Accueil Cathy Heiting en concert
Dimanche 25 août 2019 : 11581 concerts, 25628 chroniques de concert, 5262 critiques d'album.


Cette chanteuse lyrique peut passer d'un opéra déjanté à de la soul poignante en passant par des reprises de chansons façon jazz et groove.

Cathy Heiting en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Cathy Heiting : l'historique des concerts

Ve.

15

Mars

2019

John Massa en concert
John Massa, Cathy Heiting, James Pace, Claude Sarragossa John Massa | Claude Sarragossa | Cathy Heiting
Le JAM - Marseille (13)

Sa.

09

Mars

2019

Cathy Heiting Trio Feat Gerard Gatto Théâtre Le Têtard - Marseille (13)

Sa.

15

Déc.

2018

Conte Du Petit Bois Pourri - Cathy Heiting Le Petit Duc/Théâtre et Chansons - Aix-en-Provence (13)

Sa.

24

Nov.

2018

Ve.

23

Nov.

2018

Sa.

17

Nov.

2018

Ve.

04

Mai

2018

Cathy Heiting 4tet Café Julien - Marseille (13)

Ve.

27

Avril

2018

Cathy Heiting : les dernières chroniques concerts 9 avis

Jazz Sur La Ville Jour 10 : Duo Cathy Heiting & Jonathan Soucasse

Critique écrite le 15 octobre 2012, par Philhenco

Roll'Studio - Marseille 13 octobre 2012

Jazz Sur La Ville Jour 10 : Duo Cathy Heiting & Jonathan Soucasse en concert

Critique de concert Duo Cathy Heiting & Jonathan Soucasse jazz mais pas que. Roll' Studio - Marseille le 13/10/2012 Toute petite salle, une ambiance agréable, beaucoup de personnes collées les unes aux autres. Très vite la présence des artistes laisse place à une proximité et un partage avec le public. Deux personnages atypiques, et familiers. Photo : Pixxxo J'ai eu un peu de mal à rentrer dans le concert, mais petit à petit cette voix divine qui a pourtant commencé à nous casser les oreilles se mue dans une déferlante mélodie. La voix s'éteint, le pianiste devient le maître incontestable d'une ambiance "mais pas que". Je ressens enfin l'envie d'écouter et de fermer les yeux pour m'imaginer dans un univers que je ne connais guère. Il y a ce malicieux mélange de concentration et de liberté d'expression, de complicité indéniable entre ces deux personnes. J'ai eu l'envie de me lever pour danser ! La tonalité devient une terreur, nous sommes à moins d'un mètre du piano, et de cette chanteuse et le jeu surprenant de ces notes aiguës venant nous transpercer les oreilles est de bon augure. Photo : Pixxxo J'ai eu l'impression à plusieurs moments d'être devant la télévision, à regarder un film d'amour, face à une intrigue,... Lire la suite

Duo Heiting Soucasse: Bizet était une femme.

Critique écrite le 26 septembre 2012, par Mardal

Théâtre de Lenche - Marseille 25 septembre 2012

Duo Heiting Soucasse: Bizet était une femme. en concert

Les gens se pressent devant l'entrée du théâtre de Lenche, dès vingt heures. Ils devinent que si quelques places restent encore libres, elles ne seront pas nombreuses. Le Duo Heiting Soucasse fait salle comble avec son programme Bizet était une femme. Jonathan Soucasse : piano, chant / Cathy Heiting : chant Il en va des concerts qu'on a vus comme des livres qu'on a lus : il y a les bouquins, ceux qu'on achète et que l'on parcourt, que l'on donne, que l'on perd, et que l'on oublie. Il y a ceux que l'on apprécie, ceux que l'on aime, que l'on recommande, ceux que l'on a adorés. Et il y a la catégorie supérieure, ceux vers lesquels on revient inexorablement, ceux que l'on relit, qui nous semblent gravés dans le marbre tant on les sacralise, ceux que l'on inscrit dans un panthéon personnel et secret. J'avais déjà vu ce spectacle au théâtre Toursky, je l'avais chroniqué ici. Et je suis donc allé le revoir. Quand on aime... Rappelons le principe : La baronne Katia Von Bretzel et Ingmar Brutesson, improbable duo qui crée ses prédécesseurs chez Hergé et Tex Avery à la Scala de Milan, égrenent les grands airs d'opéra qui basculent irrépressiblement vers le jazz, le scat, le funk ou le gospel. La baronne légitime ces dérapages... Lire la suite

Cathy Heiting et Jonathan Soucasse - Bizet Etait Une Femme

Critique écrite le 14 mars 2012, par mardal

Théâtre Toursky - Marseille 13 mars 2012

Cathy Heiting et Jonathan Soucasse - Bizet Etait Une Femme en concert

Une dose de lyrique, deux doses de comique, et une autre de jazz. Ajoutez une pincée de soul/gospel, un zeste de dérision, quelques grimaces et un strabisme chronique et convergent. Secouez bien fort et servez très frais. Le cocktail Bizet Etait Une Femme concocté par Cathy Heiting et Jonathan Soucasse est prêt à consommer, sans modération au Théâtre Toursky. Mais commençons par le commencement. Au Théâtre Toursky se déroule en ce moment Festi'Femmes - un festival dévolu à... devinez quoi? -, et créé à Marseille en 1996. Comme souvent au Toursky, nous avons droit à quelques mots d'accueil de Richard Martin, son sourire goguenard et son ton caustique font depuis longtemps partie de l'identité du lieu, on a plaisir à les retrouver, à chaque fois. Il est accompagné ce soir de la fondatrice de Festi'Femmes, Eliane Zayan. Une première partie en trois temps présente un aperçu du festival : trois femmes - ou presque - donnent un extrait généreux de leurs spectacles. La très charmante chanteuse Caroline Peysson interprète son titre phare Femme De Personne. Elle assène tout sourire, en rythme et à répétition qu'elle n'est la femme de personne. S'ensuit la très charmante chansonnière Erika, qui présente deux sketches, un sur sa vie... Lire la suite

Duo Cathy Heiting - Jonathan Soucasse (festival Autour du Piano #5))

Critique écrite le 16 janvier 2012, par Pirlouiiiit

la Meson - Marseille 13 janvier 2012

Duo Cathy Heiting - Jonathan Soucasse (festival Autour du Piano #5)) en concert

Tout juste arrivé de La Friche où j'ai assisté à la renaissance de d'Aqui Dub, alors que je suis en train d'accrocher mon vélo à l'emplacement poubelles tout près de l'entrée de la Meson, j'entends la puissante voix de Cathy Heiting et le piano de Jonathan Soucasse à travers la porte ! Il y a l'air d'avoir une sacrée ambiance là-dedans ... et là je me dis que c'est surement mort pour le hot-dog que je comptais manger à l'intérieur ... Cathy Heiting et Jonathan Soucasse sont deux drôles de loustics qui ont tout un tas de projets comme Sudden Jazz, Bizet était une femme, Piano Dansé (la première fois que je l'avais vu lui), un Piano à la Mer (la première fois où je les avais vus tous les deux), qui si je ne me trompe pas sont tous basés sur l'interprétation (souvent abracadabrante sinon en tout cas bien personnelle) de tubes des 2 derniers siècles. N'étant pas spécialement fan de reprises (il n'y a que dans le jazz où je commence à le tolérer) je n'ai pas eu l'occasion de les voir si souvent que cela, mais là entre la Friche donc et la Machine à Coudre (qui ne commencera pas avant 22h au mieux) j'en profite. De plus cette date fait partie comme celle de Nicolas Cante à la Cité de la Musique de la 5ème édition du festival Autour... Lire la suite