Accueil Cindytalk en concert
Jeudi 20 juillet 2017 : 11673 concerts, 24533 chroniques de concert, 5165 critiques d'album.


Entre post-punk expérimental et coldwave ambient : un travail de poésie-noise, émotionnelle et sombre, qui tente de mettre de l'expérimentation au centre de l'idée, mais laissant trainer ça et là des mélodies chatoyantes avec des pulsations électroniques extrêmes et éclatées.

Cindytalk se présente :
Cindytalk fut formé en 1982 par Gordon Sharp (Voix) et David Clancy (Guitares, Claviers) sur les cendres de The Freeze, un groupe de punk/new wave basé à Edinburgh. The Freeze (1976-1982) sortit deux mini singles, enregistra deux sessions avec John Peel et tourna très largement dans tout le Royaume Uni, en première partie de beaucoup de gros groupes de l'époque. Après s'être déplacé à Londres en 1982, Cindytalk commença à travailler à ce qui allait être son premier album, Camouflage Heart, avec un son plus neuf, plus sombre et plus fracturé qui puisait beaucoup dans le post-punk et dans les débuts de la musique industrielle européenne. En 1983, Sharp et Clancy furent rejoins par John Byrne qui se révéla être une composante crucial du son volontairement désagrégé de Cindytalk. En 1983 également, Sharp enregistra une session pour John Peel avec Scots, sa camarade de Cocteau Twins, qui l'entraina à rencontrer Ivo Watts-Russel du label 4ad, ce dernier l'invitant ensuite à apparaître sur le premier EP de This Mortal Coil, "16 Days/Gathering Dust". Il fut également l'un des 3 chanteurs invités pour participer au premier album de This Mortal Coil, "It's End In Tears" (1984), contribuant aux voix de Kangaroo (qui est sorti en single et est devenu instantanément un hit indie), Fond Affections et A single wish. Simultanément à cette sortie, Camouflage Heart apparut également sous les acclamations des critiques au sein de la presse musicale britannique.
Peu après Camouflage Heart, David Clancy quitta le groupe et fut remplacé par les frère et sœur Alex et Debbie Wright. Le colossal "In this World" fut enregistré durant les 3 années suivantes... deux albums portant le même noms sortis en même temps, dont les pochettes furent illustrées par Kathy Patterson. Le premier de ces deux albums, un collage cassé et bruyant, le second, un album à l'ambiance fissurée, accueillant les expérimentations de Sharp improvisant au piano. In This World incorpora également une collaboration - non créditée - avec la célébre écrivain féministe et post-punk Kathy Acker (Janey's Love). Durant cette période, Cindytalk avait commencé à travailler avec le réalisateur et artiste performer Ivan Unwin, produisant de la musique pour quelques unes de ses petites créations.
C'est ainsi que Cindytalk composa la musique de "Eclipse : An Amateur Enthusiast Guide to Virus Deployment" d'Unwin, dont le disque sorti sur le label Midnight Music en 1990 sous le titre "The Wind Is Strong...", l'album, faisant suite au second des deux albums "In this World", était basé sur des improvisations au piano et des expérimentations abstraites ou concrètes. A cette époque, Sharp décrivait ça comme de l' "Ambi-industriel" unissant son amour pour les premières sorties du label EG à la musique industrielle européenne précédemment citée. Sharp fut rejoint pour cette sortie par Ivan Unwin et son co-producteur/ingénieur du son, de longue date, David Ros, qui devint alors un membre plus actif du groupe. Matt Kinnison et le batteur/percussionniste virtuose, Paul Middleton, apportèrent également des sons et des idées à ce mélange. "Secrets and Falling", un ep de 4 titres tiré des sessions "Wappinschaw" sortit en 1991. A ce moment-là, le groupe devint de plus en plus un collectif, s'appuyant sur des musiciens du line-up présent autant que de l'ancien, John Byrne revint et fut rejoint par Kevin Rich et Daryl Moore (Soul Static Sound). Midnight Music fut dissous en 1992 et cela empêcha "Wappinschaw", un album pourtant déjà complété à cette date, de sortir avant le début de l'année 1995 (sur le propre label de Sharp, Touched, et distribué par World Serpent). Wappinschaw comprend une collaboration avec l'écrivain et artiste Alasdair Gray, qui lut des extraits de son fameux roman, "Lanark". Au cours de l'année 1993, Cindytalk avait traversé encore plus de changements et se préparait à jouer en live pour la première fois. Sharp, Middleton et Ros fut rejoints par Paul Jones, Andie Brown, Mark Stephenson et Simon Carmichael pour enregistrer et sortir le mini single Muster/Prince Of Lies (Touched/World Serpent). Un projet électro parallèle, Bambule, démarra en 1994 avec Sharp et Carmichael, sous l'inspiration des fêtes techno underground telles que Dead By Dawn et VFM.
