Accueil Deerhunter en concert
Vendredi 6 décembre 2019 : 10534 concerts, 25827 chroniques de concert, 5280 critiques d'album.


Formé à Atlanta, le groupe Deerhunter livre des compositions rock, aussi bruitistes, psyché qu'expérimentales. Les fans de Sonic Youth devraient trouver de quoi décoller avec les comptines étranges et noisy de Deerhunter... Nouvel album le 18 janvier 2019 : "Why Hasn't Everything Already Disappeared?"

Deerhunter : vos chroniques d'albums
Site

Deerhunter en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Deerhunter : l'historique des concerts

Ve.

15

Nov.

2019

Me.

13

Nov.

2019

Ma.

12

Nov.

2019

Di.

25

Août

2019

Rock en Seine en concert
Rock En Seine 2019 - 25 Août : Aphex Twin - Foals - Royal Blood - Agar Agar - Two Door Cinema Club - Bring Me The Horizon - Calling Marian - Cannibale - Clairo - Decibelles - Deerhunter - La Chica - Villejuif Underground - Mini Mansions - Mauvais Oeil Rock en Seine | Royal Blood | Two Door Cinema Club | Deerhunter | Aphex Twin | Décibelles | Le Villejuif Underground | Bring Me The Horizon | Foals | Agar Agar | Cannibale
Parc de Saint Cloud - St Cloud (75)

Sa.

24

Août

2019

Check-In Party en concert
Check-in Party 2019 - Samedi 24 Août : The Blaze X Etienne De Crecy Space Echo Live X Oh Sees X Balthazar X Deerhunter X Flavien Berger X Altin GÜn X Jacco Gardner's Somnium X Bodega X La Colonie De Vacances X Black Midi X Crack Loud X Touts... Check-In Party | Etienne De Crécy | Black Midi | Touts | The Blaze | Jacco Gardner | Oh Sees | Altin Gün | Bodega | Flavien Berger | Crack Cloud | Balthazar (Belg) | Deerhunter
Aérodrome de Guéret/Saint Laurent - Guéret (23)

Ve.

23

Août

2019

Rock en Seine en concert
Rock En Seine 2019 - Pass 3 Jours : The Cure, Major Lazer, Jorja Smith, Eels, Balthazar, Kompromat, Johnny Marr, Aphex Twin, Foals, Jungle, Bring Me The Horizon, Agar Agar, Royal Blood, Deerhunter, Polo & Pan Etc. Rock en Seine | Polo & Pan | Jungle | Bring Me The Horizon | Foals | Agar Agar | The Cure | Jorja Smith | Royal Blood | Balthazar (Belg) | Major Lazer | Deerhunter | Aphex Twin | Johnny Marr | Eels
Parc de Saint Cloud - St Cloud (75)

Sa.

17

Août

2019

La Route du Rock en concert
La Route Du Rock Collection été 2019 - 17 Août : Metronomy, David August, The Growlers, Deerhunter, Silent Servant, Oktober Lieber, Pottery, Hand Habits La Route du Rock | Oktober Lieber | Pottery | Deerhunter | The Growlers | Metronomy
Fort de Saint Père - Saint Père Marc en Poulet (35)

Je.

15

Août

2019

La Route du Rock en concert
La Route Du Rock Collection été 2019 - Pass 3 Jours - 15, 16 Et 17 Août : Tame Impala, Metronomy, 2manydjs, Hot Chip, Idles, Deerhunter, Pond, Fontaines Dc, The Growlers, Altin Gun, Crack Cloud Etc. La Route du Rock | Crack Cloud | Idles | Tame Impala | Deerhunter | Hot Chip | 2 Many Dj's | Fontaines D.C. | The Growlers | Pottery | Metronomy | Pond | Altin Gün
Fort de Saint Père - Saint Père Marc en Poulet (35)

Deerhunter : les dernières chroniques concerts 6 avis

Yak, Slaves, Foals, It It Anita, Crack Cloud, Deerhunter, Jacco Gardner, Flavien Berger (Festival Check In Party 2019)

