno Calexico | Gaby Moreno
Het Depot - Leuven (B)

Di.

24

Avril

2016

Gaby Moreno en concert
Calexico + Gaby Moreno Calexico | Gaby Moreno
L'Aéronef - EuraLille (59)

Sa.

23

Avril

2016

Gaby Moreno en concert
Calexico + Gaby Moreno Calexico | Gaby Moreno
La Laiterie - Strasbourg (67)

Ve.

22

Avril

2016

Gaby Moreno en concert
Calexico + Gaby Moreno Calexico | Gaby Moreno
Epicerie Moderne - Feyzin (69)

Je.

21

Avril

2016

Me.

20

Avril

2016

Gaby Moreno en concert
Calexico + Gaby Moreno Calexico | Gaby Moreno
Paloma - Nîmes (30)

Ma.

19

Avril

2016

Gaby Moreno en concert
Calexico + Gaby Moreno Calexico | Gaby Moreno
Le Rocher de Palmer - Cenon (33)

Calexico : les dernières chroniques concerts 14 avis

Gaby Moreno + Calexico

Critique écrite le 13 juin 2016, par Ylxao

L'Épicerie Moderne - Feyzin 22 Avril 2016

Gaby Moreno + Calexico en concert

Ce Vendredi 22 Avril 2016, direction l'Épicerie Moderne à Feyzin ! Au programme : Calexico et Gaby Moreno en concert. L'impatience d'y être se fait déjà sentir. Si vous n'avez encore jamais croisé le son de Calexico, attendez-vous à un dépaysement enchanteur ! Naviguant entre plusieurs eaux, leur musique se situe à la croisée d'une country bien endiablée (chapeau de paille + boots et chique au rdv !), un détour par le Mexique avec un mariachis fort enjoué et un blues délicieusement nostalgique ! La Langue est dépassée, les frontières balayées : les paroles bravent les bordures territoriales. En français, en anglais ou langues latines, le voyage musical se tintent de diverses nuances qui sont friandises pour nos oreilles. Quant à Gaby Moreno, grande curiosité, première partie donc enveloppée de mystère, ce sera la toute première fois que je la découvrirai sur scène. 21h, la soirée commence. Tout d'abord : Bravo à l'équipe de l'épicerie moderne : le son est toujours impeccable et chaque année il est question d'une excellente programmation ! Première partie : Gaby Moreno. Parvenue dans la salle alors que le set est déjà ébauché, il ne me faudra pas plus de trois minutes pour me laisser bercer par l'atmosphère entraînante qui... Lire la suite

Calexico + Gaby Moreno

Critique écrite le 26 avril 2016, par Pierre Andrieu

La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand 21 avril 2016

Calexico + Gaby Moreno en concert

On gardait un très, très bon souvenir du premier passage de Calexico dans le club de la Coopé en 2001 avec la divine Shannon Wright en guest star... Le concert du combo formé par Joey Burns et John Convertino dans la grande salle de la SMAC de Clermont en avril 2016 restera lui-aussi comme un très beau moment passé en compagnie des chantres d'une country rock teintée de pop folk et épicée de cumbia. Ces gens-là ont plus que jamais la classe et le prouvent d'entrée de jeu en invitant une très bonne première partie, la douée et sexy guatémaltèque Gaby Moreno, et en officiant en tant que backing band de la belle sud américaine... Gaby Moreno Les folk songs colorées et bien foutues de mademoiselle Moreno font de l'effet, qu'elles soient enlevées ou intimistes, qu'elles soient chantées en espagnol, en anglais ou en français, comme la cultissime Laisse tomber les filles, écrite et composée par Serge Gainsbourg et chantée par France Gall en 1964. Le court set offert au public est illuminé par la voix totalement suave de la chanteuse et bénéficie de sa présence simple et charismatique. Bref, c'est bon ! Calexico Peu après, la troupe de Calexico remonte sur scène pour son propre concert cette fois, et réussit à... Lire la suite

Dakha Brakha + Calexico (les Suds de Arles)

Critique écrite le 21 juillet 2014, par Pirlouiiiit

Théâtre Antique, Arles 16 juillet 2014

Dakha Brakha + Calexico (les Suds de Arles) en concert

A peine remis du concert de la veille aux arènes de Nîmes (je parle surtout de fatigue physique, même si la soirée avec Harold Martinez, les Kills et les Black Keys 10 ans après fut très plaisante) c'est dans d'autres arènes que nous nous rendons ce soir, celles d'Arles. La dernière fois c'était déjà il y a 4 ans (pour le concert de Gogol Bordello) du coup j'avais oublié à quel point les moustiques sont voraces à la tombée de la nuit. Je me suis donc fait bouffé pendant tout le premier groupe (même si au final leurs piqures ne donnent pas naissance à des boutons qui démangent ensuite). Nous sommes là presque autant pour Calexico que je connais de (très bonne) réputation sans avoir jamais vraiment entendu le moindre morceau (mais je sais leur influences sur des groupes comme les Little Rabbits, Jean-Louis Murat ou même Shannon Wright), que pour la première partie ukrainienne qui semble être LA révélation de tous les festivals où ils sont programmés cet été dont MIMI où ils sont passés la veille de Suicide. C'est donc par ces premiers que la soirée va commencer. Mais le premier à monter sur scène c'est quelqu'un des Suds à Arles qui vient nous présenter rapidement la soirée, et qui finit son speech en parlant du problème des... Lire la suite

