Accueil Chain And The Gang en concert
Mercredi 17 janvier 2018 : 12542 concerts, 24811 chroniques de concert, 5192 critiques d'album.


Chain And The Gang est le nouveau projet du chanteur révolutionnaire du groupe The Make Up, Ian Svenonius... Il oscille joliment entre pop, rock garage, dérapages soul bizarres et chanson doo wop. Chain & The Gang est en concert à Petit Bain à Paris le 22 février 2018 et en tournée française... A lire, une Interview de Ian Svenonius (leader de Chain And The Gang, The Make-Up et Escape-ism, auteur du livre Stratégies occultes pour monter un groupe de rock... ) lors de son passage au This Is Not A Love Song Festival en 2017...

Chain And The Gang : vos chroniques d'albums
Site

Dernière news

Chain And The Gang à Petit Bain et en tournée [Le 09/01/2018] Le combo de Ian Svenonius, Chain And The Gang, sera en concert à Petit Bain, à Paris, le 22 février 2018 et en tournée française en février 2018 ! Dates & billets en vente en un clic ici : La suite

Chain And The Gang : tous les concerts

Chain And The Gang : les dernières chroniques concerts 3 avis

Interview de Ian Svenonius (leader de Chain And The Gang, The Make-Up et Escape-ism, auteur du livre Stratégies occultes pour monter un groupe de rock... ) lors de son passage au This Is Not A Love Song Festival en 2017

Interview réalisée le 19 novembre 2017, par Pierre Andrieu

Nîmes 2017

Interview de Ian Svenonius (leader de Chain And The Gang, The Make-Up et Escape-ism, auteur du livre Stratégies occultes pour monter un groupe de rock... ) lors de son passage au This Is Not A Love Song Festival en 2017

A peine arrivé à Nîmes pour passer trois jours de rêve au This Is Not A Love Song Festival du 9 au 11 juin, on a rendez-vous à 16h à l'Hôtel Ibis Styles avec le leader de The Make-Up (qui donnera le soir même un putain de concert d'anthologie à Paloma), le notoirement communiste et particulièrement doué Ian Svenonius, qui semble un peu crevé (il tourne au café, il peut lui arriver de bailler... ) mais a l'œil pétillant, se révèle toujours aimable et souriant, sans oublier de porter beau dans son costard. Pas encore dans sa tenue de scène flamboyante et à paillettes, Svenonius semble faire fi du cadre un peu aseptisé de cet hôtel réservé aux cadres supérieurs, aux commerciaux et aux professions libérales en goguette quand il tient des propos toujours très à gauche. Après avoir disserté sur la présence - assez révélatrice et drôle - sur la table d'un magazine sur les têtes couronnées (pardon ?), on entre directement dans le vif du sujet en évoquant l'actu chargée du cultissime monsieur : la reformation de The Make-Up (à ne pas rater la prochaine fois... ), le greatest hits de Chain And The Gang, "Best of Crime Rock" (indispensable), et le livre "Stratégies occultes pour monter un groupe de rock" (savoureux), le tout saupoudré de... Lire la suite

Oh Sees, King Gizzard & The Lizard Wizard, Slaves, Pond, Frank Carter, Coathangers, Black Angels, Primal Scream, Yassassin, Death Grips, HMLTD, The Make-Up, Teenage Fanclub, Laura Sauvage, Requin Chagrin, Archie & The Bunkers, Echo & The Bunnymen, Royal Trux, Hidden Charms, The Blind Shake... (This Is Not A Love Song Festival 2017)

Critique écrite le 13 janvier 2018, par Pierre Andrieu

Paloma, Nîmes 9-11 juin 2017

Oh Sees, King Gizzard & The Lizard Wizard, Slaves, Pond, Frank Carter, Coathangers, Black Angels, Primal Scream, Yassassin, Death Grips, HMLTD, The Make-Up, Teenage Fanclub, Laura Sauvage, Requin Chagrin, Archie & The Bunkers, Echo & The Bunnymen, Royal Trux, Hidden Charms, The Blind Shake... (This Is Not A Love Song Festival 2017) en concert

Edition 2017 très réussie pour le This Is Not A Love Song Festival 2017, à Paloma (Nîmes), avec moult concerts de dingue en plein air par plus de 30 degrés ou dans la salle climatisée, le tout devant un public très nombreux (16 000 personnes). Ce triomphe mérité du festival, qui grandit tout en prenant soin de rester à taille humaine, est dû à plusieurs choses : un site parfait, du soleil en-veux-tu-en-voilà et, bien évidemment, une prog toujours énormissime ! Vendredi 9 juin Dès notre arrivée, le groupe Yassassin prend les choses en main avec son punk rock strident et sexy... C'est parti pour trois jours sans temps mort, ou presque. Yassasin se propose de nous mettre une bonne gifle d'entrée de jeu avec des titres qui claquent, servis très frais par un très remonté quatuor entièrement féminin. Bien joué ! Après un petit passage devant le classieux set d'Andy Shauf, en forme pop mélancolique olympique, place à la géniale prestation des Coathangers, un trio de femmes à poigne sachant défourailler des titres entre Ramones et Black Lips ! La batteuse principale, pour le moins athlétique, cogne comme une malade en chantant d'une voix enrouée, tandis que la guitariste gueule des chœurs plus aigus et que la bassiste fait le... Lire la suite