Critique écrite le 13 septembre 2019, par Dissy

Guéret 23 - 24 août 2019

Yak, Slaves, Foals, It It Anita, Crack Cloud, Deerhunter, Jacco Gardner, Flavien Berger (Festival Check In Party 2019) en concert

Un festival de rock indé dans la Creuse ? Qui aurait pu le croire ? C'est pourtant le magnifique cadeau que nous ont fait Terre du Milieu et Shut Up & Dig !, les deux assos à l'origine de ce beau projet. Bien calé en cette période de fin août, afin de finir en beauté nos vacances d'été, Check In Party enchaîne 3 soirées sur le lieu plutôt atypique et inconnu de l'Aérodrome de Guéret Saint Laurent. Retour sur les coups de cœurs du vendredi et samedi ! Yak On rentre sur le site sous le son des Puts Marie, qui ont commencé au loin. Le site est agréablement bien agencé, avec trois scènes entre lesquelles on circule facilement, et des espaces un peu à l'écart où l'on peut se poser, et se reposer. Après un passage à l'attrayant stand de bières et vins locaux aux choix fournis (qui restera très convoité par la majorité du public tout au long du séjour), on se cale devant la Air Force Stage en attendant Yak. 18h50 Oliver Henry Burslem et ses camarades se pointent sur scène, pour un set de rock nerveux qui va monter crescendo. Parce que le garçon au chant se montre pour l'instant assez réservé et distant. Pour se mettre en jambes convenablement, on a tout de même droit aux vrombissements de guitares sur "White Male Carnivore" et... Lire la suite

Metronomy, Deerhunter, Hand Habits, Pottery, The Growlers, David August (La Route du Rock Collection Eté 2019)

Critique écrite le 28 août 2019, par Pierre Andrieu

Fort de Saint-Père, près de Saint-Malo 17 août 2019

Metronomy, Deerhunter, Hand Habits, Pottery, The Growlers, David August (La Route du Rock Collection Eté 2019) en concert

Dernier jour de La Route du Rock Collection Été 2019, avec plein de belles choses à voir en live sous la pluie au milieu d'un public un peu moins nombreux que les jours précédents mais toujours partant pour découvrir des artistes classieux (les très bons Hand Habits et Pottery), tripper sur du rock indé culte (Deerhunter) et faire la fiesta comme un teubé (Metronomy)... Seul hic du jour, le passage de The Growlers, un groupe en total pilotage automatique jouant toujours la même chanson de variet' ska pseudo indé. A part ça c'était tellement impeccable comme soirée qu'on en a oublié le taux élevé d'humidité dans l'air ! Hand Habits Même s'il y a un mec avec un t-shirt AC/DC dans le public réuni devant la petite scène des remparts dès 18 heures 30, le groupe de Meg Duffy (passée ici avec son pote Kevin Morby il y a quelque temps de cela), Hand Habits, se charge de proposer un démarrage en douceur à ceux qui ont encore mal au crane à cause de leurs excès de la veille (petite précision, ce n'est pas notre cas grâce à une hygiène de vie parfaite à base de Fish And Chips, Ricard, balades sur les plages de Saint-Malo dès potron-minet et baignades rafraîchissantes). "Les Habitudes de La Main" (non mais c'est quoi ce nom de groupe... Lire la suite

Deerhunter (TINALS This Is Not A Love Song Festival 2018)

Critique écrite le 03 juillet 2018, par Pierre Andrieu

Paloma, Nîmes 3 juin 2018

Deerhunter (TINALS This Is Not A Love Song Festival 2018) en concert

Curieusement placés en ouverture de journée (peu après 18 heures !) sur la grande scène extérieure du This Is Not A Love Song Festival, les très rares et déjà cultes Américains de Deerhunter procurent une très bonne dose de rock indé noisy aux fans de musique pop pas comme les autres, ceux là même qui ont sérieusement envie de se taillader les veines en assistant à un show formaté pour les stades et aseptisé pour les foules décérébrées de Phoenix... Oui, avec le génial et taciturne Bradford Cox - qui ce soir semble d'humeur badine car il a passé l'après midi avec les Breeders, qui attendent leur passage et à qui il dédie presque tous les morceaux - on est à des années-lumière du consensus mou, du facile, du radiophonique. Et ça fait du bien ! Même en extérieur et en plein jour, l'effet trippant de la musique de Deerhunter opère à plein régime, les effluves pop psyché bruitiste se révélant enivrantes du début à la fin du show... La tête rafraîchie par une petite averse bienvenue en début de set, on peut tout à loisir laisser divaguer son esprit au gré des... Lire la suite

