Accueil Claire Diterzi en concert
Jeudi 21 mars 2019 : 11096 concerts, 25407 chroniques de concert, 5245 critiques d'album.


Auteur, compositeur, chanteuse et guitariste, Claire Diterzi sévissait il y à 15 ans au sein des groupes Forguette Mi Note et Dit Terzi, avant de se pencher sur des illustrations sonores dans le monde de la danse, mais aussi du cinéma. Un parcours atypique qui fait de Claire une magicienne des mots, des sons et de la voix. Avec ses musiques peu ordinaires mêlant orient et occident, mi-électro, mi-acoustique, sa voix élégante, étourdissante, et ses guitares trépidantes, Claire Diterzi offre un univers inclassable, mais toutefois proche d'artistes comme Emilie Simon, Bjork ou le Mystère des Voix Bulgares...


Claire Diterzi : vos chroniques d'albums
Site

Claire Diterzi : l'historique des concerts

Ma.

08

Janv.

2019

Claire Diterzi - L'arbre En Poche Philharmonie de Paris - Paris 19e (75)

Me.

25

Avril

2018

Dom La Nena en concert
Dom La Nena - Claire Diterzi Dom La Nena | Claire Diterzi
Auditorium - Bourges (18)

Ve.

23

Mars

2018

Claire Diterzi / L'Arbre en poche Théâtre Molière - Sète (34)

Ma.

13

Mars

2018

Claire Diterzi : L'arbre en poche Piano'cktail - Bouguenais (44)

Je.

22

Fév.

2018

Claire Diterzi - L'Arbre en Poche Arsenal - Metz (57)

Ve.

09

Fév.

2018

Claire Diterzi, L'arbre En Poche Train Théâtre - Portes les Valences (26)

Je.

08

Fév.

2018

Claire Diterzi, L'arbre En Poche Train Théâtre - Portes les Valences (26)

Sa.

11

Mars

2017

Festival Les Emancipéés en concert
Claire Diterzi, Bastien Lallemant, Camélia Jordana & Raphaële Lannadere, Vincent Delerm Festival Les Emancipéés | Claire Diterzi | Raphaële Lannadère | Vincent Delerm
Palais des Arts et des Congrès - Vannes (56)

Claire Diterzi : les dernières chroniques concerts 4 avis

Tante Hortense & Guests (Claire Diterzi, Seb Martel, AnneEmmanuelle Deroo)

Critique écrite le 24 septembre 2013, par Phil2guy

Théâtre de Lenche - Marseille 17 Septembre 2013

Tante Hortense & Guests (Claire Diterzi, Seb Martel, AnneEmmanuelle Deroo) en concert

Le Théâtre de Lenche (en coproduction avec MP13) accueille pour cinq soirées, le chanteur Stephane Massy a.k.a Tante Hortense, qui vient présenter son nouvel album. Rappelons quand même que Tante Hortense est une des éminentes figures des Disques Bien, label classieux (dont on ne dira jamais assez de bien, justement) représentant une certaine " chanson française " de qualité, à cent lieus des clichés habituels et à contre-courant des diktats de l'industrie du disque. Tante Hortense a invité pour l'occasion quelques amis chanteurs et musiciens, et pas des moindres, à qui il propose de jouer et d'interpréter ses textes : Claire Diterzi, le guitariste Seb Martel et la danseuse Anne-Emmanuelle Deroo du mardi au jeudi et David Lafore le vendredi et le samedi. Le spectacle commence par une étrange chorégraphie d' Anne-Emmanuelle Deroo accompagné par Seb Martel qui marche (en cadence) sur les cordes de sa guitare posée à même le sol, produisant ainsi des sonorités presque noise. Tante Hortense fait peu après irruption avec les cinq musiciens qui vont l'accompagner tout au long du spectacle avec un titre à six voix chanté à capella et aux paroles finement salaces, ce qui à pour effet de capter tout de suite l'assistance. La... Lire la suite

Entretien avec Claire Diterzi

Interview réalisée le 16 mars 2013, par Lebonair

Les Ondes, Paris Mars 2013

Entretien avec Claire Diterzi

En 2010, Claire Diterzi fut la toute première auteure-compositrice-interprète admise à la très prestigieuse Villa Médicis à Rome. En effet, depuis quelque temps, les responsables de la Villa se sont ouverts au rock et aux variétés. Résultat, cela a déclenché l'hystérie (pour ne pas dire autre chose) de certains membres de l'Ircam. Plus précisément, ce sont des représentants de la musique contemporaine qui adressèrent une lettre ouverte de protestation au ministre de la Culture. On peut le dire, ce fut du grand n'importe quoi. 500 personnes qui signeront une pétition contre sa venue. Cela a été loin, trop loin... Vidée par la polémique, Claire Diterzi arriva à la Villa fatiguée de tout ce cirque. Elle va utiliser l'hostilité de ces vieux conservateurs pour composer des textes fins et féroces et sortir au bout du compte le fruit de cette résidence Le Salon des Refusées. Un album qui possède une force rare teintée d'humour, de joie, de peine. On remercierait presque ceux qui l'ont poussée dans ses retranchements... Rencontre dans une brasserie parisienne face à la Maison de la Radio avec une artiste unique, atypique, talentueuse, charmante, pleine de folie et terriblement entière. L'interview a été réalisé avec l'aide de Francesca, une... Lire la suite

