Accueil Cowboys from Outerspace en concert
Lundi 18 décembre 2017 : 10669 concerts, 24781 chroniques de concert, 5189 critiques d'album.


Rock qui tache avec une bonne dose de blues poisseux, de punk et d'autodérision. Un côté Elvis pas clean mâtiné de Cramps et de Blues Explosion.
Ces trois Marseillais cheminent avec les fantômes d'Elvis Presley, d'Iggy Pop, des Cramps, de Robert Johnson, d'Otis Redding, des Sonics, de Link Wray et de Dick Dale. C'est cette fascination indéfectible pour le rockabilly/punk/blues/surf vintage qui donne leur inoxydable santé aux Cowboys From Outerspace et qui les rapproche d'un certain Jon Spencer, que ce soit avec son trio Blues Explosion, ou son duo avec Matt Verta-Ray, Heavy Trash. Les fans de Mr. Spencer devraient donc apprécier à leur juste valeur les morceaux percutants et variés ourdis par les trois rockers et leurs nombreux amis invités pour chanter ou ajouter de l'orgue... Le chant se rapproche dangereusement d'un aboiement selon les règles de l'art édictées par le King en personne, la guitare envoie des éclairs à chacune de ses interventions, les rythmiques sont tour à tour hystériques ou alanguies et les morceaux sont composés avec une maestria que n'auraient pas reniée les plus grands (cités plus haut). Le résultat ? Dock qui tache avec une bonne dose de blues poisseux, de punk et d'autodérision. Un côté Elvis pas clean mâtiné de Cramps et de Blues Explosion.
Il va sans dire que les furieux concerts du groupe sont, eux aussi, vivement conseillés !

Cowboys from Outerspace : vos chroniques d'albums
Site

Cowboys from Outerspace en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Cowboys from Outerspace : l'historique des concerts

Sa.

17

Déc.

2016

Dum Dum Boys en concert
Dum Dum Boys, Cowboys from Outer Space Cowboys from Outerspace | Dum Dum Boys
Le Volume - Nice (06)

Ve.

16

Déc.

2016

Dum Dum Boys en concert
Cowboys From Outerspace + Dum Dum Boys Cowboys from Outerspace | Dum Dum Boys
Le Molotov - Marseille (13)

Sa.

12

Mars

2016

The Keith Richards Overdose en concert
Keith Richards Overdose + Cowboys From Outerspace Cowboys from Outerspace | The Keith Richards Overdose
Le Rat's - Puget-sur-Argens (83)

Sa.

27

Fév.

2016

Cowboys from Outerspace Le Mistral Palace - Valence (26)

Sa.

27

Fév.

2016

Neurotic Swingers en concert
Neurotic Swingers + Cowboys From Outerspace Cowboys from Outerspace | Neurotic Swingers
Le Mistral Palace - Valence (26)

Ve.

25

Sept.

2015

Cowboys From Outerspace Le Poste à Galène - Marseille (13)

Ve.

11

Sept.

2015

Cowboys From Outerspace Lollipop Music Store - Marseille (13)

Sa.

12

Avril

2014

Lipstick Vibrators  en concert
Cowboys from outherspace + Lipstick vibrators + Dj's du Club Fifty & Miss Mary Cowboys from Outerspace | Lipstick Vibrators
C.C. John Lennon - Limoges (87)

Cowboys from Outerspace : les dernières chroniques concerts 29 avis

Dum Dum Boys-Cowboys From Outerspace

Critique écrite le 27 décembre 2016, par Phil2guy

Le Molotov-Marseille 16 Décembre 2016

Dum Dum Boys-Cowboys From Outerspace en concert

Halleluhia ! Le Lollipop Records Store fête ses dix ans d'existence ! Le divin enfant, né en hiver 2006, est plus actif que jamais et on ne dira jamais assez tout le bien que l'on pense de ce lieu, qui, plus qu'un magasin de disques, est un des poumons de la vie rock'n'rollienne marseillaise grâce à ses showcases réguliers et ses activités discographiques, puisque que Lollipop est aussi un label garage punk. Il y a une grosse affluence ce soir pour cet anniversaire et quelques activistes de la scène marseillaise, membres des Insomniacs, Jim Younger Spirit ou Doc Vinegar sont venus interpréter quelques chants de Noël rock'n'roll. Leur répertoire est plutôt de bon goût et inattendu : des chansons de Slade, Big Star, des Kinks, et même Maria Carey !!! Il n'y a pas de batterie, juste des guitares électriques, une basse et des voix. Le tout se déroule dans le fun et la bonne humeur, le public participe joyeusement. La soirée se poursuivra avec DJ Maki, également présent, pour un set " chanson de Noël ". Beaucoup de personnes présentes ce soir vont se déplacer aux concerts des Dum Dum Boys et des Cowboys From Outer Space qui jouent ce soir à deux pas du Lollipop au Molotov. Ayant justement un peu trop trainé à Lollipop, très bonne... Lire la suite

