Accueil Detroit Grand Pubahs en concert
Dimanche 27 mai 2018 : 9318 concerts, 25000 chroniques de concert, 5217 critiques d'album.


Leur live électro est un mélange innovant de house, hip-hop, funk et techno.

Detroit Grand Pubahs : vos chroniques d'albums
Site

Detroit Grand Pubahs en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Detroit Grand Pubahs : l'historique des concerts

Sa.

16

Oct.

2010

Detroit Grand Pubahs + Crame + Oerfect Lossers Glaz'art - Paris 19ème (75)

Sa.

13

Mars

2010

TKNIK en concert
Yes! Weekend !!! Detroit Grand Pubahs | TKNIK
Batofar - Paris 13eme (75)

Sa.

13

Mars

2010

TKNIK en concert
Detroi Grand Pubahs, Tknik, Prosper, Peyo Detroit Grand Pubahs | Prosper est un ours | TKNIK
Batofar - Paris (75)

Sa.

18

Avril

2009

Detroit Grand Pubahs L'Escapade - Hénin Beaumont (62)

Sa.

31

Janv.

2009

Detroit Grands Pubahs live Batofar - Paris (75)

Lu.

19

Janv.

2009

Midem en concert
Benjamin Diamond + Bomb Squad +Shaa'ir + Detroit Grand Pubahs Midem | Benjamin Diamond | Dj Oil | Detroit Grand Pubahs
Palais des festivals - Cannes (06)

Ve.

16

Nov.

2007

Detroit Grand Pubahs, Dj Troubl' Presents Antihero, Subversive Boy, Dj Cerax Mc Batofar - Paris (75)

Me.

31

Oct.

2007

R*A*F en concert
Detroit Grand Pubah & Gee da Pimp & R*A*F Detroit Grand Pubahs | R*A*F
Oogie - Marseille (13)

Detroit Grand Pubahs : les chroniques d'albums

Detroit Grand Pubahs : Nuttin'butt Funk

Chronique écrite le 30/10/2008, par Zeu Western Manooch

Detroit Grand Pubahs : Nuttin'butt Funk

C'est à Détroit que ça se passe. Paris The Black Fu et The Mysterious Mr O reprennent la route, attention préparez vous à pousser les meubles du salon. Cette musique là ne s'écoute pas dans un canapé. Ou alors dans de drôles de positions ! Oui ! Toi dont la libido - et le reste - est en berne depuis trop longtemps. Toi aussi avec les tétons inhibés. Oui, toi, là qui n'ose plus te palucher. Fini tout ça , le duo loufoquo-porno de Motor City est de retour. Même équipe, même sanctions : mains au panier et calcifs aux chevilles, genoux râpés et tours de rein, fractures de l'oeil droit et sourires jusqu'aux oreilles, la banane quoi ! Et si une chose est sûre, c'est bien que les Detroit Grand Pubahs ne se sont jamais réellement pris au sérieux. Ce n'est certainement pas avec cette dernière sortie, au titre au combien évocateur -... Lire la suite