Accueil Cat's Eyes en concert
Samedi 21 avril 2018 : 10477 concerts, 24952 chroniques de concert, 5210 critiques d'album.


Cat's Eyes est le projet pop de Faris Badwan, le chanteur des garage rockers de The Horrors, avec la chanteuse classique soprano Rachel Zeffira... Surprenant et très influencé par la pop sixties ! Des concerts sont prévus en 2011.

Cat's Eyes : vos chroniques d'albums
Site

Cat's Eyes en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Cat's Eyes : l'historique des concerts

Di.

28

Août

2011

Rock en Seine en concert
Rock En Seine 2011 : Archive + Deftones + My Chemical Romance + Simple Plan + Anna Calvi + The Horrors + The La's +Miles Kane + Trentemoller + Nneka + The Vaccines + Crocodiles + The Naked And Famous + Cat's Eyes + Lilly Wood And The Prick + ... Rock en Seine | The Deftones | Archive | The Horrors | Cat's Eyes | Simple Plan | Trentemoller | Nneka | Lykke Li | Lilly Wood And The Prick | Frànçois & The Atlas Mountains | Anna Calvi | My Chemical Romance | Crocodiles | The Vaccines | Tinie Tempah | Miles Kane | Concrete Knives | The Naked And Famous | The La's | Cherri Bomb
Domaine National - St Cloud (92)

Di.

14

Août

2011

La Route du Rock en concert
Route du Rock 2011 : Mondkopf + Here We Go Magic + Crocodiles + Fleet Foxes + Dan Deacon + Cat's Eyes + Okkervil River La Route du Rock | Cat's Eyes | Okkervil River | Dan Deacon | Fleet Foxes | Mondkopf | Here We Go Magic | Crocodiles
Fort de Saint-Père - St Malo (35)

Je.

26

Mai

2011

Ve.

20

Mai

2011

Je.

19

Mai

2011

Cat's Eyes : les dernières chroniques concerts 4 avis

Cat's Eyes (Festival Rock en Seine 2011)

Critique écrite le 09 septembre 2011, par Pierre Andrieu

Domaine National de Saint-Cloud 28 août 2011

Cat's Eyes (Festival Rock en Seine 2011) en concert

Cat's Eyes Dès le début de son set, à 15h50, au festival Rock en Seine 2011, Cat's Eyes, le projet pop sixties de Faris Badwan de The Horrors surprend avec un titre très musclé joué toutes guitares en avant. Puis, on continue dans le pas attendu avec une reprise glaçante et jouissive de Lucifer Sam du Pink Floyd de Syd Barrett. Jusque là on pourrait assister à un concert de The Horrors, ce serait pareil, mais progressivement Rachel Zeffira, dont on ne voit souvent que la timide silhouette, prend un peu plus de place au chant et à l'orgue (voire à la clarinette). Avec un groupe de scène bénéficiant de la présence d'un bon bassiste ultra flippant physiquement (a-t-il été cryogénisé en 1970 et décongelé avant le show pour autant ressembler à un freak seventies à cheveux longs et lunettes ? Mystère... ) et capable de dévoiler des humeurs versatiles, Cat's Eyes oscille entre pop sixties très bucolique à la Ronettes de Phil Spector ou à la Shangri La's, bizarreries pop à la Julee Cruise avec Angelo Badalamenti chez David Lynch et rock psyché bruitiste floydien période Syd B.. C'est très bon, hyper efficace pour tripper et malheureusement trop court ! En clair, ça vaut le détour sur scène ! Photos : Boby... Lire la suite

(mon) Rock en Seine 2011, 2/2 : Crocodiles, The Vaccines, Cat's Eyes, Concerte Knives, Cherri Bomb, The La's, Miles Kane, The Horrors

Critique écrite le 31 août 2011, par Philippe

Parc de Saint-Cloud, Saint-Cloud 28 août 2011

(mon) Rock en Seine 2011, 2/2 : Crocodiles, The Vaccines, Cat's Eyes, Concerte Knives, Cherri Bomb, The La's,   Miles Kane, The Horrors en concert

Le samedi, c'est par ici ! Bien belle journée que ce samedi d'hier, qui aurait pu justifier un déplacement à lui seul : on prendra donc cette journée de dimanche tronquée comme un bonus, après avoir eu la même conversation que la veille à la consigne à l'entrée du site : "Qu'est-ce qu'un sac volumineux ?" Le site web a en effet promis de prendre les sacs ainsi désignés, mais il semble que notre sac à dos medium (pour un week-end parisien, quoi !) ne le soit pas assez ! A croire que la consigne est donc calibrée pour des gens qui reviendraient tout juste de Nouvelle-Calédonie ou s'apprêteraient à partir camper trois semaines en Lozère juste à la fin des concerts ! Bon, enfin, la consigneuse n'est pas antipathique, et puis surtout aujourd'hui, il fait beau ! Musicalement, la sortie dominicale est commencée avec une bonne partie du concert des Crocodiles (les californiens, pas les alsaciens - qui sont bien aussi, soit dit en passant). Voici donc un gang de rock noisy, chanteur beau gosse, batteuse belle gosse aussi (NB : une jolie batteuse est un atout pratiquement imparable dans un groupe de rock...). Leur musique est bien fichue, bruyante et plaisante, tout au plus un peu répétitive après quelques titres : l'emballage est beau,... Lire la suite

