Accueil Date with Elvis en concert
Dimanche 8 décembre 2019 : 10067 concerts, 25832 chroniques de concert, 5280 critiques d'album.


One man band rock blues sous influence Robert Johnson, Seasick Steve, Jon Spencer et The Cramps.

Date with Elvis : vos chroniques d'albums
Site

Date with Elvis en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Date with Elvis : l'historique des concerts

Ve.

31

Août

2018

SOvOX en concert
Date With Elvis + SOvOX SOvOX | Date with Elvis
Molotov, Marseille - Marseille (13)

Ve.

17

Fév.

2017

Di.

24

Mai

2015

Les RDV du Kiosque en concert
Torpedo Swing, Surfin' K, Date With Elvis, Garbage Men Les RDV du Kiosque | Dj Pola Facettes | Date with Elvis | Surfin' K
Kiosque à musique des Réformés - Marseille (13)

Je.

19

Fév.

2015

Lux Montes + The Black Electrics + Date With Elvis Date with Elvis | The Black Electrics
Alimentation générale - Paris 11e (75)

Je.

25

Sept.

2014

Festival Marsatac en concert
Festival Marsatac 2014 - Kid KaratÉ / The Young Gods / Black Strobe Live Festival Marsatac | The Young Gods | Blackstrobe | Publicist | Date with Elvis | Kid Karate
Friche Belle de Mai - Marseille (13)

Me.

07

Mai

2014

Dj Alcaline en concert
Date with Elvis feat. Alcaline & Calamity Flow Dj Alcaline | Date with Elvis | Calamity Flow
La Dame Noir - Marseille (13)

Ve.

25

Avril

2014

The Keith Richards Overdose en concert
Keith Richards Overdose + Date with Elvis The Keith Richards Overdose | Date with Elvis
Friche Belle de Mai - Marseille (13)

Date with Elvis : les dernières chroniques concerts 5 avis

(mon) Marsatac 2014 : Date With Elvis, Publicist, Kid Karaté, The Young Gods, Black Strobe

Critique écrite le 26 septembre 2014, par Philippe

Friche Belle de Mai, Marseille 25 septembre 2014

(mon) Marsatac 2014 : Date With Elvis, Publicist, Kid Karaté, The Young Gods, Black Strobe en concert

Première soirée de Marsatac, qui a eu la gentillesse cette année de regrouper la plupart des groupes de rock ce soir, en tout cas les plus intéressants, nous donnant l'occasion d'éviter les enchaînements parfois laborieux entre nos amis les branleurs de mulots électro. Sympa aussi, le retour à la Friche ! Le festival n'était pas revenu ici depuis trois ans déjà. A mon goût et depuis 10 éditions nomades, c'est pourtant l'endroit où Marsatac exprime le mieux son identité urbaine. Et surtout, sans qu'on ait l'impression d'être à la Fiesta des Suds avec juste une autre déco... Si les programmateurs ont pris l'initiative intéressante de redéfinir la zone investie dans la Friche, il y a ce soir quelques choix un peu discutables. 2 scènes c'est super, mais seulement si on alterne ! Si c'est pour passer le début de la soirée sur l'une (le toit-terrasse) et finir dans l'autre (le Cabaret Aléatoire), ça fait un peu gadget quand même. Par ailleurs, pas de choix ni de plan B puisque les concerts ne se chevauchent pas, et des enchaînements parfois longuets entre les concerts. Côté positif, ça laisse tout le temps de blablater avec les copains et copines, toujours nombreux dans ce festival et surtout, en ce qui me concerne, lors des dates "rock".... Lire la suite

Keith Richards Overdose + A Date With Elvis

Critique écrite le 26 avril 2014, par Philippe

Friche Belle-de-Mai, Marseille 25 avril 2014

Keith Richards Overdose + A Date With Elvis en concert

Jolie proposition artistique que ces Nocturnes de la Friche Belle-de-Mai : avant 22 heures, on peut monter sur les toits et dans les expositions (qui tournent désormais assez vite pour qu'on puisse y aller presque une fois par mois), après c'est concert autour du restaurant du lieu, les Grandes Tables de la Friche, un fort bon rapport qualité-prix et un personnel assez sympa. Bon, hier soir c'était pas le moment d'y manger ni même d'y boire un verre, ils étaient complètement dépassés (en tout cas, au bar). Mais les scènes, une dehors sous la passerelle (ambiance Dock des Suds avant travaux) et l'autre dedans dans le resto, derrière un rideau de cordelettes (ambiance "Ce Soir Ou Jamais") étaient fort joliment installées toutes les deux. J'ai entendu sans problème le premier accord de guitare alors que j'étais au bout de la terrasse, un étage plus haut. Ouch ! Manifestement "on" n'était pas venus jusqu'ici pour vendre des cravates. J'avoue que j'étais curieux de voir si on allait pas se retrouver à trois pelés à ce concert. Parce que faire sortir les Keith Richards Overdose des caves suintantes où ils se plaisent habituellement, c'était déjà quelque chose, mais trainer en plus la galaxie rock de Marseille avec eux... c'était pas gagné... Lire la suite

