Accueil Departure Lounge en concert
Lundi 22 janvier 2018 : 12566 concerts, 24818 chroniques de concert, 5195 critiques d'album.

Departure Lounge en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Departure Lounge : les dernières chroniques concerts 2 avis

The Coral, Interpol, Dj Shadow, The Notwist...(La Route du Rock 2002)

Critique écrite le 04 septembre 2002, par Sami

St Malo, Fort de St Père 9, 10, et 11 Aout 20

L'édition 2002 de la Route du Rock restera dans les annales pour des raisons surtout climatiques : la pluie torentielle du premier soir et le mauvais temps global auront parfois davantage marqué les festivaliers que certains concerts anecdotiques. Le parti pris "découverte" de ce rendez-vous est une prise de risques des plus audacieuses ("rock" en somme) qui ont fait sa réputation mais cette année on ne peut pas signaler de révélation marquante à la vue de groupes anecdotiques comme DESTROYER ou prétentieux comme TRASH PALACE, projet erotico gnangnan dans lequel s'est illustré un bien pathétique Brian Molko pour une reprise poussive de "Je t'aime moi non plus", un non-évènement parmi d'autres déceptions et (quand même !) des bons moments là où on ne les attendait pas forcément. THE CORAL ouvre les hostilités de manière stupéfiante avec un rock instruit et psychédelique qui tranche avec la mode revival garage du moment. J'avais déjà beaucoup aimé leur single "Shadows fall" et son passage Charleston déjà culte mais sur scène c'est encore mieux, ils digèrent leurs influences américaines avec un naturel déconcertant aidés vu leurs tronches et leurs mouvements saccadés de substances plus ou moins illicites. DEPARTURE LOUNGE sont bien moins... Lire la suite

La Route du Rock 2002

Critique écrite le 17 août 2002

St Malo 9, 10 , 11 aout 2002

9 aout: C'est sous une pluie terrible que commence les hostilités avec THE CORAL, groupe de jeunes branleurs de Liverpool qui finira à tous les coups dans les stades, tant leur musique présente une fraicheur, une énergie assez rare actuellement. Dommage qu'ils soient passés aussi tôt, mais on les reverra bientôt en tête d'affiche... Par contre, ce n'est pas DEPARTURE LOUNGE qui nous aura fait oublier les trombes d'eau, leur pop fadasse ne réchauffant en rien le coeur du public héroïque du fort st père. Seul INTERPOL aura réussi ce soir-là la fusion de la pluie et de la vapeur montant du public. Ce groupe déjà présent l'année dernière est fantastique et même si sa musique n'a rien d'original (Joy division et new wave...), nos 5 musiciens la jouent avec une telle force que l'on ne peux qu'etre emporté... Pause déjeuner pendant ROYKSOPP donc pas vu. La grande déception de la soirée, hormis la météo, ce fut la DIVINE COMEDY... Après trois chansons massacrées dans des larsens de guitare accoustique et de contrebasse, je préfère plier bagage et fuir la pluie et la boue, ratant PROGRAMME au passage... 10 Aout Une météo plus clémente,... Lire la suite