(mon) Rock en Seine 2006, 1/2 : Wolfmother, Calexico, Clap Your Hands Say yeah, Dirty Pretty Things, TV on the Radio, The Raconteurs, DJ Shadow

Critique écrite le 28 août 2006, par Philippe

Parc de Saint-Cloud, Paris 25 août 2006

(mon) Rock en Seine 2006, 1/2 : Wolfmother, Calexico, Clap Your Hands Say yeah, Dirty Pretty Things, TV on the Radio, The Raconteurs, DJ Shadow en concert

Photos par Philippe ! Troisième édition (pour moi) de Rock en Seine pour ce qui semble bien un renoncement définitif à snober la scène parisienne : une fois de plus l'affiche est (sur)excitante, peut-être plus pointue que celle des Eurockéennes de cette année ! Le temps est au très beau, le Porc est cloîtré au Paquebot et sa fille occupée à poursuivre Katerine : les choses se présentent bien à Saint-Cloud ! Sur un groupe constitué de 8 personnes normales, 2 à 3 crétins congénitaux dont je m'honore de faire partie voulaient absolument voir Wolfmother. Un timing parfait leur permet d'aborder l'ouverture de la scène de la Cascade avec une grande bière à la main - il faut bien ça pour fêter dignement la venue de ce groupe de hard-stoner-Zep aussi réjouissant que régressif, dont j'ai eu le plaisir de chroniquer le premier et somptueux disque. Le chanteur Andrew Stockdale, premier blanc au monde à oser porter la coupe afro avec la moustache, nous envoie d'entrée l'énorme Dimension, histoire de rappeler qu'il sait chanter comme Ozzy Osbourne en 1970. Mais aussi comme Jack White sur la pétaradante Apple Tree.... une tuerie. Emporté par ce concert basique et classe, avec des riffs d'une simplicité biblique, on y apprécie aussi... Lire la suite

Calexico : les chroniques d'albums

Calexico : Garden Ruin

Chronique écrite le 07/04/2006, par Pierre Andrieu

Calexico : Garden Ruin

Toujours en pleine forme, Calexico continue à arpenter la route qui mène à son but ultime (écrire de bons morceaux pop/folk/rock), mais en prenant des chemins légèrement diffèrents. Les fans du combo de John Convertino et Joey Burns retrouveront en effet sur le très beau Garden ruin tout ce qu'ils ont aimé depuis les débuts du groupe américain francophile : des guitares folk, de la pedal steel guitar, de belles voix, des influences mexicaines, une invitée féminine venant de l'autre côté de la frontière, des cordes... Lire la suite

Calexico : LIVE AT THE BARBICAN LONDON

Chronique écrite le 16/07/2004, par Pierre Andrieu

Calexico : LIVE AT THE BARBICAN LONDON

Le premier dvd live de Calexico permet de retrouver Joey Burns, John Convertino et leurs nombreux musiciens ou invités au meilleur de leur forme à Londres en 2002. Comme lors du Printemps de Bourges 2004 (malgré un chapiteau trop grand) ou à la Coopérative de Mai en 2001, on se laisse très rapidement emporter par la tornade Calexico, en oubliant une réalisation un peu paresseuse... Grâce à un répertoire varié, aventureux, ensoleillé et inquiétant, Joey, John et leurs amis nous prennent par la main pour nous emmener dans une ballade aux confins de l'Americana et du Mexique sur des musiques pop, jazz, folk, rock ou mexicaines. Admirablement secondé par le Mariachi Luz de... Lire la suite

Calexico : FEAST OF WIRE

Chronique écrite le 17/07/2003, par Pierre Andrieu

Calexico : FEAST OF WIRE

Retranchés dans le studio Wavelab de la bonne ville de Tucson, Joey Burns et John Convertino ne semblent pas tenir compte du temps qui passe... Les modes du moment n'influencent aucunement ces deux "Hombres" qui se cachent derrière le nom Calexico : ils composent et enregistrent la musique qui traverse leurs esprits ouverts. Chaque morceau de Calexico prend une forme différente et bénéficie d'arrangements country, folk, rock, jazz, Mariachi, pop ou "musique de film". On trouve donc ici des tentatives réussies dans des styles assez divers : un titre de pop/folk mexicaine chantée (Sunken waltz), un instrumental... Lire la suite

Calexico : Vidéo

Calexico : écoute