Accueil Cowboys from Outerspace en concert
Mercredi 18 juillet 2018 : 11923 concerts, 25098 chroniques de concert, 5220 critiques d'album.


Rock qui tache avec une bonne dose de blues poisseux, de punk et d'autodérision. Un côté Elvis pas clean mâtiné de Cramps et de Blues Explosion.
Ces trois Marseillais cheminent avec les fantômes d'Elvis Presley, d'Iggy Pop, des Cramps, de Robert Johnson, d'Otis Redding, des Sonics, de Link Wray et de Dick Dale. C'est cette fascination indéfectible pour le rockabilly/punk/blues/surf vintage qui donne leur inoxydable santé aux Cowboys From Outerspace et qui les rapproche d'un certain Jon Spencer, que ce soit avec son trio Blues Explosion, ou son duo avec Matt Verta-Ray, Heavy Trash. Les fans de Mr. Spencer devraient donc apprécier à leur juste valeur les morceaux percutants et variés ourdis par les trois rockers et leurs nombreux amis invités pour chanter ou ajouter de l'orgue... Le chant se rapproche dangereusement d'un aboiement selon les règles de l'art édictées par le King en personne, la guitare envoie des éclairs à chacune de ses interventions, les rythmiques sont tour à tour hystériques ou alanguies et les morceaux sont composés avec une maestria que n'auraient pas reniée les plus grands (cités plus haut). Le résultat ? Dock qui tache avec une bonne dose de blues poisseux, de punk et d'autodérision. Un côté Elvis pas clean mâtiné de Cramps et de Blues Explosion.
Il va sans dire que les furieux concerts du groupe sont, eux aussi, vivement conseillés !

Cowboys from Outerspace : vos chroniques d'albums
Site

Cowboys from Outerspace en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Cowboys from Outerspace : l'historique des concerts

Je.

03

Mai

2018

Deadwood en concert
Deadwood - Cowboys From Outer Space Deadwood | Cowboys from Outerspace
Le Moulin - Marseille (13)

Sa.

17

Déc.

2016

Dum Dum Boys en concert
Dum Dum Boys, Cowboys from Outer Space Cowboys from Outerspace | Dum Dum Boys
Le Volume - Nice (06)

Ve.

16

Déc.

2016

Dum Dum Boys en concert
Cowboys From Outerspace + Dum Dum Boys Cowboys from Outerspace | Dum Dum Boys
Le Molotov - Marseille (13)

Sa.

12

Mars

2016

The Keith Richards Overdose en concert
Keith Richards Overdose + Cowboys From Outerspace Cowboys from Outerspace | The Keith Richards Overdose
Le Rat's - Puget-sur-Argens (83)

Sa.

27

Fév.

2016

Cowboys from Outerspace Le Mistral Palace - Valence (26)

Sa.

27

Fév.

2016

Neurotic Swingers en concert
Neurotic Swingers + Cowboys From Outerspace Cowboys from Outerspace | Neurotic Swingers
Le Mistral Palace - Valence (26)

Ve.

25

Sept.

2015

Cowboys From Outerspace Le Poste à Galène - Marseille (13)

Ve.

11

Sept.

2015

Cowboys From Outerspace Lollipop Music Store - Marseille (13)

Cowboys from Outerspace : les dernières chroniques concerts 35 avis

The Needs and guests

Critique écrite le 24 juin 2018, par pirlouiiiit

Poste à Galène, Marseille 24 mai 2018

The Needs and guests en concert

Exercice difficile donc je serai bref ... un de nos chroniqueurs réguliers (que j'avais poussé à venir au Poste et) qui m'avait dit qu'il écrirait surement sur cette soirée ayant oublié de le faire et depuis oublié complètement ce qu'il en avait pensé, je vais fouiller dans les méandres de mes souvenirs pour écrire quelques mots sur ce concert des Needs qui a eu lieu il y a exactement 1 mois (et qu'entre temps j'ai assisté à 20 autres sets d'autres groupes). Si je suis venu ce soir (en semaine) malgré la fatigue c'est que cela fait longtemps que je ne suis pas venu au Poste à Galène (la dernière fois c'était en octobre dernier pour La Kamba) et aussi parce que j'aime beaucoup the Needs que j'avais justement découvert lors que leur reformation ici même ... il y a 14 ans ; entre temps tous les membres sauf le chanteur Dey et le guitariste Vince Shambles se sont faits virer (pour reprendre les termes du chanteur sans trop les déformer je crois) et le groupe évolue depuis en quartet avec une section rythmique rajeunie. Pas de souvenir très précis du concert si ce n'est que Dey assure toujours le spectacle avec son jeu maniéré (parfois un poil trop). En effet cela marche mieux (je dis "marche" comme si c'était réfléchi et calculé... Lire la suite