Heymoonshaker + John Fairhurst + Date With Elvis

Critique écrite le 06 mai 2013, par Pirlouiiiit

Poste à Galène, Marseille 18 avril 2013

Heymoonshaker + John Fairhurst + Date With Elvis en concert

Comme j'écris cette chronique presque 3 semaines après le concert je ne me souviens plus trop du contexte / état d'esprit dans lequel je suis venu au Poste, si ce n'est que je me dépêchais pour ne pas rater la première partie locale. La première fois que j'ai vu Date with Elvis c'était en solo au Lounge, désormais il est accompagné du chanteur de feu Big in Japan à la batterie, ce qui donne forcement plus de corps à son blues garage n' roll. Ce dernier cogne avec la même énergie qu'il manifestait au sein de BIJ ce qui fait plaisir à voir. Dans cette formule je pense encore plus que la dernière fois aux White Stripes ce qui est loin d'être déplaisant. Lorsque Yohan ne hurle pas au chant il danse avec sa guitare pour en sortir des riffs crasseux à souhait. Dans le public des fans récents ou plus vieux, mais en tout cas un très bon accueil à ce groupe qu'on aura bientôt l'occasion de revoir plus longuement en juin-juillet. A la pause je n'ai rien d'autre à faire que regarder le public et comme pendant la première partie je suis assez surpris. Ca parle fort, ça se prend en photo ou se filme à tour de bras, ça pause genre Studio88 où les premiers rangs de Marsatac ... bref pas du tout le public rock n'roll auquel on aurait pu... Lire la suite

Nasser & Friends : Isaya, Date With Elvis, Anoraak

Critique écrite le 17 octobre 2012, par 6

Moulin, Marseille 13 octobre 2013

Nasser & Friends : Isaya, Date With Elvis, Anoraak en concert

Wouaaah, mon premier concert au Moulin depuis la réouverture ! La perspective de remettre les pieds dans cette salle mythique m'excite au plus au point, surtout que la soirée "Nasser & Friends" s'annonce chaude et rock'n'roll. Avec mon pote on a fait les choses bien, on est arrivés à l'heure pour voir le plateau depuis le début, et bien nous en prit : les deux grâces d' Isaya sont déjà en train de chauffer la salle, et j'avoue être tombé assez vite sous le charme des twin sisters aixoises, qui déroulent leur set à deux voix pareilles. L'ambiance est folk : d' ordinaire, c'est pas forcément ma tasse de thé, mais passée la curiosité liée au phénomène optique ( je vois double ! ), je constate bientôt qu'il n'y a pas grand chose à jeter, et je parle là de la musique, ok ? Avec ces voix entrelacées, servies par des arrangements soignés, et interprétées au naturel, sans ostentation, les chansons m'ont vite embarqué pour une virée à travers les états du sud, à l'arrière de la berline. Elles sont généreuses, douées et souriantes, et je me sens comme un auto stoppeur chanceux. Vient ensuite Date with Elvis, qui connait un début de set difficile. Pour ce duo batterie guitare brut et minimal, faire revenir les assoiffées du bar relève... Lire la suite

Date with Elvis : les chroniques d'albums

Date With Elvis : First Date

Chronique écrite le 17/10/2017, par lebonair

Date With Elvis : First Date

Date with Elvis est un duo qui s'est formé en 2011. Aux commandes, on retrouve Yohan Demeillers à la guitare et au chant ainsi que son acolyte Jean-Pierre Léon à la batterie. Après deux premiers EP en 2012 et 2014, ils ont enfin sorti leur premier album First date le 15 septembre dernier toujours sur le label La Dame Noir. Aux manettes, on retrouve Kid Francescoli qui a produit l'album. L'opus comprend 13 morceaux bien écrits et savoureux dans une veine rock, garage et blues. Les titres sont plutôt énergiques dans l'ensemble voir bien enlevés mais First date contient quelques moments calmes également tel que le très réussi So Glad. Dès la première chanson, l'excellent Evil or Love, on plonge directement dans le Mississippi avec ce blues bien gras et prenant. Le titre suivant Human Quadrumanous est rock, dansant avec des petites pointes d'électroniques bien senties. On est proche des univers à... Lire la suite