Accueil Cocoon en concert
Dimanche 19 novembre 2017 : 11511 concerts, 24719 chroniques de concert, 5185 critiques d'album.


Pour tutoyer les étoiles et propulser son public vers un petit nuage de bonheur, le groupe Cocoon n'a besoin de presque rien : deux sublimes voix qui semblent faites pour chanter ensemble, une guitare sèche délivrant des arpèges déchirants, des claviers poignants, voire parfois un ukulélé entraînant... Grâce à des mélodies imparables, des textes mélancoliques ou légers et des morceaux émouvants. Qui rentrent quasi immédiatement dans le panthéon personnel de tout amateur de pop/folk... Fort d'un incroyable succès commercial, l'album My friends all died in a plane crash est désormais un classique folk pop. Et son successeur, Where The Oceans End (paru en octobre 2010), a remporté le même accueil. Cocoon est de retour en 2016 avec un album et des concerts !

Influences:
Sufjan Stevens, Elliott Smith, Nick Drake...

Cocoon : vos chroniques d'albums
Site

Cocoon en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Cocoon : l'historique des concerts

Ve.

27

Oct.

2017

Cocoon - Chupee Chapel Chapelle de la trinité - Lyon (69)

Sa.

16

Sept.

2017

Festival de La Poule des Champs en concert
La Poule Des Champs - Billet 1j : Cocoon etc Festival de La Poule des Champs | Cocoon
Sous Chapiteau - Auberive (51)

Ve.

15

Sept.

2017

Les Francos Gourmandes en concert
Francos Gourmandes - Pass 1 Jour : Cocoon, Claudio Capéo, Bigflo & Oli... Les Francos Gourmandes | Claudio Capéo | Bigflo & Oli | Cocoon
Parc Sainte Radegonde - Tours (37)

Di.

13

Août

2017

Musicalarue en concert
Trust, Un Air Deux Familles, Chinese Man, Michel Fugain, Dirtyphonics, Cocoon, La Caravane Passe, Mountain Men, El Gato Negro, Baja Frequencia, Lucille Crew, Super Parquet, LeYan & Skoob Le Roi ... Musicalarue | Super Parquet | Mountain Men | Cocoon | La Caravane Passe | Baja Frequencia | Dirtyphonics | Chinese Man | Un Air, Deux Familles | Michel Fugain
Les Cigales - Luxey (40)

Di.

23

Juillet

2017

Les Francofolies de Spa en concert
Francofolies 2017-village Francofou : Navii, Cocoon etc Les Francofolies de Spa | Cocoon
Village Francofou - Parc de 7H - Spa

Sa.

15

Juillet

2017

Musilac en concert
Musilac 2017 : The Lumineers, Justice, Dj Pone, Texas, Max Jury, Cocoon, Birdy, Vitalic Odc Live, Olivia Ruiz, La Maison Tellier ... Musilac | The Lumineers | La Maison Tellier | Justice | Vitalic | Max Jury | Birdy | Dj Pone | Cocoon | Olivia Ruiz | Texas
Esplanade du Lac - Aix les Bains (73)

Di.

09

Juillet

2017

Cocoon : les dernières chroniques concerts 22 avis

Jamiroquai, Sting, Phoenix, Texas, Julien Doré, Kery James, Justice, Vianney, Petit Biscuit, LP, Olivia Ruiz, Lee Fields, Last Train, Cocoon, Royal Republic, Calypso Rose, Birdy, Lulu Gainsbourg... (Festival Musilac 2017)

Critique écrite le 20 juillet 2017, par Lily Rosana

Aix-Les-Bains 13-16 juillet 2017

Jamiroquai, Sting, Phoenix, Texas, Julien Doré, Kery James, Justice, Vianney, Petit Biscuit, LP, Olivia Ruiz, Lee Fields, Last Train, Cocoon, Royal Republic, Calypso Rose, Birdy, Lulu Gainsbourg... (Festival Musilac 2017)   en concert

