Accueil Curtis Harding en concert
Lundi 11 décembre 2017 : 10625 concerts, 24769 chroniques de concert, 5187 critiques d'album.


Basé dans le Sud des USA, à Atlanta, Georgia, plus précisément, Curtis Harding délivre de superbes ambiances rhythm & blues, soul funk et rock... Sexy, groovy et dansant, tout en étant rock 'n roll !

Site

Curtis Harding en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Curtis Harding : l'historique des concerts

Ve.

17

Nov.

2017

Curtis Harding Le Botanique - Bruxelles

Me.

15

Nov.

2017

Curtis Harding Le Trabendo - Paris (75)

Sa.

09

Sept.

2017

Jazz à la Villette en concert
Curtis Harding + Sinkane + Tony Allen Jazz à la Villette | Curtis Harding | Sinkane | Tony Allen
Grande Halle de la Villette - Paris 19 (75)

Di.

22

Nov.

2015

Curtis Harding Vooruit - Gand

Sa.

21

Nov.

2015

Curtis Harding Reflektor - Liege

Ve.

20

Nov.

2015

Curtis Harding Les Docks - Lausanne

Sa.

14

Nov.

2015

Guts en concert
Bon Voyage Organisation + Curtis Harding + Guts Curtis Harding | Guts
Le Normandy - St Lô (50)

Ve.

13

Nov.

2015

H-Burns en concert
Curtis Harding + H-burns Curtis Harding | H-Burns
Coopérative de Mai - Clermont Ferrand (63)

Curtis Harding : les dernières chroniques concerts 4 avis

H-Burns + Curtis Harding

Critique écrite le 25 novembre 2015, par Pierre Andrieu

La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand 13 novembre 2015

H-Burns + Curtis Harding en concert

Ce vendredi 13 novembre 2015, on avait très envie d'aller au concert d'Eagles Of Death Metal au Bataclan puis de rester à Paris jusqu'à la prestation des fous furieux de JC Satan à la Maroquinerie, prévue le lundi 16. Finalement, le show donné au Trianon en juin par Jesse Hugues et Josh Homme (présent exceptionnellement à la batterie ce soir-là) nous ayant laissé un souvenir impérissable, potentiellement insurpassable donc, et le combo d'Arthur Satan écumant consciencieusement la France entière, on s'est dit en début de semaine qu'on reverrait en live une autre fois ces deux jouissifs chantres du rock 'n roll débridé. Une très bonne idée, rétrospectivement... H-Burns On se retrouve donc à domicile, à la Coopé, à Clermont-Ferrand pour un très prometteur co plateau réunissant H-Burns et Curtis Harding... Il y a du monde dans le club de la salle auvergnate, l'ambiance est plutôt chaude, et le combo de Renaud Brustlein, le songwriter, chanteur et guitariste d'H-Burns, se lance dans un très beau set salué par des slaves d'applaudissements nourris. Au menu, chansons indie folk rock & pop bien écrites (certes, c'est un peu toujours le même titre, mais comme il est très bon, hein... ), arrangements très classieux et très... Lire la suite

Curtis Harding (Pias Nites)

Critique écrite le 08 mars 2015, par Lebonair

La Flèche d'Or, Paris 5 mars 2015

Curtis Harding (Pias Nites) en concert

J'ai découvert le mois dernier le jeune artiste Curtis Harding, originaire du Mississippi et qui a sorti fin janvier son premier et savoureux album "Soul Power". D'ailleurs, ce disque est un très beau mélange de soul, de blues rock garage teinté de gospel par moments. Une soul qui est influencée par celle des années 70's. Son passage a la Flèche d'Or en ce jeudi soir dans le cadre de la (PIAS) Nites en tête d'affiche en compagnie des formations "Genghar" et "Ostyn" était une belle occasion offerte d'aller le découvrir sur scène. Ce soir, la seule chose qui nous intéresse, faut l'avouer, c'est Curtis Harding. Avec ma soulfriend, on prend une bière tranquillement sur la terrasse en attendant son passage prévu pour 21h45. La soirée affiche complet et donc beaucoup de monde un peu partout, c'est jeune dans l'ensemble mais on retrouve malgré tout un public de tout âge et où la gent féminine est bien représentée. C'est bientôt l'heure maintenant. Pour ceux qui ne le savent pas, Curtis Harding a été choriste pour Cee-Lo Green et le jeune black est également très proche de ses potes des Black Lips (formant avec deux d'entre eux Night Sun, projet aux accents blues/garage). Il est... Lire la suite

