Accueil Destruction en concert
Mercredi 13 décembre 2017 : 10969 concerts, 24772 chroniques de concert, 5187 critiques d'album.

Destruction en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Destruction : l'historique des concerts

Di.

02

Oct.

2016

Di.

02

Oct.

2016

Destruction + Flotsam & Jetsam + Enforcer + Nervosa La Maroquinerie - Paris (75)

Ve.

23

Sept.

2016

Destruction + Flotsam And Jetsam + Enforcer + Nervosa Le Moulin - Marseille (13)

Je.

22

Sept.

2016

Arch Enemy en concert
Metallian Fest 1 : Nervosa - Flotsam & Jetsam - Enforcer - Arch Enemy - Destruction Arch Enemy | Destruction
La Belle Electrique - Grenoble (38)

Me.

21

Sept.

2016

Destruction + Flotsam & Jetsam + Enforcer + Nervosa La Laiterie - Strasbourg (67)

Je.

15

Sept.

2016

Destruction - Flotsam & Jetsam-enforcer-nervosa Z7 - Pratteln (Ch)

Sa.

18

Oct.

2014

Rock Your Brain Festival en concert
Metal Day : Carcass, Coroner, Destruction, Vader, Arkona, Benighted, Blockheads, Hammercult, Absurdity, Deficiency Et Blindness. Rock Your Brain Festival | Vader | Blockheads | Destruction | Benighted | Coroner | Absurdity | Arkona | Carcass
Tanzmatten - Sélestat (67)

Sa.

07

Juin

2014

Les Métallurgicales en concert
Les Metallurgicales / Black Rain - Barbara Crucified - Destruction - T.A.N.K. - The Haunted Les Métallurgicales | Destruction | Crucified Barbara | Black Rain | The Haunted | T.A.N.K. (Think of a New Kid)
Complexe Sportif - Denain (59)

Destruction : les dernières chroniques concerts 3 avis

Rock Fest Barcelona 2015 (Part 2/3) : Twisted Sister + Helloween + Europe + Annihilator + Destruction + Nuclear Assault + Angeles del Infierno + Powerwolf

Critique écrite le 28 juillet 2015, par Gandalf

Barcelone 24 juillet 2015

Rock Fest Barcelona 2015 (Part 2/3) : Twisted Sister + Helloween + Europe + Annihilator + Destruction + Nuclear Assault + Angeles del Infierno + Powerwolf  en concert

Voilà une grosse journée très bien remplie, qui a, sans surprise, etait dominée par TWISTED SISTER ! Comme l'a fait remarqué Snider pendant le set, c'est certainement la dernière fois qu'ils jouent en Espagne, vu que ces quelques concerts estivaux seront les derniers de leur carrière, et qu'ils ne comptent pas faire une tournée d'adieu à la Scorpions (sic !). Rajoutez à ce parfum de nostalgie l'émotion prégnante liée à la mort de AJ Pero, leur batteur de toujours, en mars dernier, avec un bien beau backdrop à sa mémoire, et vous aurez un des tous meilleurs shows qu'il m'ait été donné de voir d'eux. Et pourtant j'en ai vu, et aucun n'etait en dessous de l'excellent, c'est dire ! Là, il y avait une rage de la part de Snider, une envie d'en découdre, et une joie de balancer son rock'n roll, que ça donnait une dimension supplémentaire au live. Paradoxalement, le fait que ce soit le plus que talentueux Portnoy à la batterie, a rajouté une puissance et une vista incroyable à toutes les chansons. Pero n'etait pas le meilleur batteur du monde, loin de là, mais c'etait bien suffisant pour le rock des TS, en plus de sa sympathie. Mais vendredi dernier, Portnoy a insufflé une energie qui a propulsé le concert à un niveau inégalé. Et quelle... Lire la suite

Hellfest 2011 - 2ème journée : Scorpions, Bad Brains, Coroner, Thin Lizzy, Destruction, Sodom, Kreator, Whiplash, Mekong Delta, Angel Witch, The Haunted, U.F.O., Municipal Waste

Critique écrite le 25 juin 2011, par Abigail Darktrisha

Clisson 18 juin 2011

Hellfest 2011 - 2ème journée : Scorpions, Bad Brains, Coroner, Thin Lizzy, Destruction, Sodom, Kreator, Whiplash, Mekong Delta, Angel Witch, The Haunted, U.F.O., Municipal Waste en concert

Cette journée sera la plus forte en émotions avec l'hommage rendu à Patrick Roy après le concert de Scorpions. Très axée thrash Allemand et Américain, la main stage 2 proposera une très belle programmation en alternance avec du hard Rock classique et du heavy varié sur la main stage 1. Whiplash Angel Witch Hammerfall U.F.O. Municipal Waste Thin Lizzy Destruction Sodom Kreator Scorpions Whiplash La journée débutera par Whiplash qui nous vient des USA. Bien qu'il n'ait pas la notoriété des ses contemporains de la scène de l'époque, le groupe nous proposera un thrash basique, bourrin et puissant. Du "old school" qui annoncera la couleur pour la suite de la journée puisque les groupes seront plus excellents les uns que les autres. Bien que le son était moyen sur les deux premiers titres, le groupe conquerra le public. L'alternance commence avec Angel Witch, un des pères fondateurs du mouvement NWOBHM mais qui est loin d'être aussi populaire que d'autres de ses compatriotes Anglais. Classé au rang de groupe culte, le groupe interprétera un show de 8 titres qui nous plongera dans l'ambiance NWOBHM où des gros refrains heavy se feront sentir. Un bon concert, mais en même temps je comprends pourquoi le groupe n'a pas... Lire la suite

Destruction/Flotsam&Jetsam/Enforcer/Nervosa

Critique écrite le 26 septembre 2016, par jorma

Le Moulin Marseille 23 Septembre 2016

Destruction/Flotsam&Jetsam/Enforcer/Nervosa en concert

Alors là, plus old school que ça tu meurt. Ressort ta veste à patch mon pote, remet ton plus beau tee shirt de Sacred Reich, tes baskets adadas pourries, diriges toi vers le Moulin et viens voir Destruction et Flotsam and Jetsam. Franchement, c'est pas improbable comme soirée, ça  , en 2016 ? Dernier passage de Destruction sur nos terres, 1988 en première partie de Motorhead. Dernier passage de Flotsam & Jetsam de par chez nous  : jamais à ma connaissance. Seul Enforcer, également à l'affiche et qui tourne intensément ces dernières années, est un habitué du coin. Choix judicieux d'ailleurs, que d'avoir mis les jeunes Suedois au menu, car ils représentent une valeur sure susceptible d'amener deux ou trois chevelus supplémentaires dans la salle. C'est que la soirée n'est pas passée loin de l'annulation, faute de prévente. Quand notre bon vieux Schmier, fraîchement descendu de son tour bus visita la salle dans l'après midi et compris qu'il jouerait en configuration club, chagrin et ombrage lui en prirent. C'est que Destruction est un habitué des Arena et des stades, hein...alors une salle de 300 personnes, vous comprenez. Mais la raison l'emporta et nos petits Allemands décidèrent que le show must go on quand même. C'est... Lire la suite