"Les 15 ans de Musilac !", "Déjà !" diront les musilakiens de la première heure. "Seulement !" crieront les gourmands. J'ai eu la chance de pouvoir être spectatrice des 4 jours de folies que nous a offert la belle et grandiose programmation du festival dont on peut profiter les pieds dans l'eau. Retour sur 20 concerts qu'il ne fallait pas louper ! (Choisir était un exercice des plus difficiles, croyez-moi...)" Jeudi 13 juillet Lulu Gainsbourg : Assis devant son grand piano noir laqué, un chignon au sommet de sa tête et sous le soleil tapant, Lulu ouvre l'un des plus grands et attendus festival estival : Musilac. Sensible et harmonique, il chante les maux comme pour un remède contre la mélancolie. Il est accompagné de talentueux musiciens et de Jérémy Loucas, son ami de toujours. Il reprend " Tequila ", son dernier titre, soulignant : " Par un temps pareil, cela va nous rafraîchir un peu ". Les doigts de Lulu courent sur le piano qui résonne encore et encore à notre plus grand plaisir. Le ton est donné : ce sera le festival de la volupté. Last Train 4 jeunes dans le vent, des rythmes éclatés, une passion dévorante, des basses et des guitares hypnotiques : voici Last Train, la nouvelle génération Rock. Après... Lire la suite

Concert pour la sortie du livre de Patrick Foulhoux Une histoire du Rock à Clermont-Ferrand/50 ans de bruits défendus à Bib-City

Critique écrite le 26 novembre 2013, par Jacques Moiroud

La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand 22 novembre 2013

Concert pour la sortie du livre de Patrick Foulhoux Une histoire du Rock à Clermont-Ferrand/50 ans de bruits défendus à Bib-City en concert

Coopérative de mémoire Vendredi 22 novembre, on fêtait à la Coopérative de Mai (Clermont-Ferrand)la sortie du livre de Patrick Foulhoux sur le Rock à Clermont*, s'en suivirent une soirée et un concert mémorables, racontés ci-dessous: Jérôme Pietri, Jamie Pope (The Elderberries) et Didier Marty Il est minuit à la Coopé, et le bar déborde sur la rue Gainsbourg. On rit, on boit, on fume, on parle fort, on s'embrasse, on se congratule, on se signe même des autographes dans l'euphorie générale. La soirée a été électrique et on en vibre encore. Patrick Foulhoux, fort discret héros du jour, est introuvable. J'imagine l'animal, caché sous une table, enfermé dans un placard, de la buée plein les carreaux, et savourant le moment. On est venu quelques heures plus tôt, on est tous là, sauf les absents évidemment. Pas la queue d'un aquaboniste, mais qui se soucie de ça. Le livre tant attendu circule de mains en mains. l'exercice obligé et un poil trop formel de la conférence de presse enfin expédié, on passe des choses sérieuses à celles qui nous intéressent, notre précieux exemplaire sous le bras et qu'on lira plus tard, au fond du lit, quand on n'aura plus de voix mais pas envie de dormir. Christophe Adam (Sales Gosses,... Lire la suite

We Used To Have A Band + Syd Matters + Cocoon

Critique écrite le 25 juillet 2011, par Jul

Les voix du Gaou - Six Fours 17 Juillet 2011

We Used To Have A Band + Syd Matters + Cocoon en concert

Nous sommes arrivés pourtant très en avance, mais le temps de faire la queue, de se faire fouiller (par solidarité) et de rejoindre la petite scène cachée au fond dans les pins, nous avons raté les 2 premières chansons de We Used To Have A Band. Dommage. Le public est déjà attentif au jeu de scène de Marion Rampal et François Richez, tous les deux debout pour l'occasion. Ils sont souriants, plus bavards qu'à l'habitude. Dans le soleil, du moins dans le jour gris couchant, ils sont bercés d'un jeu de lumières vives dans l'odeur délicieuse de pin humide. Il est question de Passiòn, il s'assoit. Elle reste debout, femme fière et aimante. Elle le cherche du regard, le couve, lui est concentré sur son jeu. Un goéland nous rejoint dans hautes branches du pin le plus proche et profite avec nous de Shadows gone. Puis François sort de son cocon pour nous expliquer le thème de la chanson suivante, amusante (faire se réconcilier deux amis amoureux de la même personne). Pour notre plus grand plaisir François chante beaucoup plus qu'auparavant. Déjà six chansons et il leur faut quitter la scène pour changer de plateau et accueillir Syd Matters. We Used To Have A Band a à peine le temps de nous donner rendez vous en Avignon dès... Lire la suite