Rone, Courtney Barnett, Kate Tempest, Forever Pavot, Money For Rope, Smoove & Turrell, Grand Blanc, Cosmo Sheldrake, The Ringo Jets, Jambinai, Curtis Harding, Eagles Gift, Bantam Lyons, Lizzo, Vaudou Game (Trans Musicales de Rennes 2014)

Critique écrite le 01 décembre 2015, par Pierre Andrieu

Ubu, Etage et Parc Expo de Rennes 3 au 6 décembre 2014

Rone, Courtney Barnett, Kate Tempest, Forever Pavot, Money For Rope, Smoove & Turrell, Grand Blanc, Cosmo Sheldrake, The Ringo Jets, Jambinai, Curtis Harding, Eagles Gift, Bantam Lyons, Lizzo, Vaudou Game (Trans Musicales de Rennes 2014) en concert

Le traditionnel pèlerinage de fin d'année aux Trans Musicales de Rennes a permis de faire encore une fois une belle moisson de découvertes ultra éclectiques, les coups de cœur du programmateur du festival, l'infatigable et très ouvert d'esprit Jean-Louis Brossard, étant toujours de très bonnes surprises en provenance de la Terre entière. En toute subjectivité, voici les moments forts de l'édition 2014 vécus début décembre à l'Ubu, à l'Etage et dans les halls du Parc Expo en compagnie des 64 000 personnes qui se sont déplacées aux Trans... Pop psyché parisienne, indie pop made in Australia, rock psyché français, rhythm & blues soul 'n roll américain, hip hop british... Forever Pavot On commence avec Forever Pavot, qui clôture en beauté la première soirée avec un set trippant, cinématique au-delà de l'imaginable et renversant de classe... Le démiurge féru de psychédélisme se cachant derrière ce nom, Emile Sornin, crée vraiment d'épatantes mini symphonies psyché pop sixties. Eagles Gift Après ce très bon départ, rendez-vous est fixé avec le groupe Eagles Gift... Au programme, du rock psyché joué de manière inspirée et carrée, des compositions hyper prenantes, avec de grands flashbacks vers Syd... Lire la suite

Curtis Harding (Trans Musicales de Rennes 2014)

Critique écrite le 01 janvier 2015, par Pierre Andrieu

Parc Expo, Rennes 4 décembre 2014

Curtis Harding (Trans Musicales de Rennes 2014) en concert

Encore une très belle découverte aux Trans Musicales 2014 en la personne de Curtis Harding, un jeune mec hyper doué mélangeant avec maestria rhythm & blues, soul et rock 'n roll... En à peine 45 minutes de démonstration de force classieuse dans le Hall 8, le public est sous le charme du charismatique et sexy guitariste, chanteur et songwriter signé sur Burger Records et basé à Atlanta, Georgia (où il a collaboré avec Outkast, Cee-Lo Green et Cole Alexander des Black Lips). Très bien entouré par un groupe sachant aussi bien jouer sur du velours funky qu'envoyer sévèrement la purée garage rock, Mister Harding chante avec sa superbe voix noire (un peu à la Jimi Hendrix, voire à la Otis Redding, ou encore à la Prince... ) des morceaux qui savent capter l'attention dès leur intro, tout en n'omettant pas de maintenir l'excitation jusqu'au final. Sur une base rhythm & blues / soul plutôt classique (orgue, guitare en son clair, basse, batterie... ), l'auteur du bien nommé album Soul Power et ses acolytes choisissent souvent d'électriser le tout avec les interventions sèches et pleines de fuzz d'un guitariste arborant une énorme six cordes sonnant parfaitement (et un joli chapeau... Lire la suite

Curtis Harding : Vidéo

Curtis Harding : écoute