Accueil Dälek en concert
Mardi 22 mai 2018 : 9611 concerts, 24989 chroniques de concert, 5216 critiques d'album.


Devenu en quelques années une figure incontournable d'un hip-hop sombre et abrasif, Dälek mêle des rythmiques noires et profondes à un flow aussi dévastateur qu'émouvant. Un live pourvu d'expérimentations bruitistes, de textures saturées et de déflagrations noise, mais aussi de plages ambiantes, de montées en tension et d'envolées psychédéliques qui réconciliera les fans de rythmes black et de bruit blanc.

Dälek : vos chroniques d'albums
Site

Dälek en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Dälek : l'historique des concerts

Sa.

18

Nov.

2017

Festival Invisible en concert
Festival Invisible : Dalek, Camera, Action Beat + Gw Sok, Claude Madame Festival Invisible | Dälek | Caméra
La Carene - Brest (29)

Ve.

17

Nov.

2017

Sa.

04

Nov.

2017

Dalek + Dead Obies Bizarre ! - Vénissieux (69)

Sa.

04

Nov.

2017

DÄlek - Dead Obies Le Marché Gare - Lyon (69)

Lu.

04

Mai

2015

Moodie Black en concert
Dälek + Moodie Black Dälek | Moodie Black
De Kreun - Kortrijk/Bissegem (B)

Lu.

04

Mai

2015

Dälek + Moodie Black La Lune des Pirates - Amiens (80)

Je.

30

Avril

2015

Klub des Loosers en concert
Klub Des Loosers + Dälek + Jean Vance + Radio Phénix Dj Set Dälek | Klub des Loosers
Le Cargö - Caen (14)

Me.

29

Avril

2015

Dälek : les dernières chroniques concerts 7 avis

iconAclass + RPZ

Critique écrite le 08 avril 2012, par mystic

Embobineuse - Marseille 3 avril 2012

iconAclass + RPZ en concert

En allant vers l'Embobineuse, j'ai quand même un sentiment d'appréhension. Nos sommes mardi, il pleut et c'est du hip-hop. La dernière fois que j'avais vécu ça dans cette salle c'était pour Oddateee, nous étions une vingtaine pour ce qui fût un concert d'anthologie. Ce soir au final le public était au rendez-vous. D'abors parce que RPZ assure la 1ere partie et qu'il a son public sur Marseille (notamment les Boumqueur qui ont mobilisé pour ce concert) mais aussi le fait que Dalëk est connu dans le milieu plus Embobiné vu son background avec ls scène noise. On arrive et RPZ a déjà attaqué son set. Le monsieur est toujours aussi efficace sur scène. Entre sa bonne humeur, son flow et ses textes, il assure sa place parmi mes Mcs marseillais préféré. Que ce soit sur des tempo à l'ancienne ou des beats plus électro, il cale son phrasé sans problème, s'adapte, navigue comme un renard urbain. Que ce soit sur une semi-impro à base d'histoire de keuf et trafic de came, et le toujours excellent Etat des lieux, il peut faire dans le hargneux, le ludique, le conscient ou le plus déconneur. Entre les morceaux, il gère sans soucis, avec une attitude complice avec le public. Il confirme tout le bien qu'on pense de lui. Pendant qu'iconAclass (avec un... Lire la suite