(my) This Is Not a Love Song (TINALS) Festival 2018, 3-3 : Fabulous Sheep, Rolling Blackouts, Loheem, Park Hotel, Le Sound Truck, Deerhunter, Harold Martinez, The Breeders, Ezra Furman, Idles

Critique écrite le 04 juin 2018, par Philippe

Paloma, Nîmes 3 juin 2018

(my) This Is Not a Love Song (TINALS) Festival 2018, 3-3 : Fabulous Sheep, Rolling Blackouts, Loheem, Park Hotel, Le Sound Truck, Deerhunter, Harold Martinez, The Breeders, Ezra Furman, Idles en concert

Le samedi, c'était par ici ! Troisième et déjà dernier jour (dommage, on commençait juste à prendre le rythme !) au festival TINALS. Météo fraîche (un petit vent moyennement agréable) et couverte, qui nous vaudra d'ailleurs un dépucelage : en plus d'une brumisation persistante, on essuyera plus tard la première averse, heureusement pas trop méchante, sur ce site depuis qu'on y vient en 2015 ! L'été se fait décidément prier, cette année dans le Sud... Manifestement, le dimanche est toujours le jour des enfants à Paloma, eux qui sont invités et casqués anti-bruit gratuitement par le festival, pour mémoire - c'est une des raisons pour lesquelles on l'aime. Bien évidemment, les jeux en bois et autres sont pris d'assaut... D'humeur un peu bougonne (il fait pas chaud et donc, pas soif non plus), on commence d'abord sans grand entrain, avec Fabulous Sheep, groupe de rock de Béziers, régional de l'étape donc : à vrai dire on sera rapidement conquis par leurs compositions punchy, un duo vocal également percutant, des guitares et batterie qui claquent comme de bonnes fessées et finiront par déclencher un pogo de bon aloi et bien mérité de leurs potes mais pas que, avec une fin tous potards dans le rouge. Ils jouent un peu trop fort, ils... Lire la suite

Deerhunter : les chroniques d'albums

Deerhunter : Why Hasnt Everything Already Disappeared

Chronique écrite le 01/01/2019, par Pierre Andrieu

Deerhunter : Why Hasnt Everything Already Disappeared

Il est de notoriété publique (enfin, pour les non fans de Booba, Thérapie Taxi, Végédream et PNL) que le leader de Deerhunter, Bradford Cox, est un authentique génie de la pop barrée, il l'a prouvé à maintes reprises avec ses disques complètement bordeline et inspirés arrivant à faire de la pop accrocheuse tout en se situant à son avant-garde. En se jouant admirablement de toutes les frontières musicales, le groupe d'Atlanta, Georgia, publie début 2019 "Why Hasn't Everything Already Disappeared?", un disque à la fois aventureux et riche de quelques hits potentiels, comme les pop songs élégiaques et désespérées "Death in Midsummer", "No One's Sleeping" (où le chanteur, fan des Kinks, parle de "Village green"), "Element" et "What Happens To People?". Derrière la beauté des compositions et des arrangements (harpsichord trippant, synthétiseurs de l'espace etc.) se cache beaucoup de mélancolie et de nostalgie, des sentiments provoqués par la lente déliquescence de notre civilisation vers le néant et l'explosion finale (cf le titre de l'album). Mais s'il est d'humeur chagrine, ce disque produit par Cate Le Bon, Ben H. Allen III, Ben Etter et le groupe lui-même regarde les étoiles en... Lire la suite

