Accueil Christophe Isselée en concert
Mardi 17 septembre 2019 : 14201 concerts, 25674 chroniques de concert, 5264 critiques d'album.


Empreint de déserts et de grands espaces, le guitariste de Vibrion, nous emmène loin, très loin, au plus profond de nous.

Christophe Isselée en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Christophe Isselée : l'historique des concerts

Di.

28

Janv.

2018

Cyril Benhamou en concert
World Music eXperiment Guest Cyril Benhamou Cyril Benhamou | Patrick Cascino | Christophe Isselée
Le JAM - Marseille (13)

Di.

10

Déc.

2017

Sa.

25

Nov.

2017

Jazz sur la Ville en concert
Ciné Concert L'un Lune Et L'autre Jazz sur la Ville | Uli Wolters | Christophe Isselée
Maison des Arts (13)

Me.

26

Juillet

2017

Ahamada Smis en concert
Plan B : Ahmada Smis + Christophe Isselée Ahamada Smis | Christophe Isselée
Plage du Prado - Marseille (13)

Di.

25

Juin

2017

World Music eXperiment Le JAM (ex Lounge) - Marseille (13)

Christophe Isselée : les dernières chroniques concerts 4 avis

Christophe Isselée trio (Kitchen's Tales)

Critique écrite le 08 mai 2017, par Pirlouiiiit

JAM, Marseille 06 mai 2017

Christophe Isselée trio (Kitchen's Tales) en concert

J'y vais j'y vais pas ? A 21h28 je suis encore en train de me poser la question ... C'est en me remémorant tous les bons trucs dans lequel j'ai pu apercevoir Christophe (Kanja'roc, Vibrion, Hé Mec, Ecart ... ) que je me lève d'un bon et que je pars. Heureusement que j'habite dans le quartier et que je circule en vélo. Lorsque qu'à 21h32 je rentre dans le JAM, celui est ci est plein. Certes on est e configuration assise mais c'est plein. En fait il ne reste pas vraiment de place du tout ; les seuls places qui resteraient sont au fond à droite, presque derrière le groupe. Cela faisait longtemps que je n'étais pas venu - la dernière fois c'était en février pour Telescope Road. Du coup je découvre (avec presque 2 mois de retard) la scène sur le côté (un peu comme à la Meson mais de l'autre côté). Je devine un problème de voisinage ... que me confirmera John à la pause. Ils sont d'ailleurs en pleine procédure et il y a un decibelomètre qui enregistre en permanence (nuit et jour). Bref, sur "scène" il sont donc 3 : Christophe Isselée aux guitares et au chant, Sebastien Markezana à la basse et Franck Taïeb à la batterie. Scène entre guillemets car du coup ils sont à la hauteur du public voire en dessous de celui debout au bar ou assis sur... Lire la suite

Grabuge

Critique écrite le 12 février 2016, par Minty

L'Arthémuse - Marseille 31 Janvier 2016

Grabuge  en concert

Le dimanche soir à la maison? Non merci! Arrivé à l'Arthémuse sans trop savoir ce que j'allais y voir ni même écouter, je suis sur place vers 21h et je découvre enfin ce lieu dont j'avais déjà entendu parlé. Un concert le dimanche? Why not? La salle est déjà bien remplie et une ambiance sympa et chaleureuse s'en dégage. Pas mal de musiciens aperçus ici ou là sont présents, mais pas que. Bref on s'y sent tout de suite bien. Devant la scène toutes les chaises sont prises et et je vois qu'on en rajoute encore devant l'affluence. Le bar est plein...ça promet! Grabuge ? Pourquoi Grabuge? J'avais compris qu'on pourrait écouter toute la soirée, des styles musicaux différents, et surtout que de nombreux invités (surprise ou non) s'y produiraient. Et c'est justement cela qui m'intéresse. La découverte. Dès les premières notes, le trio sur scène est rejoint par un guitariste et saxophoniste, et le ton est vite donné. On est très loin du concert de jazz conventionnel qui s'écoute dans un silence religieux...Non ici, c'est GRABUGE. J'apprécie le saxophoniste (Fabien Genais), qui fait monter la température dans un solo endiablé. A la fin les invités descendent... Lire la suite

Hé Mec !

Critique écrite le 17 mars 2014, par Pirlouiiiit

Bar de la Plaine, Marseille 13 mars 2014

Hé Mec !  en concert

Après une journée de boulot qui commence à 4h30 et qui fini à 20h45, le plus raisonnable aurait été de se coucher tôt ... oui mais voilà ce soir il y a (comme beaucoup de soir en cette saison) beaucoup de choses que j'aimerais aller voir ... Mike Watt (pas vu depuis le concert de Iggy Pop ) Istres) à l'U-percut, the Legendary Tiger Man au Poste à Galène (pas vu depuis son avant dernier passage au Poste en 2009), Maycad et Martin Mey au Café Julien (pour la sortie du nouvel EP de ce dernier), le deuxième concert de Hé Mec ! au Bar de la Plaine, et j'en passe ... du coup la tentation est grande de rester chez moi plutôt que d'avoir à choisir. J'en étais à ces réflexions quand tout à coup, non pas je me sens con mais, je reçois un sms d'Interne Externe là pour rappeler que leur nouveau poulain joue au Café ... Ok ce sera donc le Café Julien pour continuer dans ma mission de couverture de la scène locale, d'autant que ce matin sur la route en direction des abattoirs de Tarascon j'ai écouté un morceau la compilation de l'Escale Saint Michel et que le morceau de Maycad faisait partie des morceaux qui sortaient du lot. Juste eu le temps de passer à la maison, avaler un bol de soupe (AMAP oblige) et re enfourcher mon vélo. Bon vue l'heure... Lire la suite

Kitchen's Tales feat. Siêm Folknomade

Critique écrite le 03 mai 2013, par Pirlouiiiit

Kawawataï, Marseille 19 avril 2013

Kitchen's Tales feat. Siêm Folknomade en concert

A l'origine j'étais parti pour revoir Benjamin Biolay au Silo qui m'avait fait bonne impression quelques années plus tôt à l'Espace Julien et puis finalement comme je partais le lendemain tôt et aussi qu'il y avait plein de trucs sympas dans le centre j'ai préféré décliner l'accréditation ... du coup une fois mon sac fait je suis parti au Poste à Galène pour jeter une oreille à Dektone censé commencé à 21h, ce qui me paraissait louche pour un groupe dans lequel il y a Jack de Marseille plutôt habitué des scènes nocturnes et en effet lorsque j'arrive il n'y a absolument personne ! Enfin si, les personnes du bar, les techniciens et Jack qui nous explique gentiment que c'est Marseille ... et que le live commencera du coup un peu plus tard ... Ni une ni deux je file donc au Kawawataï où j'espère choper au moins la fin du set de the Kitchen's Tales ... Et en effet lorsque j'arrive le concert n'est pas terminé. Kitchen's Tales c'est Christophe Isselée désormais accompagné à la (contre)basse par Sylvain Terminiello (que l'on connait bien notamment dans Nafas) qui a visiblement flashé sur les compos du premier. Pas facile de décrire sa musique surtout que je n'en verrai que quelques morceaux. Ce qui est est sûr en tout cas c'est qu'on... Lire la suite