Lydia Lunch & Philippe Petit + Odattee + Dalek

Critique écrite le 01 novembre 2009, par Mystic Punk Pinguin

Cabaret Aléatoire - Marseille 30 Octobre 2009

Lydia Lunch & Philippe Petit + Odattee + Dalek en concert

Rendez-vous au Cabaret aléatoire pour une soirée de musique pas spécialement joyeuse, plutôt oppressante en fait. Même si c'est pas l'émeute, la salle est correctement remplie, et vue le plateau assez exigeant, on aurait pu craindre pire. A croire qu'en période de "crise", le public préfère les rythmes funky et légers vu les sold-out fait par le Cabaret avec des groupes plus "joyeux". Car de joie de vivre, il n'en est nulle par question avec Twist of Fate, projet qui réunit Lydia Lunch, l'égérie post-punk, féministe et radicale, & Philippe Petit, activiste sonore marseillais. Devant un écran sur lequel sont projetés des photomontages très lynchéens (l'influence principale qui nous vient à l'esprit pour ce projet) se tient Lydia Lunch, papesse hallucinée, toute de noir vêtue, psalmodiant une ode au sexe et à l'autodestruction. enfin, ça c'est moi qui projette, vu que je comprends que dalle à l'anglais (ce que je regretterais toute la soirée d'ailleurs). Que ce soit sur un mode incantatoire, dans des feulements sensuels, nonchalante, éructante, Lydia Lunch accapare l'attention. Car, en plus du mythe vivant, elle dégage un charisme saisissant. Encore faut-il être sensible à ce genre d'ambiance, trois potes avec qui je suis venus... Lire la suite

Marilyn Manson + Wu-Tang Clan + Les Rita Mitsouko + Amy Winehouse + Young Gods vs Dälek + Archie Bronson Outfit (Eurockéennes de Belfort 2007)

Critique écrite le 09 juillet 2007, par Pierre Andrieu

Presqu'île du Malsaucy, Belfort 29 juin 2007

Marilyn Manson + Wu-Tang Clan + Les Rita Mitsouko + Amy Winehouse + Young Gods vs Dälek + Archie Bronson Outfit (Eurockéennes de Belfort 2007)  en concert

Une entrée en matière plutôt réussie pour les Eurockéennes de Belfort 2007... En ce vendredi 29 juin humide, le site du festival est bien rempli, avec une public bigarré (hipsters, fans de musique en général, gens plus âgés venus pour faire la fête... ) comme tous les ans dans le Territoire de Belfort. Au milieu de la foule, impossible toutefois de manquer la horde de jeunes gens gothiques qui arpentent les alentours de la grande scène en attendant l'arrivée de la tête d'affiche du jour, Marilyn Manson, alias l'antéchrist en personne... Archie Bronson Outfit : Mais avant "l'événement" de la soirée, prévu à 0H30, pas le temps de s'ennuyer. Sur la scène placée à côté de la Plage de la presqu'île du Malsaucy Archie Bronson Outfit délivre un set percutant, dans la lignée du Gun Club de Jeffrey Lee Pierce, la grande influence des Anglais... Sorte de blues rock râpeux et free, la musique d'Archie Bronson Outfit appelle inexorablement à la transe sonique. Chant habité de chaman, magma de guitares démentes, rythmiques surpuissantes et saxophones débridés produisent un incroyable effet hallucinogène sur le nombreux public ayant préféré fuir le très dispensable hard rock sans saveur de Juliette & The Licks sur la grande scène. En... Lire la suite

(mes) Eurockéennes de Belfort 2007 1/3 : Gogol Bordello, Juliette & the Licks, Hells Kitchen, Archie Bronson Outfit, Wu-Tang Clan, Andy Newcomers, Amy Winehouse, Simian mobile Disco, Rita Mitsouko, Young Gods vs Dälek, Marylin Manson, Justice... (2007)

Critique écrite le 05 juillet 2007, par Philippe

Presqu'Ile du Malsaucy, Evette-Salbert 29 juin 2007

(mes) Eurockéennes de Belfort 2007 1/3 : Gogol Bordello, Juliette & the Licks, Hells Kitchen, Archie Bronson Outfit, Wu-Tang Clan, Andy Newcomers, Amy Winehouse, Simian mobile Disco, Rita Mitsouko, Young Gods vs Dälek, Marylin Manson, Justice... (2007) en concert