The Horrors + Miles Kane + Crocodiles + The Vaccines + Trentemoller + Cat's Eyes + Concrete Knives + The La's + François And The Atlas Mountains + Archive + Lykke Li + Tinie Tempah (Festival Rock en Seine 2011)

Critique écrite le 30 août 2011, par Pierre Andrieu

Domaine National de saint-Cloud 28 août 2011

The Horrors + Miles Kane + Crocodiles + The Vaccines + Trentemoller + Cat's Eyes + Concrete Knives + The La's + François And The Atlas Mountains + Archive + Lykke Li + Tinie Tempah (Festival Rock en Seine 2011) en concert

Avec 108 000 spectateurs en trois jours, Rock en Seine 2011 a parfaitement rempli son contrat, établissant un nouveau record de fréquentation grâce à la création d'une quatrième scène intelligemment placée assez loin des trois autres pour éviter les interférences sonores et les " embouteillages "... Voici le compte rendu de la troisième et dernière journée du festival, le dimanche 28 août, sur le papier et dans les faits la plus " faible " des trois (Archive n'est pas une tête affiche aussi énorme que les Foo Fighters ou Arctic Monkeys, donc le site n'affiche pas complet, contrairement aux 26 et 27) mais avec néanmoins de quoi s'infuser une bonne dose de live de qualité ! La preuve ici : Crocodiles Comme aux Transmusicales de Rennes en décembre 2010, le groupe américain Crocodiles prouve à Rock en Seine qu'il est très à l'aise quand il s'agit de présenter en direct ses excellents morceaux de rock psyché shoegaze... Si l'on prend un chanteur/guitariste très convaincant, un guitariste admirablement bruitiste et un groupe (basse, batterie, orgue... ) en forme pour jouer des morceaux à la fois référencés (Jesus And Mary Chain... ), bien foutus, percutants et servis avec une bonne dose de larsens, on obtient les mordants... Lire la suite

The Kills + Cat's Eyes + S.C.U.M.

Critique écrite le 19 septembre 2011, par Coline Magaud

The Roundhouse, Londres 3 juin 2011

The Kills + Cat's Eyes + S.C.U.M. en concert

Dernier concert londonien pour probablement quelques mois, The Kills n'ont pas déçu... Comme à l'accoutumé en Angleterre, deux premières parties étaient chargée de chauffer la salle ce soir, S.C.U.M., jeune groupe londonien, et Cat's Eyes, nouveau projet du chanteur de The Horrors, Faris Badwan, en collaboration avec la soprano multi-instrumentiste Rachel Zeffira. S.C.U.M. Le moins que l'ont puisse dire c'est que l'ensemble est plutôt sombre, que ce soit visuellement ou encore au niveau du son. S.C.U.M. est un jeune quintette qui décrivent leur musique comme du punk psychédélique et dès le début du set, on ne peut s'empêcher de penser au second album de The Horrors, Primary Colors. On y pense peut-être même un peu trop tellement le premier morceau ressemble à la chanson Mirror's Image de leurs aînés. Même claviers, même voix grave pour le chanteur, même son compact et lourd. Derrière la batterie, la jeune fille blonde s'en sort incroyablement bien, pas un seul raté dans son jeu, concentration avant tout. Le chanteur quant à lui évoque une sorte de mante religieuse qui tenterait d'imiter la cigale de la célèbre fable, en dansant et balançant ses bras dans tous les sens. C'est... comment dire... inquiétant. Posez là-dessus la tête de... Lire la suite

Cat's Eyes : les chroniques d'albums

Cat's Eyes (Badwan, Zeffira) : Cat's Eyes.

Chronique écrite le 18/05/2011, par Philippe

Cat's Eyes (Badwan, Zeffira) : Cat's Eyes.

Retour inattendu de Faris Badwan, la plus énorme mèche de cheveux noirs du rock anglais, chanteur des assez fascinants The Horrors - inattendu surtout car il apparaît ici dans un pur album de duos pop et/ou d'amûûûûr avec Rachel Zeffira, sa compagne et chanteuse d'opéra de formation. Le tout dans une veine globalement 60's, et avec un pur mur de son spectorien intégré. A l'occasion, on pense donc agréablement aux Last Shadow Puppets - ou à Miles Kane en solo, lui qui creuse également cette prolifique veine actuellement. L'anthem Cat's Eyes annonce en tout cas d'entrée cette ambiance d'âge d'or de la pop music, légèrement regonflée 50 ans plus tard aux stéroïdes soniques, tout comme Face in the Crowd, aux choeurs très Shangri La's. Ou encore, Over You qui sonne comme du John Barry joué sous speed. Mais le couple n'a pas peur d'afficher par ailleurs, dans des ballades languides, un romantisme extrême (The Best Person I know), qui réussit à ne jamais verser... Lire la suite