Claire Diterzi

Critique écrite le 09 février 2013, par Lebonair

Cité de la musique, Paris 5 février 2013

Claire Diterzi en concert

La merveilleuse et atypique Claire Diterzi était ce soir à la cité de la Musique à la Villette pour présenter son nouvel album fraîchement sorti "Le Salon Des Refusés". Quelques jours auparavant, j'ai eu l'occasion et le grand plaisir de rencontrer cette belle artiste. Le fruit de cet entretien se retrouvera à la rubrique interview d'ici peu ce qui vous donnera l'occasion de mieux connaître Claire. C'est peu dire qu'elle mérite d'être connue davantage du grand public tant cette femme est charmante, lumineuse, talentueuse et drôle. Surtout, Claire Diterzi propose un univers unique, riche, beau et dérangeant qui peut séduire ou pas, mais en aucun cas laisser indifférent. Autant le dire d'entrée, on a raté le début car ici dans ce lieu magique à l'exceptionnelle acoustique les concerts commencent à 20 heures pétantes. C'est un peu tôt à mon goût. Heureusement qu'Arte Live Web a eu la bonne idée de filmer et de diffuser ce concert purement magique (vous trouverez le lien en bas), au moins je n'aurai rien raté. Enfin, on se console comme on peut. Bref, on finit par rentrer avec Francesca (une grande fan de Claire) dans la salle. Il est 20h30 et on prend donc le spectacle en cours. On est placé tout en haut et vu que j'ai raté les 3... Lire la suite

Claire Diterzi dans Rosa la Rouge

Critique écrite le 08 février 2012, par Pirlouiiiit

théâtre du Toursky - Marseille 07 février 2012

Claire Diterzi dans Rosa la Rouge en concert

Quel étonnant concert que celui ci. Ce soir je suis veu au Toursky sans vraiment savoirque je venais voir. Tout ce que je savais c'est que dans ce Rosa la Rouge il y avait Claire Diterzi, que j'avais déjà vu en 2007 à l'Espace Julien et que du coup j'ai eu envie de braver le froid en vélo pour venir jusqu'au Toursky (la prochaine fois je mettrai une paire de chaussettes de plus). Arrivé pile à l'heure, quand le placement est devenu libre je me cale au premier rang. N'ayant pas eu de réponse concernant ma demande d'autorisation officielle (petit coucac internent), j'en prends quelques unes mais à la va vite, ce qui est dommage car il y a de très très beaux tableaux auxquels j'aurais aimé pouvoir rendre justice. Donc lorsque je prends place, je m'attend à ce qu'on me raconte la vie de cette Rosa que je ne connaissais pas. La lumière s'éteint et on en prend tout de suite plein les yeux ! En fond de scène Claire et ses 3 musiciens : Etienne Bonhomme (batterie / machines) qui l'accompagnait déjà en 2007, et Baptiste Gemser et Cedric Chatelain (hautbois, cor, guitare, ...) chantent et jouent derrière une écran sur lequel sont projetés des danseurs de toutes tailles. Il y a plusieurs niveaux d'écran et des néons qui sont intercalés... Lire la suite

Claire Diterzi : les chroniques d'albums

Claire Diterzi : Le Salon Des Refusées

Chronique écrite le 13/01/2013, par Lebonair

Claire Diterzi : Le Salon Des Refusées

En 1863, le jury du Salon Officiel de peinture et de sculpture (désigné par les membres de l'Académie), refusa plus de 3000 œuvres sur 5000. À l'époque, le Salon était la seule façon pour un artiste d'acquérir une reconnaissance officielle. L'empereur Napoléon III, sur conseil de Viollet-le-Duc, décida qu'une exposition des refusés se tiendrait au Palais de l'Industrie. Le Salon des Refusés, illustration de l'émergence en opposition avec le goût officiel, marqua par sa grande modernité le début de la libération de la peinture, inacceptable pour la foule habituée au mauvais goût douceâtre des académiques (surnommés à l'époque "pompiers"). Coupée du grand public, cette peinture nouvelle œuvra en marge, dans l'audace soutenue par la foi commune des artistes. En octobre 2010, Claire Diterzi devient la première artiste provenant des musiques actuelles à obtenir une résidence à la Villa Médicis à Rome. Cette nomination déchaîna une vague de violentes protestations dans le monde de la musique contemporaine. Une lettre ouverte fut adressée au Ministre de la culture, Frédéric Mitterrand, dénonçant le "désintérêt pour l'art non directement rentable au profit d'une production artistique qui, séduisante par essence, a la faculté de mettre... Lire la suite

Claire Diterzi : Boucle

Chronique écrite le 18/03/2007, par Pirlouiiiit

Claire Diterzi : Boucle

Grand fan de Cornu a l'époque, j'étais par curiosité remonté au Forguette Mi Notte et par la suite a Dit Terzi, mais très honnêtement n'avait pas été séduit plus que ca ... Apres quelques années bien remplies d'expériences aussi variées qu'enrichissantes (collaboration avec Decoulflé, BO de film, ...) revoici Claire Diterzi sous son vrai nom. La première chose qui frappe à l'écoute de ces 11 titres, c'est la parenté avec (feu ?) Les Elles. Que ce soit au niveau du chant haut perché (notamment sur Charlie) ou de la musique ; il y a aussi ce même quelque chose de légèrement asiatique. La deuxième artiste a laquelle on pensera éventuellement est Bjork... Lire la suite