Accueil Carpe Diem en concert
Jeudi 14 décembre 2017 : 11055 concerts, 24776 chroniques de concert, 5189 critiques d'album.

Carpe Diem en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Carpe Diem : les dernières chroniques concerts 4 avis

Sexion d'Assaut + Dry & HMagnum + Carpe Diem

Critique écrite le 31 octobre 2011, par Mkhelif

Docks des Suds - Marseille 25 Octobre 2011

Sexion d'Assaut + Dry & HMagnum + Carpe Diem en concert

Voilà un an que ce concert avait été prévu : d'abord le 26 octobre 2010, le concert avait été annulé à cause de la polémique autour du groupe ; reprogrammé ensuite le 11 juin de cette année, le groupe avait annulé pour raisons internes. Les Docks sont à peine à moitié remplis malgré le succès que connait le groupe. Avant Sexion d'Assaut, deux premières parties : Carpe Diem suivi des mc Dry et HMagnum. Carpe Diem est un groupe de rap marseillais signé sous le même label que Soprano : Street Killz. Déjà vu en première partie de Mino à l'Affranchi, ils auront à nouveau le mérite de faire monter l'ambiance dans la salle. Les suivants Dry et HMagnum sont deux mc de la capitale. Dry est membre du groupe Intouchable (avec Demon One), HMagnum quant à lui suit une carrière solo, il a d'ailleurs sorti son dernier album Gotham City en 2011. Il collabore avec beaucoup d'autres groupes dont la Sexion d'Assaut (pour Paris et Ca marche en équipe) et Intouchables. Après ces deux premières parties, la Sexion d'Assaut... Lire la suite

Soprano + Revolution Urbaine + Carpe Diem feat. Mino + ...

Critique écrite le 16 mai 2011, par Gautier Vlt

Dome - Marseille 14 mai 2011

Soprano + Revolution Urbaine + Carpe Diem feat. Mino + ... en concert

Il y a tout juste quelques heures s'achevait une splendide soirée mettant à l'honneur le rap français et plus particulièrement sa branche marseillaise. Soprano, l'emblématique supporter de l'OM venait s'imposer à domicile, capitaine d'une belle dream team ... En guise d'échauffement, le talentueux Paul Séré (issu du Jamel Comedy Club) est venu pousser le public du Dôme, à guichet fermé, à rire jusqu'aux larmes en ironisant sur l'actualité. Il fut suivi par deux équipes locales de la scène RAP, la Révolution Urbaine et Carpe Diem qui ont eu le mérite d'ambiancer avec facilité et enthousiasme le public marseillais (voir plus de photos par ici). Il n'en fallait pas plus pour surchauffer une salle comble de connaisseurs, les "vrais" comme on les appelle ici, mais aussi de familles entières. Les plus jeunes, d'une dizaine d'année chantaient, accompagnés par leurs parents et grands parents, issus de toutes les cultures représentées à Marseille. La belle "Cosmopolitanie". Une bonne heure après ce très bon warm up, la salle éteignait ses projecteurs, le publique surexcité se nourrissait de suspense et les ingénieurs s'activaient pour lancer "le show". Quand le rideau s'est ouvert, une immense structure d'écran affichait une... Lire la suite

Soprano + Carpe Diem + Revolution Urbaine

Critique écrite le 14 décembre 2010, par Flore D

Docks des Suds Marseille 26 Novembre 2010

Soprano + Carpe Diem + Revolution Urbaine en concert

La soirée du 26 novembre 2010, sous les signes de la musique, est bien la soirée de Soprano. En effet, les Docks Des Suds bien remplis ne répondent qu'au nom de ce dernier. Tout le monde attend Soprano. Quand Révolution Urbaine arrive sur scène, il est 20h. La salle est à moitié remplie. Le Rap rapide et les mouvements linéaires de ce groupe n'apportent pas l'effet escompté. Beaucoup de mal à saisir leurs lyrics, seules les dédicaces à Street Skillz restent audibles. Et le peu de public présent le ressent bien, celui-ci ne répondant qu'au nom de Soprano. Et ce n'est pas Carpe Diem, le 2ème groupe de la première partie, qui fera changer d'avis les spectateurs. Malgré la salle qui se remplit de plus en plus, et malgré la plus grande maîtrise flagrante de ce groupe, le public s'impatiente, on entend même fuser des Soprano... Il est 21h, pause. Il est 21h30 lorsque, enfin, arrive Soprano. Son arrivée correspond, évidemment, au pic de la soirée, la salle est enfin pleine. Le public est euphorique. Un peu comme une personne sevrée depuis le début de la soirée, à qui... Lire la suite

IAM, Carpe diem

Critique écrite le 01 décembre 2017, par Berclic

Zénith de Nantes 21 Novembre 2017

IAM, Carpe diem en concert

Tout d'abord, je tiens à dire que je ne ferai pas une chronique journalistique, comme d'habitude, plus un ressenti personnel. D'autant plus que cette tournée particulière met en valeur un album entré dans l'inconscient collectif en faisant l'exploit de réaliser le grand écart de combler les amateurs du style, et le faire apprécier de tous. Nombreux articles en détaillent les anecdotes, voir les ficelles, mais pour moi, la spontanéité, le perfectionnisme et le destin ont fait leur part. Je ne rentrerai pas non plus trop dans certains détails volontairement afin de laisser la surprise sur des perles de mise en scène du show. Première pour moi au Zénith de Nantes , avec IAM donc, pour la tournée des 20 ans de l'album mythique d'une génération phare du rap français : L'école du micro d'argent. Quel trentenaire n'a pas fredonné un de ces tubes, véritable conte urbain, qui plante un décor sonore au bout de deux mesures, et détaille le quotidien en texte, précis comme un chirurgien. Le Zénith se trouve en plein cœur d'une zone commerciale, temple du consumérisme. Ça a pour avantage de pouvoir se garer sans problème, et suivre le flux par la passerelle vers la salle imposante. L'organisation est bien faite, et malgré la foule... Lire la suite