Accueil DakhaBrakha en concert
Mercredi 18 juillet 2018 : 11919 concerts, 25098 chroniques de concert, 5220 critiques d'album.


Les quatre musiciens - trois femmes et un homme - de DakhaBrakha triturent le folklore ukrainien, en y mêlant djembé, violon et zgalevka, ce qui leur permet d'élaborer une nouvelle musique du monde.

Site

DakhaBrakha : tous les concerts

DakhaBrakha : l'historique des concerts

Je.

12

Oct.

2017

Ma.

10

Oct.

2017

Sa.

07

Oct.

2017

Ve.

09

Déc.

2016

Me.

07

Déc.

2016

Ve.

02

Déc.

2016

Je.

01

Déc.

2016

DakhaBrakha : les dernières chroniques concerts 5 avis

Dakha Brakha + Calexico (les Suds de Arles)

Critique écrite le 21 juillet 2014, par Pirlouiiiit

Théâtre Antique, Arles 16 juillet 2014

Dakha Brakha + Calexico (les Suds de Arles) en concert

A peine remis du concert de la veille aux arènes de Nîmes (je parle surtout de fatigue physique, même si la soirée avec Harold Martinez, les Kills et les Black Keys 10 ans après fut très plaisante) c'est dans d'autres arènes que nous nous rendons ce soir, celles d'Arles. La dernière fois c'était déjà il y a 4 ans (pour le concert de Gogol Bordello) du coup j'avais oublié à quel point les moustiques sont voraces à la tombée de la nuit. Je me suis donc fait bouffé pendant tout le premier groupe (même si au final leurs piqures ne donnent pas naissance à des boutons qui démangent ensuite). Nous sommes là presque autant pour Calexico que je connais de (très bonne) réputation sans avoir jamais vraiment entendu le moindre morceau (mais je sais leur influences sur des groupes comme les Little Rabbits, Jean-Louis Murat ou même Shannon Wright), que pour la première partie ukrainienne qui semble être LA révélation de tous les festivals où ils sont programmés cet été dont MIMI où ils sont passés la veille de Suicide. C'est donc par ces premiers que la soirée va commencer. Mais le premier à monter sur scène c'est quelqu'un des Suds à Arles qui vient nous présenter rapidement la soirée, et qui finit son speech en parlant du problème des... Lire la suite

(mes) Eurockéennes 2014, 2/2 : Uncle Acid & the DeadBeats, DakhaBrakha, Biffy Clyro, Volbeat, Goat, A Tribe Called Red, Robert Plant & the Sensational Space Shifters, Ghost, The Black Keys

Critique écrite le 07 juillet 2014, par Philippe

Presqu'île du Malsaucy, Evette Salbert 06 juillet 2014

(mes) Eurockéennes 2014, 2/2 : Uncle Acid & the DeadBeats, DakhaBrakha, Biffy Clyro, Volbeat, Goat, A Tribe Called Red, Robert Plant & the Sensational Space Shifters, Ghost, The Black Keys en concert

Le samedi, c'est par là ! Mauvaise nouvelle pour commencer : on a pas assez trainé au barbecue du dimanche pour rater comme prévu les abominables chevelus d'Uncle acid & The Deadbeats, dont le heavy rock graisseux nous a copieusement cassé les oreilles et le reste avant Black Sabbath il y a quelques mois. Il faudra donc les revoir, les pieds dans une boue malodorante (un concert à l'étable, quelqu'un ?). Allez, soyons honnêtes, ils sont bons musiciens, le chanteur est correct, ils ont finalement une figure derrière leurs cheveux (hé ! à Bercy ce n'était pas si évident). Mais ils surévaluent le pouvoir "hypnotique" de leur heavy-rock : en fait il ne nous fait pas décoller, d'autant moins avec les pieds atrocement englués. Ne fait pas voler un dirigeable en plomb, qui veut (on y reviendra). Dans les tous meilleurs moments (1 ou 2 titres), ils s'approchent de Black Sabbath, avant que ça retombe aussi sec, pour finir sur du carrément chiant. En attendant il fait un soleil à crever et on ne va pas s'en plaindre : y'a alerte orage pour toute la soirée sur la Presqu'île, alors on reste calme et on boit frais. C'est le moment d'une bonne touche d'exotisme qu'on imaginait à la Kusturica avec DakhaBrakha dont les vidéos n'ont pas manqué de... Lire la suite