Cowboys From Outerspace

Critique écrite le 03 octobre 2015, par Pirlouiiiit

Lollipop Music Store, Marseille 11 septembre 2015

Cowboys From Outerspace  en concert

Même si j'avais redouté encore pire (et c'est pour cela que je suis venu sans enfants cette fois), il y a quand même pas mal de monde en ce vendredi soir pour le petit (en duo) retour des Cowboys from Outerspace une petite semaine avant leur grand (en trio) retour au Poste à Galène pour la sortie de leur nouvel album Exile at the rising house sorti chez Lollipop records (label dont c'est aussi le grand retour). Un petit showcase sans Basile donc sans basse et sans Mr Henri puisque celui ci a arrêté, ce qui explique qu'on était sans nouvelles d'eux depuis un bon moment. Pour ma part la dernière fois que je les avais vu c'était en 2011 à la Machine à Coudre en " support " des Holy Curse qui faisaient leur tournée d'adieux. Je découvre donc qui a osé prendre la place laissée vacante derrière les fûts. Il s'agit de Matt qui a joué dans plusieurs formations (notamment du côté de Leda Atomica si j'ai bien compris). Pour ma part je m'en souvenais surtout en tant que batteur du groupe dans lequel Di Meco jouait de la basse que j'avais vu au Balthazar en 1999 en ouverture de Dust (groupe dont le chanteur a depuis laissé tombé la guitare pour des platines désormais sous le nom de Dantom Eeprom) ... bref une autre époque. N'ayant pas... Lire la suite

Cowboys From Outerspace + The Holy Curse

Critique écrite le 01 juin 2011, par Philippe

La Machine à Coudre, Marseille 26 mai 2011

Cowboys From Outerspace + The Holy Curse en concert

Grosse affluence pour une belle affiche, ne serait-ce qu'au niveau du nom des groupes, ce jeudi soir : les 4 gunmen parigo-marseillais de The Holy Curse vont jouer leur dernier concert (disent-ils), et qui plus est la soirée va être ouverte par les un peu trop rares Cowboys from Outerspace. Autant dire que le tout PACA du rock se presse dans la Machine à Coudre, et sans doute du parisien en goguette aussi... Les Cowboys From Outerspace, fidèles à leur réputation de classe et d'élégance, arrivent sur scène fort bien habillés - Mr Michel portant même un costard cintré, alors que pour ma part je me demande ce qui me retient de me mettre en slip, tellement il fait déjà chaud et humide. On comprend assez vite qu'ils ne sont pas venus là, ni pour vendre des cravates, ni même pour assurer un petit set de première partie. Non, là c'est un vrai concert, ça va durer environ une heure (et encore, en zappant la fin de leur set-list), à un moment on se demande même s'il ne va pas falloir que l'un des trois tombe en syncope pour qu'ils laissent la place... Les trois sont en pleine forme et le chanteur enchaîne les commentaires et les blagues entre les chansons. Je note une phénomène intéressant : Mr Basil, connu pour être le bassiste... Lire la suite

Cowboys from Outerspace + Dissonant Nation

Critique écrite le 15 avril 2010, par Jacques 2 Chabannes

le Nomad'Café - Marseille 09 avril 2010

Cowboys from Outerspace + Dissonant Nation en concert

"Three Is A Crowd !" "Jeune, est la Nuit..." À la manœuvre, sur scène, ce soir : 3 gamins tout droit échappés d'un fantasme (juste) pubère, mais qui possèdent déjà (visiblement) LE look approprié et LE fan-club qui colle de mèche devant, ou sous jupes courtes. Ce sont les vacances, fort heureusement, car les Dissonant Nation tournent/enregistrent un clip "live", ce soir. Dans le cas contraire, l'audience eut été amputée d'un large tiers et demi (ça se dit ? C'est mathématique ?) amplement acquis à leur cause, à cette pop nerveuse élevée sous mère British, ou New-Yorkaise. Dès le second morceau - I Think My Nurse Is A Bitch ! - c'est la descente obligée dans l'arène pour Lucas (guitare/voix) qui manque de tourner court pour cause de jack bêtement resté fiché entre les retours... Ouf ! Ces demoiselles respirent... En moins de temps qu'il n'en faut généralement à un rock critique pour griffonner d'appliqué sur la bite d'Iggy, l'ensemble des poses et clichés "visuels" du genre, défile devant nos yeux : à nous de jouer alors à retrouver "qui" est "qui" ? Ou, à qui appartient telle ou telle pose célèbre, telle ligne de chant ou intonation connotée, tel bond de cabris mal assuré pour cause de jeans trop serrés, tel court solo... Lire la suite

