Accueil Chris Isaak en concert
Vendredi 15 décembre 2017 : 11129 concerts, 24777 chroniques de concert, 5189 critiques d'album.


Mélange de blues, de rock fifties, de pop et de country, la musique du divin crooner qu'est Chris Isaak fait office de miel pour les oreilles... Sa voix en or, son jeu de guitare langoureux, ses morceaux magiques et son sourire enjôleur font toujours des ravages !

Chris Isaak : vos chroniques d'albums
Site

Chris Isaak en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Chris Isaak : l'historique des concerts

Je.

02

Nov.

2017

Ve.

12

Oct.

2012

Sa.

26

Juin

2010

Azkena Rock Festival en concert
The Hives - Chris Isaak - Drive-By Truckers - NRBQ - Terry Adams Rock'n'Roll Quartet - Toilet Boys - Maggot Brain. Azkena Rock Festival | Drive-By Truckers | The Hives | Chris Isaak
Plein Air - Vitoria (SP)

Lu.

21

Juin

2010

Di.

20

Juin

2010

Auren en concert
Chris Isaak + Auren Auren | Chris Isaak
L'amphithéatre (Salle 3000) - Lyon (69)

Sa.

19

Juin

2010

Auren en concert
Chris Isaak + Auren Auren | Chris Isaak
Grand Rex - Paris 2ème (75)

Je.

17

Juin

2010

Me.

16

Juin

2010

Chris Isaak : les dernières chroniques concerts 2 avis

Chris Isaak

Critique écrite le 21 juin 2010, par Pierre Andrieu

Le Grand Rex, Paris 19 juin 2010

Chris Isaak en concert

La rencontre d'un admirable crooner rockabily surf country vintage fasciné par Elvis Presley - Chris Isaak - et d'une salle mythique de la ville lumière, Paris - Le Grand Rex - un samedi soir du mois de juin, qu'est que cela peut bien donner ? Un concert d'exception dans un lieu chargé d'histoire ? Une soirée entre gens bénéficiant d'un fort pouvoir d'achat ? Un show à l'américaine par un entertainer hors pair, avec ce que cela entraine de qualités et de défauts ? Réponse ci-dessous : Comme une star Made In Las Vegas... Peu avant 21h, Chris Isaak et ses cinq musiciens (guitare, basse, batterie, percussions, orgue électrique et Hammond... ), font leur apparition sur la scène du Grand Rex : la salle est copieusement garnie mais n'affiche pas complet à notre connaissance... Il faut dire que les tarifs pratiqués sont assez élevés : de 89 euros, pour avoir la chance d'être à l'orchestre, à 59 euros, pour avoir un aperçu lointain et une acoustique déplorable au balcon, en passant par un tarif intermédiaire pour prendre place en mezzanine... Cela n'a pas empêché un public bigarré, enthousiaste et pas si âgé qu'on aurait pu le croire de se déplacer visiblement avec joie ! Toujours beau comme un dieu et élégant comme une star... Lire la suite

Chris Isaak

Critique écrite le 30 avril 2007, par Marie

Palais des congrès, Paris 28 avril 2007

Quelle voix et quel talent ! Indémodable ! Une ambiance très rock et amicale, un grand show, du grand art...

Chris Isaak : les chroniques d'albums

Chris Isaak : Beyond The Sun

Chronique écrite le 07/03/2012, par Philippe

Chris Isaak : Beyond The Sun

Que faire, quand on s'appelle Chris Isaak, qu'on est un crooner légèrement sur le retour (56 balais, quand même) n'ayant pas signé de gros hit depuis les années 80 (les certes inoubliables Blue Hôtel & Wicked Game) ? Et qu'on veut vendre des disques sans trop se crever, ni attendre le soir de sa vie pour enregistrer des American Recordings ? Mais plutôt se faire un petit plaisir régressif et surtout, pouvoir se faire un petit tour des USA (voire, du Monde), pour relever tranquillement les compteurs ? Eh bien, pourquoi ne pas s'équiper de bons musiciens et reprendre simplement les perles d'un des catalogues les plus étincelants du rock'n'roll des années 50-60, les disques Sun, ceux du fameux studio de Memphis de Sam Phillips ? Pensez-donc, avec des interprètes comme Elvis Presley, Johnny Cash, Jerry Lee Lewis, Roy Orbison, on joue sur du velours... Même s'il est établi qu'on aura jamais le charisme du premier, le magnétisme du deuxième, la présence scénique du troisième ou le songwriting du dernier. N'en demandons pas trop à ce brave Chris, déjà que son Wicked Game est pompé par tout un tas de jeunes malpoli(e)s actuellement, de The XX à Lana del... Lire la suite