Accueil Chilly Gonzales en concert
Mercredi 13 décembre 2017 : 11000 concerts, 24773 chroniques de concert, 5188 critiques d'album.


Canadien berlinois d'adoption installé en France, Chilly Gonzales est un compositeur-arrangeur chevronné. Ses précédents albums sont de véritables hallucinations surréalistes et dadaïstes entre electronica / hip-hop et cabaret déjanté. Feist, Dani, Jane Birkin et Katerine etc ont fait appel à ses services d'arrangeur. Ce showman underground surexcité, est également membre de la troupe des crapuleuses marionnettes rap Puppetmastaz.

Chilly Gonzales : vos chroniques d'albums
Site

Chilly Gonzales : tous les concerts

Chilly Gonzales : l'historique des concerts

Di.

09

Juillet

2017

Festival Days Off en concert
Festival Days Off 2017 : Jarvis Cocker & Chilly Gonzales Festival Days Off | Chilly Gonzales | Jarvis Cocker
Philharmonie de Paris - Paris 19e (75)

Di.

02

Juillet

2017

Montreux Jazz Festival en concert
Herbie Hancock - Chilly Gonzales Montreux Jazz Festival | Herbie Hancock | Chilly Gonzales
Stravinski Hall - Montreux (Ch)

Di.

22

Nov.

2015

Yamaha Drums Show Le Plan - Ris Orangis (91)

Sa.

21

Nov.

2015

Chilly Gonzales & Kaiser Quartett Nouvel Auditorium de Bordeaux - Bordeaux (33)

Je.

19

Nov.

2015

Chilly Gonzales & Kaiser Quartett (Complet) Opéra - Rennes (35)

Ma.

17

Nov.

2015

Di.

25

Oct.

2015

Chilly Gonzales & Kaiser Quartett (Complet) Victoria Hall - Genève (Ch)

Sa.

10

Oct.

2015

Chilly Gonzales & Kaiser Quartett Flagey Studio - Bruxelles

Chilly Gonzales : les dernières chroniques concerts 12 avis

Hugues Sanchez + Arnaud Riva + PHYLTRE + Gonzales

Critique écrite le 30 mai 2011, par Julien

Théâtre de la mer - Sete 28 mai 2011

Hugues Sanchez + Arnaud Riva + PHYLTRE + Gonzales en concert

Le théâtre de la mer à Sète... Salle très atypique, sorte d'arènes découvertes situées en altitude, donnant vue sur la mer juste derrière les artistes. Le cadre est propice au spectacle. Hugues Sanchez Ne nous faisons pas d'illusions, il était présent pour faire office de "bouche-trou" avant la mise en place de chaque artiste. Bonne surprise, très bonne même puisque qu'il présente une sélection qui colle vraiment à mes goûts en musique électronique. Présenté par la voix off comme artiste "du dubstep à l'electronica", je grince un peu des dents craignant le conflit dubstep / public présent. Je jette un coup d'œuil, beaucoup de trente/quarantenaires, définitivement pas le bon auditoire. Finalement, point de dubstep, plutôt de l'electronica subtile et accessible, notamment Caribou "Sun", Plaid "Eple", Tom Yorke "Analyze". Il reviendra entre chaque artiste sans faute de goût. Je le plains lorsqu'il joue avant Phyltre et que le guitariste décide de faire des essais avec sa guitare, branché sur ampli, avec chaque guitare... un manque de respect flagrant qui ne sera qu'un prémisce au reste de la soirée. Arnaud Riva Un concept original et bien exécuté. L'homme joue du piano de la main droite, des basses de synté de la... Lire la suite