Cowboys from Outerspace : les chroniques d'albums

Cowboys From Outerspace : Super Wight, Dark Wight

Chronique écrite le 12/12/2009, par Pirlouiiiit

Cowboys From Outerspace : Super Wight, Dark Wight

Déjà le 6eme album pour notre inoxydable trio de l'espace ... Depuis leur premier album éponyme en 1997 et à force de disques indémodables ( Choke full of ..., Space-o-phonics aliens, Bones Keep Smilin' et Sleeping with ghosts) les Cowboys From Outerspace se sont taillés une solide réputation sur la scène rock française (pour ne pas dire de la galaxie). On y retrouve tout ce qui a fait le succès des précédents ... notamment ce chant / cette voix qui comme chez leurs voisins de Elektrolux tirent du côté de Nick Cave voire de David Eugene Edwards sur les parties calmes. On citera aussi une dernière fois Jon Spencer et son Blues Explosion pour ceux dont le conduit auditif n'aurait pas encore croisé le garage rock des Cowboys. Derrière une pochette classieuse on retrouve 12 titres hyper groovy parfaitement interprétés par l'impassible Bazile Gonzalez à la basse, l'infatigable Mr Henri à la batterie et l'inarretable Michel Basly à la guitare et au chant ; chant qui n'hésite pas à partir dans le aigus et les... Lire la suite

V/a : The Kaiser Fucks The New French Rock

Chronique écrite le 06/05/2006, par Pierre Andrieu

V/a : The Kaiser Fucks The New French Rock

Le Kaiser - alias Lucas Trouble, musicien et producteur au sein de son label Nova Express Records - n'est pas content contre les petits morveux qui se la jouent rock ‘n roll dès le lycée en pensant être les nouveaux Stooges ou Strokes... Et il le fait bruyamment savoir avec cette compile de morceaux inédits enregistrés dans son antre/studio en 2005, The Kaiser fucks the new french rock ; il a bien raison, même si on préfère voire les jeunes essayer d'être les nouveaux rois du guitare/basse/batterie plutôt que les prochains David Guetta, qui ne vaut vraiment rien. Le titre de l'album est un message personnel (moins doux que celui de Françoise Hardy) adressé aux rédactions des Inrockuptibles et de Rock ‘n Folk qui encensent des combos composés de leurs collaborateurs (bravo l'éthique), de leur progéniture, de leur famille, de leur amis ou tout simplement issus d'un coup de maison de disques financé à grands renforts de pages de pub. Pour montrer son farouche mécontentement et ses intentions peu amènes à l'encontre de la nouvelle garde formatée, le Kaiser pose une hache à la main sur la pochette de ce copieux projet regroupant les enregistrements de huit groupes de rock français. A l'arrière plan, derrière le killer, les membres des furieux... Lire la suite

Cowboys From Outerspace : Sleeping With Ghosts

Chronique écrite le 05/05/2006, par Pierre Andrieu

Cowboys From Outerspace : Sleeping With Ghosts

Même s'ils ne sont pas nés de la dernière pluie, les Cowboys From Outerspace tiennent plus que jamais la grande forme sur leur cinquième méfait discographique, le très bien nommé Sleeping with ghosts. Et oui, les trois Marseillais dorment, sans doute depuis leur plus tendre enfance, avec les fantômes d'Elvis, d'Iggy Pop, des Cramps, de Robert Johnson, d'Otis Redding, des Sonics, de Link Wray et de Dick Dale qui planent au-dessus du lit. C'est cette fascination indéfectible pour le rockabilly/punk/blues/surf vintage qui donne leur inoxyadable santé aux french Cowboys et qui les rapproche d'un certain Jon Spencer, que ce soit avec son trio Blues Explosion, ou son duo avec Matt Verta-Ray, Heavy Trash. Les fans de Mr. Spencer devraient donc apprécier à leur juste valeur les morceaux percutants... Lire la suite

Cowboys From Outerspace : Sleeping With Ghosts

Chronique écrite le 15/01/2006, par Pirlouiiiit

Cowboys From Outerspace : Sleeping With Ghosts

Les Cowboys from outerspace n'ont pas attendu le revival du rock pour faire hurler leurs instruments et onduler leurs corps. Et c'est avec un rythme presque métronomique (période de 1,5 ans) qu'il sortent aujourd'hui leur 5eme album, bien sur, toujours sur le même label ; celui de l'extravagant Lucas Trouble. Si la pochette est étonnamment plus sobre (quelle bande de poseurs !) le contenu lui n'a rien perdu de son énergie ni de son âme (en général lorsque les groupes s'affiche sur leurs pochettes c'est souvent le début de la fin). La bonne nouvelle de celui-ci c'est qu'on peut l'écouter à n'importe quel moment de la journée et qu'on n'est pas obligé de mettre le volume à fond pour l'apprécier pleinement. S'il commence sur les chapeaux de roue avec un Black haired cocktail presque comique mais déchaîné et un Sleeping with ghosts... Lire la suite

Galerie Photos

  • 1 - Cowboys from Outerspace - Pirlouiiiit
  • 2 - Cowboys from Outerspace - Pirlouiiiit