The Make-Up (This Is Not A Love Song Festival 2017)

Critique écrite le 26 juin 2017, par Pierre Andrieu

Paloma, Nîmes 9 juin 2017

The Make-Up (This Is Not A Love Song Festival 2017) en concert

Vendredi 9 juin 2017, c'est le premier soir du This Is Not A Love Song Festival à Paloma (Nîmes) et après un très bon échauffement des trompes d'Eustache avec les sets réjouissants de Yassassin, Andy Shauf et The Coathangers, place à la tête d'affiche du jour (pour nous, et quelques autres... ) : le groupe récemment et temporairement reformé de Ian Svenonius, The Make-Up. Même si on a déjà eu la chance de voir la bête de scène en vrai (au Printemps de Bourges, en 2010) avec l'un de ses autres projets, l'excellent combo Chain And The Gang, c'est un authentique privilège d'assister à cette reformation, qui plus est dans la grande salle de Paloma, remplie à ras bord et transformée pour l'occasion en cathédrale du gospel 'n roll garage ! Comme les superbes photos le montrent bien, dès l'apparition du quatuor sur scène on se croirait téléporté dans les sixties à l'Apollo Theatre d'Harlem : Svenonius et son gang sont habillés comme des princes en costard flashy et classieux, et leur son évoque une rencontre magique entre James Brown, le MC5, les Rolling Stones et Jon Spencer Blues Explosion (beaucoup de " YEAHHHHHH ! "). Galvanisé par l'accueil chaleureux du public et par la qualité de ses musiciens - un... Lire la suite

Ty Segall Band + Chain and The Gang (festival BBMix 2012)

Critique écrite le 28 novembre 2012, par M. Burnain

Carré Belle Feuille, Boulogne Billancourt 24 novembre 2012

Ty Segall Band + Chain and The Gang (festival BBMix 2012) en concert

Réputé pour sa programmation exigeante, le festival BBMix attire pourtant un public plus nombreux chaque année. La soirée de samedi affichait tout simplement "Sold Out". Point de rendez-vous: La luxueuse salle du carré belle feuille. Des fauteuils rouges qui sentent Nicole Croisille et la maison de retraite, une atmosphère digne des pires expos d'art contemporain, bref rien de bien rock'n roll. Et pourtant, tout comme l'amour atteint son paroxysme dans le lit des parents, et que les meilleures cigarettes se fument dans les toilettes du lycée, il est toujours exaltant d'entendre le rock'n' roll dans les endroits qui ne s'y prêtent pas. Ce soir, pendant Ty Segall, on a même cru que ces sages filles et garçons allaient se mettre à casser les sièges, comme au temps des yéyés. Chain and The Gang : " They told me that Paris was the city of light. They told me Paris was the city of art. Well... Tonight, it's Not true. Tonight Boulogne Billancourt is". C'est par cette incantation, façon pasteur de secte, que Ian Svevonius débuta le show rockn'rollmarxistospirituel dont il est le chef d'orchestre. Accompagné au chant par une jolie demoiselle, et épaulé par un trio basse-guitare- batterie tellement nerd qu'il ferait passer le... Lire la suite

Chain And The Gang : les chroniques d'albums

Chain And The Gang : Down With Liberty... Up With Chains !

Chronique écrite le 30/12/2009, par Pierre Andrieu

Chain And The Gang : Down With Liberty... Up With Chains !

Toujours aussi original, barré et remonté contre nos sociétés ultra capitalistes, le très doué Ian Svenonius (The Make Up, Weird War... ) revient avec un nouveau projet baptisé Chain And The Gang et publié sur l'excellentissime label de Calvin Johnson, K Records, la maison de Kimya Dawson, Jeremy Jay, Beat Happening, Angelo Spencer, Julie Doiron et consorts... L'homme y dévoile à nouveau un tempérament de feu, une inspiration sans limite, une volonté de faire sauter les chaînes qui entravent les hommes voulant un monde égalitaire et un rare talent pour trousser des chansons à la fois bien foutues, décalées et superbement vintage. L'album Down With Liberty... Up With Chains !, produit de main de maître par Calvin Johnson et bénéficiant de la participation d'une foule d'intervenants (très en forme !), permet à Chain And The Gang... Lire la suite

Chain And The Gang : Vidéo

Chain And The Gang : écoute