Accueil Cassius en concert
Mardi 21 novembre 2017 : 11674 concerts, 24724 chroniques de concert, 5186 critiques d'album.


Mordus de funk et de hard-rock, Zdar et Boombass ont aboli les frontières, investissant les territoires de l'acid-house, du reggae-funk, de la pop ou de la cold-wave... Un mix tout-terrain joué désormais par des musiciens, dans la sueur, le son vintage et les beats déjantés.

Cassius : vos chroniques d'albums
Site

Cassius en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Cassius : l'historique des concerts

Sa.

09

Sept.

2017

Faust : Cassius Dj Set Faust - Paris 7e (75)

Ve.

04

Août

2017

Axe Boat en concert
S-Crew, Cassius, Synapson, Claptone et Klingande. Axe Boat | Synapson | Klingande | Claptone | S-Crew | Cassius
Plage des Pins (66)

Ve.

07

Juillet

2017

Festival Fnac Live en concert
Fnac Live 2017 : Cassius, Rover, Juliette Armanet, Albin De La Simone, Alltta, Otzeki, Irène Drésel, Loyle Carner, Paradis etc Festival Fnac Live | Rover | Albin de la Simone | Paradis | Cassius
Place de l'hôtel de Ville - Paris (75)

Sa.

24

Juin

2017

Etienne De Crécy en concert
Waterpass 1 Jour - Samedi : Martin Solveig / Etienne de Crécy / Karl Soon / Cassius / Deen Burbigo / Alltta / Q8 party Deen Burbigo | Etienne De Crécy | Martin Solveig | Cassius
Lac du Bocage - Fenouillet (31)

Sa.

10

Juin

2017

Breakbot en concert
El Festival : Breakbot, Wax Tailor, Naive New Beaters & Cassius El Festival | Breakbot | Wax Tailor | Naive New Beaters | Cassius
Poble Espanyol de Montjuïc - Barcelona

Ve.

09

Juin

2017

Ve.

02

Juin

2017

Festival Art Rock en concert
Art Rock 2017 - Pass 3 Jours : Metronomy, Archive, The Black Angels, Baloji, Bertrand Belin, The Kills, Cassius, La Femme, NaÏve New Beaters, Jagwar Ma, Julien DorÉ, Deluxe, Acid Arab, Bombino, ClÉa Vincent, ClÉment Bazin, Ibibo Sound Machine, Paradis Festival Art Rock | Paradis | Jagwar Ma | The Black Angels | Baloji | Julien Doré | The Kills | Acid Arab | Bombino | Deluxe | Metronomy | Bertrand Belin | Cassius | Archive
Place Poulain Corbion - St Brieuc (22)

Ve.

02

Juin

2017

Festival Art Rock en concert
Art Rock 2017 : Grande Scene Vendredi : The Kills, Cassius, La Femme, Naïve New Beaters, Jagwar Ma Festival Art Rock | Jagwar Ma | Naive New Beaters | Cassius | La Femme | The Kills
Place Poulain Corbion - St Brieuc (22)

Cassius : les dernières chroniques concerts 8 avis

Fiesta des Suds 2016 - Soir 3 - Cassius - Puppetmastaz - Naive New Beaters - Broken Back - PinkNoColor - Eve Dahan

Critique écrite le 30 octobre 2016, par Julien 13ru

Docks des Suds - Marseille 22 octobre 2016

Fiesta des Suds 2016 - Soir 3 - Cassius - Puppetmastaz - Naive New Beaters - Broken Back - PinkNoColor - Eve Dahan en concert

De la pluie...De la pluie nous accueille à notre arrivée à la Fiesta des Suds. Ce soir c'est samedi soir et si on fait pas gaffe on va vraiment l'attraper, la fievre du samedi soir :-) Il est 21h, on fonce vers la scène principale où Broken Back a déjà commencé. J'ai juste le temps de sortir mon appareil et de prendre une seule photo du concert car je me fait gentiment refoulé hors des crashs barrière. "C'est fini, c'était les trois premières chansons". Ca sonne bien, je ne connaissais pas ce groupe breton (je m'imaginais plutot des cow-boys sous une tente comme me le fait gentiment remarquer mon voisin), c'est une belle découverte avec une préférence pour les sons bien rocks et chantés en anglais. Du coup on enchaîne par la scène de la salle des sucres où se joue le groupe Pink No Color : un groupe original constitué de 5 personnes dont une violoniste plutôt classe et mignonne. L'ambiance est bien cool et la musique est parfaite. Comme dirais le site des docks : Un ballet de voix éthérées y soutient les assauts de guitares atmosphériques tandis que les claviers ou le violon s'ébattent et s'entrechoquent sur tempo rock. Je ne connaissais pas non plus mais apparemment le public est conquis. J'assiste d'ailleurs à mon premier... Lire la suite

Cassius (Festival Rock en Seine 2016)