Chilly Gonzales (piano solo) - Avant Première de Ivory Tower

Critique écrite le 23 mai 2011, par Pirlouiiiit

cinéma Les Variétés - Marseille 20 mai 2011

Chilly Gonzales (piano solo) - Avant Première de Ivory Tower en concert

Grosse soirée en ce vendredi soir ... et dans ces cas là c'est quitte ou double. Soit tout s'enchaine miraculeusement et c'est le pied, soit les uns sont en retard et les autres en avances et je passe ma soirée à faire du vélo pour rien. Sur le papier c'est jouable (même avec un décalage de 30min) 19h Babycart à la Coopé, 20h Gonzales aux Variétés, 21h Joseph Arthur au Poste et 22h Popo Chanel et RPZ au Café Julien. Ça commence de façon fort plaisante avec l'apero de la sortie du 6 titres de Babycart à la Coopé dont je dois finalement partir avec regret pile quand ils attaquent leur premier set. Quand j'arrive aux Variétés par contre il y a du retard et alors que la queue est bien dense (cette soirée étiquetée SAS, Marsatac, Variétés, Grenouille, ... est bien évidemment complète depuis belle lurette), Chilly Gonzales va et vient dans un magnifique polo vert pour faire les derniers réglages dans la salle de projection du haut (la plus grande). J'ai vu Gonzales 3 fois jusqu'à présent : 2 fois au Poste à Galène (en 2001 et 2002 à l'époque où il était accompagné notamment de Feist) et 1 fois en 2006 au théâtre du Jeu de Paume à Aîx, pour son piano solo justement. Ce soir c'est donc un bout de " cela " qui a fait se presser tant... Lire la suite

Gonzales

Critique écrite le 29 novembre 2010, par Fredc

Le Trianon, Paris 27 Novembre 2010

Gonzales en concert

Chilly Gonzales, alias Jason Beck est un OVNI musical. Génie autoproclamé, le pianiste Canadien a sorti il y a quelques mois Ivory Tower, réalisé en collaboration avec le DJ allemand Alex Ridha, plus connu sous le pseudonyme Boys Noize. L'album est un chef d'œuvre et Gonzo le présentait ce soir lors d'une unique représentation parisienne au Trianon. Beaucoup d'attentes reposaient sur sa prestation, l'artiste détenant le record du monde du concert le plus long (avec plus de 27 heures) et sa réputation de showman délirant n'étant plus à faire. En première partie, il a choisi de mettre en avant un magicien. Sur fond de musique électro, celui-ci joue avec des agrafeuses, mange des cigarettes, du verre et des lames de rasoir, avant de se planter un clou dans le nez. Illusions, illusions ? En étant à deux mètres du jeune homme, on trouve en tout cas sa prestation plus dérangeante qu'autre chose, et on a surtout hâte que ça se termine. Il faut ensuite attendre une longue demi-heure avant que le maestro entre en scène, vêtu d'un smoking blanc à queue de pie... et de charentaises. Déjà le décalage. Il débute ce concert seul sur un piano demi-queue. Comme à son habitude, le virtuose en fait des tonnes, grimace, amuse le public, joue... Lire la suite

Pusch-pet mastaz

Critique écrite le 26 novembre 2007, par So

Cabaret Aléatoire - Marseille 24 novembre 2007

Mis à part le début de soirée, les annonces d'horaires un peu foireuses faisant que nous arrivons à 21h au lieu de 22h30, cette soirée a été d'un niveau artistique carrément élevé. Comme d'ailleurs la programmation du Cabaret Aléatoire qui rapproche ces dates de qualité (Weddig Present - Abe Duque - Justice - Dj Muggs - Résidence des Puppet - bientôt Busdriver et d'autres encore - le tout en moins un mois !) Ce sont Gonzales et Mocky qui ouvrent le show. Ils sont suivis par leurs invités berlinois, moins connus donc mais non moins percutants !... Lire la suite

Chilly Gonzales : les chroniques d'albums

Gonzales : Solo Piano

Chronique écrite le 12/12/2004, par Pierre Andrieu

Gonzales : Solo Piano

La seule et unique fois où nous avons eu le privilège de voir Gonzales, c'était à la télévision sur le plateau live de Nulle Part Ailleurs : notre MC clownesque gesticulait comme un forcené en hurlant des inepties, il était accompagné par la très vulgaire (c'est pour ça qu'on l'aime) Peaches, parfaitement à l'aise dans son numéro de strip teaseuse harangueuse de foule... On savait que Gonzales officiait désormais en tant qu'arrangeur doué (et classieux) sur les disques de son amie canadienne Feist, mais aussi sur ceux de Jane Birkin et de Dani. Mais de là à sortir un disque d'instrumentaux interprétés au piano en solo ! Peut être, est-ce dû au syndrome du clown désireux de prouver ses qualités dans un rôle plus grave? Sans doute un peu, mais il semble surtout que... Lire la suite

Chilly Gonzales : Vidéo