Peut-on dire "mes" et s'approprier un peu des mythiques Eurockéennes, sous prétexte qu'on y va pour la 14 ième fois ? Bof, tant qu'un type qui y serait allé 15 fois ou plus ne nous aura pas traité de merdeux néophyte, pourquoi pas ? On gagne donc en habitué notre presqu'Ile de festival favorite, à la recherche de petits améliorations ou changements. Pas grand chose cette année, à part quelques endroits défoncés accidentellement au Manitou, et une route en gros cailloux - preuve de la confiance qui règne sur ce site puisqu'ils pourraient très bien servir de projectiles, en d'autres contrées et d'autres ambiances ! Vendredi : Du gros son et une déesse en chignon Bref c'est sous un ciel gris et un site encore presque vide qu'on arrive au Malsaucy, avec de mauvais pressentiments météorologiques, en écoutant d'un oreille distraite Kaolin ennuyer le public sous de lourds nuages et un chapiteau peu rempli. Heureusement une bière, un rayon de soleil et surtout les chiapacans new-yorkais de Gogol Bordello vont nous remettre d'aplomb, grâce à leur bonne humeur certes un peu too-much, mais résolument communicative. Le chanteur a ce qu'il faut bien appeler une tête de voleur de poules, ses choristes par ailleurs splendides sont... Lire la suite

Dälek : les chroniques d'albums

Dälek : Gutter Tactics

Chronique écrite le 18/04/2009, par Pierre Andrieu

Dälek : Gutter Tactics

Du hip hop original, suffocant et ambitieux, par un groupe aux idées larges (et nombreuses) : Dälek, fer de lance d'un rap à la fois en colère, bruitiste, expérimental, captivant et cinématique... Pour ceux qui ne connaissent pas (encore ?) ce groupe américain signé chez Ipecac Recordings / Southern Records - un label de qualité ! -, Dälek, c'est une voix gonflée à bloc, des rythmes lourds et envoûtants, des boucles soniques évoquant celles de My Bloody Valentine, des atmosphères ultra sombres et une production anxiogène, à couper le souffle. Pas festif pour un sou, encore moins futile et pseudo gangsta, ce groupe-là cherche plutôt à faire fusionner le hip hop, le rock, le trip hop et les expérimentations sur le son, le tout en... Lire la suite

Dälek : Gutter Tactics

Chronique écrite le 07/03/2009, par Zeu Western Manooch

Dälek : Gutter Tactics

Gutter Tactics ou comment devenir un as du trekking dans les catacombes. Pour sûr,avec des guides tels que les deux de Dälek (prononcez Dial-Ekt) - Mc Dälek & Dj Oktopus - loin d'être des bouts en train portés sur la gaudriole, la leçon risque d'être mémorable. Expérience sonique sombre autant que puissante, le versant du Hip-Hop, vers lequel ces gars du New-Jersey vous ouvrent une voie tortueuse, pourrait aux prémices de son exploration, vous filer quelques vertiges et à la clé du contenu pour vos cauchemards. Pour peu que vous en étiez restés à croire que le rap n'était que "pimp-bling-bling-wesh-wesh-yo" et... Lire la suite

Dälek : Abandoned Language

Chronique écrite le 06/02/2007, par Pierre Andrieu

Dälek : Abandoned Language

Oppressant, évocateur et fascinant, le nouvel album du groupe de hip hop Dälek est à des années lumière du rap bas du front et sans inspiration qu'on nous sert malheureusement trop souvent... Non content de se creuser la tête pour avoir un propos pertinent et un flow percutant, Dälek cherche à entraîner ses auditeurs dans un univers bizarre, aussi sombre que bruyant et original. Le travail sur le son est véritablement remarquable : des spirales de bruits non identifiés s'enroulent autour des rythmes, puis des claviers planants et des guitares trafiquées se greffent sur ce maelstrom sonore extrêmement marquant. Le résultat est proprement (ou plutôt salement) hallucinant et provoque des... Lire la suite

Dälek : Absence

Chronique écrite le 06/08/2005, par Pierre Andrieu

Dälek : Absence

Le trio américain Dälek a sorti en 2005 son quatrième attentat sonore, terrifiant mélange de hip hop, de sonorités empruntées au rock bruitiste et d'expérimentations industrielles. Ecoutez un morceau de Dälek pourrait revenir à passer en même temps (et à fort volume) sur quatre platines différentes, un titre extrémiste rappé hargneusement par Tricky, un brûlot signé Public Enemy, une embardée sonore cauchemardesque de My Bloody Valentine et une BO de film d'horreur bâtie à partir de bruits industriels concassés. Je vous laisse... Lire la suite

Dälek : Vidéo