Deerhunter : Fading Frontier

Chronique écrite le 09/11/2015, par Pierre Andrieu

Deerhunter : Fading Frontier

Depuis sa sortie à la mi octobre 2015, il est absolument impossible de se détacher du septième album de Deerhunter, Fading Frontier, pour la bonne et simple raison que Bradford Cox, Lockett Pundt, Moses Archuleta et Josh Mckay ont une fois de plus réussi à créer une œuvre à la fois très pop, méchamment énigmatique, toujours aventureuse et hyper stimulante pour la psyché. Qui, grâce aux pop songs gentiment barrées signées Cox & Co peut s'autoriser de très efficaces trips aux frontières du réel et sans parachute... Bien cabossé du ciboulot et plus que jamais torturé à mort (sympa, les photos de presse où il fait mine de se pendre... ), Bradford C. arrive à flirter dangereusement avec le côté obscur de la force tout en proposant à intervalles réguliers des chansons maxi tubesques : All The Same, Duplex Planet, Snakeskin ou encore Breaker. Rien de putassier dans ces morceaux (bien au contraire), mais des mélodies imparables, des sons étrangement catchy et des saveurs aussi prenantes qu'addictives. Outre les titres accessibles cités à l'instant, Deerhunter sait aussi... Lire la suite

Deerhunter : Monomania

Chronique écrite le 22/05/2013, par Pierre Andrieu

Deerhunter : Monomania

Après Halcyon Digest paru en 2010, Bradford Cox (qui expérimente également avec son projet Atlas Sound) et Lockett Pundt (qui ferraille dur aussi avec sa chose, Lotus Plaza) se retrouvent avec leurs acolytes Moses Archuleta, Frankie Broyles et Josh Mckay au sein de la maison mère, l'excellent groupe de rock & pop garage psyché basé à Atlanta, Georgia, Deerhunter... Le nouvel album s'appelle Monomania et possède toutes les caractéristiques pour être rangé à la case " rock garage cradingue et inspiré mâtiné de pop sertie de gimmicks accrocheurs et de mélodies qui restent en tête ". Ne pas partir effrayé après l'énoncé de l'intitulé, certes un peu long, de la "case" ! Car Deerhunter et son principal songwriter Bradford Cox savent écrire de très bonnes chansons, même si elles sont parfois produites de façon garage, évoquant ici en quelques occasions - Pensacola... - leurs fameux amis débraillés des Black Lips. Sur la majorité du disque, on retrouve une science de l'écriture pop psyché légèrement dissonante, inspirée au départ... Lire la suite

Deerhunter : Halcyon Digest

Chronique écrite le 18/11/2010, par Pierre Andrieu

Deerhunter : Halcyon Digest

Moins sonique et et bruitiste mais toujours aussi passionnant et défricheur, le groupe américain Deerhunter poursuit son chemin vers la gloire en empruntant des contre allées psyché pop réellement fascinantes... L'album Halcyon Digest est de prime abord un peu difficile d'accès, mais il ne faut guère plus de trois écoutes pour se laisser aspirer par la spirale de pop songs légèrement dissonantes, souvent avant gardistes et néanmoins bougrement addictives qui figurent sur celui-ci. Évoquant un John Lennon 2010 (les voix de Bradford Cox et Lockett Pundt font penser au Beatle) fricotant ouvertement avec Animal Collective, Grizzly Bear, Atlas Sound - l'autre projet de du leader de Deerhunter - et Sonic Youth, le groupe d'Atlanta participe à l'érection d'une cathédrale de sons " avant pop " dans laquelle l'auditeur a l'intense plaisir d'avoir la tête qui tourne, les sens mis en éveil et la psyché agitée par de multiples étincelles... En appuyant sur le champignon rythmique (Memory Boy, Desire Lines, Fountain Stairs, Coronado) ou en baissant la garde avec des morceaux folk pop rock lancinants (Sailing, Don't Cry, Helicopter), voire en tentant... Lire la suite

Deerhunter : Vidéo



Deerhunter : écoute