Cocoon + Oh! Tiger Mountain

Critique écrite le 21 avril 2011, par Lionel Degiovanni

Salle de Montfavet - Avignon 14 Avril 2011

Cocoon + Oh! Tiger Mountain en concert

Alors ce soir, grand départ pour aller voir un groupe que j'avais déjà vu au Cargo de Nuit à Arles : Cocoon. Depuis Arles, ce groupe a bien évolué, s'est fait énormément connaitre. Une de leur chanson a d'ailleurs servi pour une pub à la télé. (Une voiture si je me souviens bien, mais ne citons pas de marque !!) Je pense que cela doit bien aider dans la carrière d'un artiste. Avant de revoir donc Cocoon sur scène, j'entends parmi le public des gens dire qu'il y a un certain groupe oh !Tiger Mountain" en première partie. Je me dis qu'enfin je vais pouvoir les découvrir. Moi-même j'en avais déjà entendu parler d'eux, entendu un titre d'eux, mais sans plus. L'occasion est donc rêvée pour les découvrir. A 20h30 le concert commence et je vois arriver sur scène deux musiciens dont un avec une dégaine bien surprenante, (le chanteur) mais qui, à mon avis, doit bien envoyer sur scène. Il se présente et présente aussi son acolyte qui l'accompagne aux percussions M. Kid Francescoli . Le chanteur, quant à lui, a juste une guitare et une pléiade d'effets à sa disposition à ses pieds. Dès le premier morceau, l'ambiance est surprenante. Juste guitare voix, mais faut avouer que ça sonne pas mal ; les effets sont bien... Lire la suite

Cocoon : les chroniques d'albums

Cocoon : Where The Oceans End

Chronique écrite le 29/11/2010, par Pierre Andrieu

Cocoon : Where The Oceans End

Certains - de méchants jaloux pas très très chupee et qui n'aiment pas le vilain succès, c'est sûr ! - ont décrit le nouvel album de Cocoon comme une sombre bouse fumante, d'autres ont, à l'inverse, parlé de chef d'œuvre ultime pour décrire Where The Oceans End, cherchez l'erreur ! La vérité est sans doute ailleurs, peut-être bien entre les deux ... Ceux qui ont aimé le premier album My Friends All Died In A Plane Crash - nous en faisons partie, même si les côtés touche pipi-peluches-humour ado à deux balles des concerts de Mark et Morgane nous désespèrent désormais -, retrouverons ce qu'ils ont aimé sur celui-ci mais avec une production plus opulente réalisée par Ian Caple et des cordes signées par un ex Tindersticks, Dickon Hinchliffe. Le problème, c'est que les chansons sont globalement moins bonnes (le single Comets est décevant), trop proches des influences d'Elliott Smith et Sufjan Stevens (Sushi Oh My God et Yum Yum peuvent être vus comme des variations peu inspirées sur l'immense John Wayne Gacy, Jr de Mr Stevens) et des propres tubes de Cocoon, que la maison de disques a bien poussé pour rééditer le succès de l'opus inaugural et qu'un doute sur la sincérité des émotions provoquées par les voix apparaît forcément après avoir... Lire la suite

Cocoon : My Friends All Died In A Plane Crash

Chronique écrite le 13/11/2007, par Pierre Andrieu

Cocoon : My Friends All Died In A Plane Crash

Impeccable premier album pour Cocoon, le duo folk pop clermontois que tout le monde s'arrache actuellement. Après la victoire dans le concours CQFD, des concerts au Printemps de Bourges, aux Eurockéennes de Belfort, aux Francofolies de La Rochelle, en Angleterre, au festival des Inrocks et la signature avec le label Sober & Gentle, la très faste année 2007 de Mark Daumail et Morgane Imbeaud se conclut en beauté avec la sortie d'un disque où la folk music, la pop et la soul sont harmonieusement mélangées. Chose assez surprenante pour un disque français, les influences d'Elliott Smith et Sufjan Stevens ressortent souvent des charmantes petites chansons écrites par Mark D.. Celles-ci sont très subtilement interprétées à deux voix - magnifiques - et arrangées à deux, avec l'aide de quantités d'invités prestigieux : Seb Martel et Jack Daumail pour de sobres solos de guitare, Nicolas Stevens et... Lire la suite

Cocoon : I Hate Birds e.p.

Chronique écrite le 10/05/2006, par Pierre Andrieu

Cocoon : I Hate Birds e.p.

Premier disque pour le duo clermontois Cocoon, et si l'on en juge par le caractère extrêmement abouti et prometteur des cinq morceaux figurant sur I hate birds e.p., il ne fait aucun doute qu'il devrait être suivi par beaucoup d'autres sorties discographiques ! Le chanteur/guitariste/songwriter Mark Daumail et la chanteuse/pianiste Morgane Imbeaud arrivent en effet à tutoyer les étoiles quand ils jouent ensemble. Les deux voix (absolument superbes) se répondent à merveille sur des compositions magistrales, dans la veine d'Elliott Smith, Nick... Lire la suite

Cocoon : Vidéo

Cocoon : écoute