Critique écrite le 29 août 2016, par lol

Domaine de Saint-Cloud 28 aout 2016

Cassius (Festival Rock en Seine 2016) en concert

Rien n'est plus galvaudé que le label "french Touch" quand on parle d'électro. S'il est souvent accolé au premier péquin français qui fait de la musique avec un ordinateur, il ne devrait être en réalité juxtaposé qu'aux véritables pionniers légendaires de l'électro française : Laurent Garnier, Etienne de Crecy, Daft Punk, Air, Alex Gopher, Le grand Pop Football Club, Dimitri from Paris... Cassius fait indubitablement partie de ces pionniers contrairement à Justice, C2C, Kavinsky, Mr Oizo, qui sont arrivés quelques années plus tard et qui ont surfé, parfois avec talent, sur la vague de cette appellation d'origine, pas si contrôlée que cela. Vu l'ampleur du phénomène électro en France et sa résonnance mondiale, il est donc normal de retrouver certaines grandes figures électro à la programmation de grands festivals comme Rock en Seine. Pourtant, à mes yeux c'est une vraie erreur ! L'électro est avant tout une musique de club, de fête et de transe. On écoute pas de l'électro comme on assiste à un concert de Rock. Voir un set électro dans un festival comme Rock en seine équivaut à mes yeux à... Lire la suite

(mes) Eurockéennes de Belfort 2013, 1/2 : Black Rebel Motorcycle Club, JC Satàn, Valerie June, Dinosaur Jr, Von Pariahs, Two Door Cinema Club, Fauve, Busy P, Phoenix, Kavinsky, ASAP Rocky, Cassius

Critique écrite le 09 juillet 2013, par Philippe

Presqu'île du Malsaucy, Evette Salbert 06 juillet 2013

(mes) Eurockéennes de Belfort 2013, 1/2 : Black Rebel Motorcycle Club, JC Satàn, Valerie June, Dinosaur Jr, Von Pariahs, Two Door Cinema Club, Fauve, Busy P, Phoenix, Kavinsky, ASAP Rocky, Cassius en concert

Vingtième année d'affilée aux Eurockéennes ! Sans interruption, au moins 1 jour à chaque fois, depuis 1994, et tout est chroniqué sur Concertandco, yes Ma'am ! Coïncidence, ça tombe pile-poil pour les 25 ans du Festival : on peut donc espérer un grand cru pour nos anniversaires respectifs ? A première vue pourtant, le line-up est plus que raisonnable pour ces 25 ans... Le festival a toujours géré prudemment son porte-monnaie, ce qui explique sans doute qu'il était là avant la plupart des autres festivals, et sera encore là, espérons-le, bien après ! En tout cas en 2013, ce n'est plus le Live Nation d'Arras qui lui taille des croupières : dans leurs têtes d'affiche, aussi mainstream, défraîchies et/ou abominables que Prodigy, Greenday, 30 seconds to Mars, Sting ou Indochine, on voit mal qui aurait manqué aux Eurockéennes (à part les Hives, bien sûr, puisque comme chacun sait, on ne voit jamais trop de concerts des Hives !), d'autant que les "milieux de gamme", comme toujours, sont les mêmes un peu partout cet été (-M-, Alt-J, etc...). Non, le dernier coucou voleur de dates et d'exclusivités début juillet est plutôt à chercher en Normandie, à Beauregard (5e année seulement), festoche qui a (hélas !) bien meilleur goût qu'Arras de façon... Lire la suite

Justice + Ed Banger All Star

Critique écrite le 21 février 2012, par Coline Magaud

L'Olympia, Paris 4 février 2012

Justice + Ed Banger All Star en concert

Une soirée qui pouvait s'annoncer des plus prometteuses et réjouissantes s'avère finalement relativement moyenne et ce malgré une prestation agréable du duo phare de la soirée : Justice. Tout commence légèrement avant 20 heures, Pedro Winter s'improvisant maître de cérémonie pour les 75 minutes à venir. Premier invité sur scène, DVNO s'installe aux platines pour une vingtaine de minutes de mix sympathique sans être révolutionnaire, même si un titre de Daft Punk et un autre d'AC/DC permettent de commence à motiver la foule, très jeune au demeurant... Malheureusement, la mise en condition n'est que de courte durée. En effet, DVNO laisse la place à une équipe de 5 DJ, le Ed Banger All Star, composé entre autre de Breakbot, Busy P/Pedro Winter et Cassius. Et là, c'est le drame, comme dirait l'autre. C'est parti pour presque une heure de mix branlette entre potos DJ parisiens qui se moquent entièrement de leur public. Si je devais résumer, je dirais que nous avons assisté aux prestations de DJ Suce-Mes-Boules 1, DJ Suce-Mes-Boules 2 etc, venus uniquement pour s'enfiler vodka et clopes sur scène en tripotant les jolis petits boutons des platines. Le mix est réellement décevant, les morceaux s'enchaînent mal, on en... Lire la suite

Cassius : les chroniques d'albums

cassius :

Chronique écrite le 11/02/1999, par ganesh

j'ai rien contre ce groupe de l'ancien pote de crécy mais pourquoi cassius est-il blanc ?alors que notre ex- cassius clay mondial était noir !y a pas un problême ?ganesh.