Carmichael quitta le groupe à la veille de la grande tournée américaine de Cindytalk en 1996, et au moment où le premier enregistrement de Bambule était prêt, Carmichael avait pris le contrôle du projet et ses liens avec Cindytalk s'étaient rompus - Carmichael se fit appeler Cunning, laissant Bambule à Sharp. Le label London's Praxis sortit un double vynil de 8 pistes (intitulé à l'origine "Songs From The Motherbomb") sous le titre Cunning Meets Bambule (Praxis 19). Bambule continua son œuvre en 2000 avec un 4 titres nommé "Vertical Invasion" (Praxis 29) qui laissait place à Sharp aux côtés de la nouvelle cohorte de Cindytalk, Richie Young, Tymothi Loving, ainsi que Dale Lloyd et Stuart Arentzen du groupe Lucid de Seattle (Sharp et Young avaient aussi participé au side-project de Lucid, After The Flood, sur des pistes de l'album de ce dernier groupe). Le 4 titres Vertical Invasion incluait également deux remixes du magicien électronique gallois Somatic Responses (crédité en tant que Photon Emissions). A cette époque, Sharp partit vivre aux Etats-Unis et s'était investi dans différents collectifs techno (Ele_mental à Columbus, et Candlelight - avec DJ Deadly Buda - à Los Angeles), tandis qu'à Los Angeles Sharp participa à la création du Darkmatter Soundsystem avec les DJ/producteurs Monotek, BAseck, Diskore et d'autres, aidant en amenant "des pulsations électroniques extrêmes et éclatées" en Californie et au-delà. Réalisant que son investissement dans la culture du soundsystem l'éloignait de Cindytalk, Sharp prit le temps d'enregistrer de nouveaux morceaux qui devinrent le single "Transgender Warrior / Guts Of London" de 2003, qui vit Cindytalk évoluer vers des zones de plus en plus abstraites, et s'intéresser de plus prés aux rythmes, aux tons et aux mélodies du bruit. Sharp déménagea au Japon en 2004 et a travaillé sur des projets variés, incluant le prochain album de Cindytalk, "The Crackle Of My Soul", un travail de poésie-noise qui tente de mettre de l'expérimentation au centre de l'idée, mais laissant trainer ça et là des mélodies chatoyantes. A l'été 2005, Cindytalk fut invité à utilisé des pistes de "The Crackle Of My Soul" en tant que bande originale du film indépendant britannique "Madrigal" (Rabblewise Films).
A l'été 2006 et de nouveau localisé à Londres, Cindytalk commença à travailler sur un nouvel album (le groupe entier) provisoirement intitulé "In A World Without Hope", le line-up étant : Cinder - voix et sons électroniques ; Matt Kinnison - basse ; Paul Middleton - batterie et percussion ; Shrill - sons électroniques. Le label de Sharp sera bientôt relancé en tant que touchedRAW avec l'EP de Cindytalk "The Chaos of Connection" et "Evenings Of Ordinary Sand" de Matt Kinnison, comme premières sorties. Le label anglais indépendant Isolation sortira un autre album de Cindytalk, "Fiery Planet Eyes" (2009). Le label Bluesanct basé dans l'Indiana a sorti dernièrement un single de Cindytalk nommé "Silver Shoals Of Light", au sein de ses ARTS SINGLES en édition limitée pour son 10ème anniversaire. "The Crackle Of My Soul" sortira sur le label Viennois MEGO en Novembre 2009 (eMEGO 097).

Site

Cindytalk en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Cindytalk : l'historique des concerts

Sa.

26

Nov.

2011

Philippe Petit en concert
Cindytalk & Philippe Petit + David Oppetit Philippe Petit | Cindytalk | David Oppetit
L'Embobineuse - Marseille (13)

Ve.

25

Nov.

2011

Ve.

16

Oct.

2009

Kk Null en concert
Kk Null + Cindytalk + Evil Moisture Aka Andy Bolus Evil Moisture | Kk Null | Cindytalk
Embobineuse - Marseille (13)

Sa.

10

Oct.

2009

Je.

08

Oct.

2009

Cindytalk, Hide&seek le klub - Paris (75)