the Needs feat. Michel Basly

Critique écrite le 26 mai 2018, par Catherine B

Lollipop Music Store, Marseille 25 mai 2018

the Needs feat. Michel Basly en concert

Il y avait du beau monde hier soir chez Lollipop : Pendaison dans un garage rock. Crémaillère pour un album... Bon alors. J'ai du mal à écrire ce matin ou bien serait-ce que j'avais des pros devant moi ? Faut dire que l'entente détendue et amicale entre la batterie, la guitare, la basse et la voix, dans cet endroit... et bien ça le fait. Je me suis même demandée comment le son allait sortir... Je vais donc résumer : c'était bon. C'était fort et c'était travaillé. Et s'il y avait des distorsions, c'était dans mes jambes. Et puis "mon" moment d'émotion forte, sur cette chanson... Lire la suite

South Vintage Festival : Rodeo Spaghetti + the Hasbeenders + Cowboys From Outerspace + the Legendary Tiger Man

Critique écrite le 21 mai 2018, par odliz

Trets 19 mai 2018

South Vintage Festival : Rodeo Spaghetti + the Hasbeenders + Cowboys From Outerspace + the Legendary Tiger Man en concert

En cette belle journée résolument printanière, nous décidons de nous expatrier loin des fumerolles urbaines et du béton poubelle, direction Trets (prononcez "Tresss", prononciation homologuée par la grand-mère de ‘Polollipop' née à Tresss en 1907) aka ‘la Californie Provençale' pour le South Vintage Festival , 4e du nom. Rendez-vous au Domaine du Moulin de l'Arc, un splendide terrain bucolicopagnolesque arboré et vallonné, envahi de combis vintage, d'exposants chics sous toile blanche, de bikers locaux, de gens bien coiffés en train de pique-niquer et de pin-up cow girls. N'ayant pas pris le pass à la journée, nous n'aurons pas le loisir d'admirer les exposeries des exposants, soit une diversité triée sur le volet d'articles vintage, clichés à l'ancienne, objets rétros et déco DIY. Nous nous consolerons donc à base de bière bio et de chiens chauds à l'oignon frit en attendant sagement le début des festivités. Sur la longue route mi herbeuse mi boueuse qui nous mène à la scène, on se fait doubler par une splendeur de pick-up John Deere que je rajoute à ma collection de véhicules fantasmée. Thomas "EYe Scream" en béret dandy et Raphael "R*A*F*" en casque colonial sur poncho bariolé convolent en justes noces musicales, égrenant des... Lire la suite

Cowboys from Outerspace + Deadwood - 20 ans du label Lollipop Records

Critique écrite le 04 mai 2018, par Philippe

Le Moulin, Marseille 3 mai 2018

Cowboys from Outerspace + Deadwood - 20 ans du label Lollipop Records en concert

Enorme affluence ce jeudi soir... au stade Vélodrome et sur les terrasses de bar ! Avec certes un peu de chance dans le tirage, notre club de foutebolle municipal s'est hissé ce soir-là en demi-finale d'une Coupe d'Europe pour la première fois depuis 14 ans ! Ah... et pis il pleuviote, aussi ! Pas évident donc d'amener du monde au Moulin pour célébrer les 20 ans du pourtant très méritant et sexy label Lollipop Records. Le fondateur & boss Stéphane Signoret a pourtant programmé ce soir avec un certain à-propos, l'une de ses premières signatures (la première ?), et aussi la dernière en date : une affiche à faire baver de joie les amateurs phocéens ! Autant dire que celles & ceux qui sont donc là à l'heure du coup d'envoi, sont vraiment le dessus de la crème du public rock. Pourtant il a bien été prouvé que (au moins) deux punqueroqueurs locaux présents ce soir ont baigné dans le foot... au point d'avoir joué avec Zinedine Zidane (enfin, il y a plus d'un siècle). C'est la première fois que je vois le Moulin en configuration club, et il faut avouer que ça fait une bien jolie salle, façon petit Poste à Galène, avec de belles lumières et acoustique. Y'a plus qu'à mettre de la vraie bière au bar et ce sera le paradis (ce n'est... Lire la suite

