Accueil Dead Can Dance en concert
Jeudi 15 novembre 2018 : 12603 concerts, 25245 chroniques de concert, 5234 critiques d'album.


Groupe formé en 1981 par Lisa Gerrard et Brendan Perry, Dead Can Dance propose une musique aux univers allant de la cold wave aux musiques d'inspiration liturgiques et médiévales, avec des ambiances gothiques tout en passant par des sonorités asiatiques, africaines ou aborigènes. En 2012, Dead Can Dance a effectué son retour avec une tournée mondiale en 2012/2013 et un nouvel album studio, le premier depuis "Spiritchaser" en 1996. Dead Can Dance est en concert en 2019...

Site

Dernière news

Dead Can Dance en concert à Paris et Rennes [Le 06/09/2018] Pour célébrer dignement la sortie d'un nouvel album nommé Dionysus (disponible le 2 novembre 2018), le cultissime groupe Dead Can Dance annonce qu'il sera en concert le jeudi 2 mai 2019 au Liberté, à Rennes, et le vendredi 10 mai au Grand Rex, à Paris ! Places... La suite

Dead Can Dance : les dernières chroniques concerts 4 avis

Dead Can Dance

Critique écrite le 07 juillet 2013, par Ysabel

Arènes - Nîmes 29 Juin 2013

Dead Can Dance en concert

Première soirée de la saison aux Arènes de Nîmes et une originale première partie, assurée par un homme seul (qui va s'avérer n'être autre que le percussionniste de Dead Can Dance himself). Il se présente donc en anglais et commence sa petite musique douce, planante même et ethnique à la fois, en frappant sur de drôles de percus au son rond et chaud, mais qui ressemblent tout de même à s'y tromper à des wok à l'envers ! Il en a trois devant lui, dont il joue tour à tour. Au départ, comme une musique presque proche de la comptine, puis viennent s'ajouter des dissonances... Et on se laisse emporter sous un ciel de jour couchant pas encore étoilé. Après cette belle introduction, il va tout de même prendre le temps de nous présenter ses machines étranges, inventées par des Suisses (qui l'eut cru !) et qui ressemblent à des "Flying Saucers" comme il dit (soucoupes volantes en français). Et je valide : y'a de ça ! Mais pour en sortir tous ces sons si différents, il en joue tantôt du bout des doigts, tantôt de la paume et même parfois du poing, les levant de leur socle pour les poser directement sur ses genoux. Et, étonnamment, le côté musique "caraïbes", que l'on pourrait craindre, ne ressort absolument pas de ses... Lire la suite

Dead Can Dance + Emel Mathlouthi (Les Nuits de Fourvière 2013)

Critique écrite le 17 juillet 2013, par Cathy VILLE

Théâtre de Fourvière - Lyon 27 juin 2013

Dead Can Dance + Emel Mathlouthi (Les Nuits de Fourvière 2013) en concert

Dead Can Dance à Lyon, cela faisait bien longtemps que le groupe n'était pas revenu dans la Capitale des Gaules. Donc, pas étonnant que tous les aficionados aient répondus présents et se soient précipités à l'amphithéâtre de Fourvière qui affichait complet. La première partie était assurée par Emel Mathlouthi, une jeune Artiste tunisienne prometteuse qui allie la musique folk, pop, électro à la musique du Magrheb et du Moyen Orient, le tout chanté en arabe. Emel nous présentera donc une belle palette de ses compositions, très engagées politiquement et aux discours libertaires, pacifiques et poétiques. Dotée d'une voix remarquable, Emel arrivera à charmer l'Amphithéatre qui ne restera pas indifférent à son charme. A la fin de sa prestation, Emel avouera être particulièrement émue ce soir d'assurer la première partie de Dead Can Dance, groupe qui fait partie de ses influences, ce qui ne parait pas étonnant après avoir écouté ses morceaux. Puis, c'est au tour de Dead Can dance d'entrer en Scène. Les musiciens arrivent en fil indienne et chacun prend place derrière son instrument. Lisa est la dernière à s'installer, telle une Reine, vêtue d'une longue robe fourreau ornée d'un large col finissant en cape. La "grand messe" peut... Lire la suite

Dead Can Dance + Emel Mathlouthi (Nuits de Fourvière 2013)

Critique écrite le 28 juin 2013, par RL

Nuits de Fourvière, Lyon 27 juin 2013

Dead Can Dance + Emel Mathlouthi (Nuits de Fourvière 2013) en concert

Dead Can Dace hier soir aux Nuits de Fourvière... Première partie incroyable avec Emel Mathlouthi, une jeune chanteuse tunisienne. Standing ovation, et je me suis demandé comment Lisa Gerrard pourrait faire mieux ! Et bien, elle l'a fait, de pas faire mieux... Voix pleine... Lire la suite

Dead can Dance

Critique écrite le 15 mars 2005, par Gaël - Paris

Palais des Congrès - Paris 14/03/2005

Soirée magnifique remplie de riches émotions, près de 15 ans après l'Olympia. Enorme ovation à Lisa et Brendan pour ces retrouvailles que tout le monde espérait. Ce fut 2 heures de bonheur intense et 20 ans de légende Dead can Dance qui ont défilé sous nos yeux émerveillés... Lire la suite

Dead Can Dance : Vidéo