Zaid& Maryam + DakhaBrakha (festival MIMI 2014)

Critique écrite le 09 juillet 2014, par Jul

Hopital Caroline, Marseille 04/07/2014

Zaid& Maryam + DakhaBrakha (festival MIMI 2014) en concert

Festival Mimi VENDREDI 4 juillet 2014 Ce festival a lieu tous les ans début juillet au Frioul sur l'ile de Ratonneau. Il est organisé par l'AMI : Aide aux Musiques Innovatrices (http://www.amicentre.biz/-Festival-MIMI-2014-.html). Après avoir quitté le bateau navette au débarcadère, une courte demi-heure de marche vous permet d'accéder à l'Hôpital Caroline. Cette petite marche vous donnera une vue à couper le souffle sur la rade de Marseille. La scène est installée dans la cour de l'hôpital Caroline. Achevé en 1828 cet Hôpital porte le nom de la Duchesse de Berry. Il est l'œuvre de l'architecte Michel-Robert Penchaud. Le but de cet hôpital était d'accueillir les voyageurs arrivant à Marseille et qui étaient mis en quarantaine notamment lors de soupçons de fièvre jaune. Il a été utilisé jusqu'en 1941 lors d'une épidémie de typhus à Marseille. La scène est installée le long de l'ancienne chapelle de l'hôpital, au centre de la cour, qui ressemble à un temple Grec. La chapelle était placée au centre et ainsi visible de tous les malades mis à l'isolement dans les cellules des bâtiments tout autour. Aujourd'hui ce lieu d'isolement est un lieu de rassemblement. Le Festival Mimi cette année est placé sous le signe de... Lire la suite

Casseurs Flowters, Alice Cooper, Fauve, Foals, -M-, Joris Delacroix, Gaëtan Roussel, Gesaffelstein, New Politics, Plaza Francia, Salut C'est Cool, Benjamin Clementine, François & The Atlas Mountains, Dakhabrakha, Eli Paperboy Reed (Festival Art Rock 2014)

Critique écrite le 25 juin 2014, par Ludmilla A.

Saint-Brieuc 22-24 mai 2014

Casseurs Flowters, Alice Cooper, Fauve, Foals, -M-, Joris Delacroix, Gaëtan Roussel, Gesaffelstein, New Politics, Plaza Francia, Salut C'est Cool, Benjamin Clementine, François & The Atlas Mountains, Dakhabrakha, Eli Paperboy Reed (Festival Art Rock 2014) en concert

JOUR 1 : AIR SUR LA TERRE Plaza Francia Arrivée à Saint-Brieuc trop tard pour voir The Craftmen Club lancer les festivités au Forum et le concert de TEMPLES, qui ouvre la scène de Poulain Corbion, je commence mon festival avec Plaza Francia, rencontre de Gotan Project et de Catherine Ringer des Rita Mitsouko, qui nous met doucement dans l'ambiance du premier festival de l'été. Temples C'est donc le photographe qui se chargera de commenter ce très bon concert de Temples malgré la timidité ambiante qui régnait sur les coups de 18h30. On avait affaire à un des concerts que l'on attendait le plus du weekend, malgré la déception de les voir passer en tout début de soirée. Leur album de pop psychédélique est vraiment très bon et résonne parfaitement avec la température actuelle. Il nous tarde donc de les retrouver à La Route du Rock de St Malo le week-end du 15 août pour un set on l'espère apprécié à sa juste valeur ! Gaëtan Roussel Car oui, le soleil était au rendez-vous à ART ROCK ! On continue avec Gaëtan Roussel, qui fait le job, un Chris Martin (Coldplay) français, à son étrange façon de bouger sur scène. On a le droit à quelques reprises, de Bashung, de Vanessa Paradis et de Talking... Lire la suite