Cowboys from Outerspace : les chroniques d'albums

Cowboys From Outerspace : Super Wight, Dark Wight

Chronique écrite le 12/12/2009, par Pirlouiiiit

Cowboys From Outerspace : Super Wight, Dark Wight

Déjà le 6eme album pour notre inoxydable trio de l'espace ... Depuis leur premier album éponyme en 1997 et à force de disques indémodables ( Choke full of ..., Space-o-phonics aliens, Bones Keep Smilin' et Sleeping with ghosts) les Cowboys From Outerspace se sont taillés une solide réputation sur la scène rock française (pour ne pas dire de la galaxie). On y retrouve tout ce qui a fait le succès des précédents ... notamment ce chant / cette voix qui comme chez leurs voisins de Elektrolux tirent du côté de Nick Cave voire de David Eugene Edwards sur les parties calmes. On citera aussi une dernière fois Jon Spencer et son Blues Explosion pour ceux dont le conduit auditif n'aurait pas encore croisé le garage rock des Cowboys. Derrière une pochette classieuse on retrouve 12 titres hyper groovy parfaitement interprétés par l'impassible Bazile Gonzalez à la basse, l'infatigable Mr Henri à la batterie et l'inarretable Michel Basly à la guitare et au chant ; chant qui n'hésite pas à partir dans le aigus et les... Lire la suite

V/a : The Kaiser Fucks The New French Rock

Chronique écrite le 06/05/2006, par Pierre Andrieu

V/a : The Kaiser Fucks The New French Rock

Le Kaiser - alias Lucas Trouble, musicien et producteur au sein de son label Nova Express Records - n'est pas content contre les petits morveux qui se la jouent rock ‘n roll dès le lycée en pensant être les nouveaux Stooges ou Strokes... Et il le fait bruyamment savoir avec cette compile de morceaux inédits enregistrés dans son antre/studio en 2005, The Kaiser fucks the new french rock ; il a bien raison, même si on préfère voire les jeunes essayer d'être les nouveaux rois du guitare/basse/batterie plutôt que les prochains David Guetta, qui ne vaut vraiment rien. Le titre de l'album est un message personnel (moins doux que celui de Françoise Hardy) adressé aux rédactions des Inrockuptibles et de Rock ‘n Folk qui encensent des combos composés de leurs collaborateurs (bravo l'éthique), de leur progéniture, de leur famille, de leur amis ou tout simplement issus d'un coup de maison de disques financé à grands renforts de pages de pub. Pour montrer son farouche mécontentement et ses intentions peu amènes à l'encontre de la nouvelle garde formatée, le Kaiser pose une hache à la main sur la pochette de ce copieux projet regroupant les enregistrements de huit groupes de rock français. A l'arrière plan, derrière le killer, les membres des furieux... Lire la suite

Cowboys From Outerspace : Sleeping With Ghosts

Chronique écrite le 05/05/2006, par Pierre Andrieu

Cowboys From Outerspace : Sleeping With Ghosts

Même s'ils ne sont pas nés de la dernière pluie, les Cowboys From Outerspace tiennent plus que jamais la grande forme sur leur cinquième méfait discographique, le très bien nommé Sleeping with ghosts. Et oui, les trois Marseillais dorment, sans doute depuis leur plus tendre enfance, avec les fantômes d'Elvis, d'Iggy Pop, des Cramps, de Robert Johnson, d'Otis Redding, des Sonics, de Link Wray et de Dick Dale qui planent au-dessus du lit. C'est cette fascination indéfectible pour le rockabilly/punk/blues/surf vintage qui donne leur inoxyadable santé aux french Cowboys et qui les rapproche d'un certain Jon Spencer, que ce soit avec son trio Blues Explosion, ou son duo avec Matt Verta-Ray, Heavy Trash. Les fans de Mr. Spencer devraient donc apprécier à leur juste valeur les morceaux percutants... Lire la suite

Cowboys From Outerspace : Sleeping With Ghosts

Chronique écrite le 15/01/2006, par Pirlouiiiit

Cowboys From Outerspace : Sleeping With Ghosts

Les Cowboys from outerspace n'ont pas attendu le revival du rock pour faire hurler leurs instruments et onduler leurs corps. Et c'est avec un rythme presque métronomique (période de 1,5 ans) qu'il sortent aujourd'hui leur 5eme album, bien sur, toujours sur le même label ; celui de l'extravagant Lucas Trouble. Si la pochette est étonnamment plus sobre (quelle bande de poseurs !) le contenu lui n'a rien perdu de son énergie ni de son âme (en général lorsque les groupes s'affiche sur leurs pochettes c'est souvent le début de la fin). La bonne nouvelle de celui-ci c'est qu'on peut l'écouter à n'importe quel moment de la journée et qu'on n'est pas obligé de mettre le volume à fond pour l'apprécier pleinement. S'il commence sur les chapeaux de roue avec un Black haired cocktail presque comique mais déchaîné et un Sleeping with ghosts... Lire la suite

Galerie Photos

  • 1 - Cowboys from Outerspace - Pirlouiiiit
  • 2 - Cowboys from Outerspace - Pirlouiiiit