Accueil Devilish Piranhas en concert
Samedi 24 août 2019 : 11646 concerts, 25625 chroniques de concert, 5262 critiques d'album.


Garage rock punk hellbilly et sexy, entre Cramps, Gun club, Ramones, Hank 3 et autres démons... La musique de Devilish Piranhas est résolument rock'n'roll avec de très fortes colorations garage et country, teintées d'une ambiance voodoohorror. Avec les célèbres Wild Cat Lou et Clint Lhazar (Dirteez) rejoint par Keissa Pranhas et Alex Cyprine.
Influences:
cramps,gun club, ramones, hank 3, fuzztones,david lynch,les films d'horreur de série z, les pin up des années 50,les bouteilles de whyskey cassées....

Devilish Piranhas : vos chroniques d'albums
Site

Devilish Piranhas en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Devilish Piranhas : l'historique des concerts

Sa.

21

Mars

2015

Sa.

14

Mars

2015

Avant-garde, Casino, Devilish Piranhas Devilish Piranhas | Casino
La Machine à Coudre - Marseille (13)

Me.

30

Avril

2014

The Blues Against Youth + Devilish Piranhas + Mr Thousand & Huracan Ramirez Devilish Piranhas | Mr Thousand | The Blues Against Youth
La Machine à Coudre - Marseille (13)

Sa.

22

Mars

2014

Voyvoda en concert
Voyvoda + Devilish Piranhas + La Coupure Devilish Piranhas | Voyvoda | La Coupure
La Salle Gueule - Marseille (13)

Je.

05

Déc.

2013

Freevolt en concert
Devilish Piranhas, 2sisters, Freevolt, Joseph Caesar Freevolt | Devilish Piranhas | 2Sisters
Le Lautrec - Paris (75)

Ve.

08

Nov.

2013

Crumb en concert
Golden Shower + Crumb + Devilish Piranhas Crumb | Devilish Piranhas | Golden Shower
La Salle Gueule - Marseille (13)

Sa.

22

Juin

2013

Holy Frost en concert
Devilish Piranhas + Holy Fröst + Dystopian Society Dystopian Society | Devilish Piranhas | Holy Frost
La Machine à Coudre - Marseille (13)

Lu.

10

Juin

2013

Filthy Charity en concert
Filthy Charity + Fillette + Devilish Piranhas + Anismymes Filthy Charity | Devilish Piranhas | Fillette | Anosmyme
La Katiba - Marseille (13)

Devilish Piranhas : les dernières chroniques concerts 6 avis

Rue du Rock #2 (Festival Phocea Rocks) : Mr Thousand & Ramirez + No Country + La Serenade + La Coupure + Lee Zeirjick + Binaire + Hush Hush + Malin + Mutacion Nacion + Devilish Piranhas + Super Payots 3000 + Onkalo + Big Fat Papa'z + Jim Younger's Spirit + the Laurie Strode's Brothers

Critique écrite le 23 septembre 2014, par pirlouiiiit

rue Consolat, Marseille 20 septembre 2014

Rue du Rock #2 (Festival Phocea Rocks) : Mr Thousand & Ramirez + No Country + La Serenade + La Coupure + Lee Zeirjick + Binaire + Hush Hush + Malin + Mutacion Nacion + Devilish Piranhas + Super Payots 3000 + Onkalo + Big Fat Papa'z + Jim Younger's Spirit + the Laurie Strode's Brothers  en concert

En ce samedi 20 septembre 2014, avait lieu rue Consolat la deuxième édition de la Rue du Rock à savoir 15 groupes qui se succèdent entre 16h et 20h sur 5 lieux assez proches les uns des autres (mais suffisamment éloignés pour que les sets dans groupes puissent se chevaucher sans que l'un ne fasse de l'ombre à l'autre : de haut en bas : le garage Marsatac, le Pole Info Musique, le garage de Thomas, le théâtre de la Ferronerie et la Casa Consolat ... Comme Philippe je fais partie des organisateurs de cette après midi mais ça ne m'a pas empêcher de profiter de tous ces groupes en live et donc me permet d'en parler. Sommairement certes car chaque set étant décalé de 13 minutes je n'ai guère vu tellement plus de chacun ... juste le temps de faire quelques photos, une mini vidéo au son qui sature, tout en annonçant sur internet les retards ou changement d'ordre de passage entre les groupes. Donc j'irai vite notamment sur ceux dont Philippe à déjà parlé dans sa chronique à savoir Thousand & Ramirez, No Country, La Serenade, La Coupure, Lee Zeirjick, Binaire, Malin, Mutacion Nacion et Devilish Piranhas. Chose amusante si je connaissais au moins de vue pas mal des musiciens qui jouaient cette après midi, je découvrais plus de la moitié des... Lire la suite

(ma) Rue du Rock #2 - Festival Phocea Rocks 2014 : Thousand & Ramirez, Devilish Piranhas, La Coupure, No Country, Malin, La Sérénade, Lee Zeirjick, Mutacion Nacion, Binaire

Critique écrite le 22 septembre 2014, par Philippe

Rue Consolat, Marseille 20 septembre 2014

(ma) Rue du Rock #2 - Festival Phocea Rocks 2014 : Thousand & Ramirez, Devilish Piranhas, La Coupure, No Country, Malin, La Sérénade, Lee Zeirjick, Mutacion Nacion, Binaire en concert

L'archétype de la chronique merdique à rédiger - mais dans quoi je me suis encore fourré moi ?! Idéalement un chroniqueur sérieux et efficace lancé dans un festival, se doit de : savoir faire preuve d'impartialité (voire de sévérité), être extrêmement mobile pour voir un maximum de trucs, et enfin conserver une certaine sobriété - ou à défaut, prendre des notes : ça m'a souvent sauvé la mise ! Or ici j'ai d'abord un conflit d'intérêt majeur : bénévole occasionnel chez les agitéEs de Phocéa Rocks où je ne compte que des bons copains et bonnes copines, je connais aussi un certain nombre de musiciens impliquéEs dans les groupes qui ont joué ! Mais ce n'est pas tout : j'ai fait ce mini-marathon de concerts avec mon petit bonhomme dans les bras et toutes ses affaires dans un sac (ceci limitant considérablement ma mobilité), j'ai pas du tout pris de notes évidemment, et j'ai fini la chose ... complètement bourré. Oui, parfaitement, complètement bourré à 20 heures et avec mon fils endormi dans les bras, lui-même défoncé au lait-fraise dont il avait englouti 2 grands berlingots pendant que je m'enfilais des litres de bières ! Mettez-moi dans le guide du mauvais père, je m'en fous, en tout cas il s'est bien amusé et moi aussi ! Donc,... Lire la suite

Devilish Piranhas + Ramming Speed

Critique écrite le 13 juillet 2010, par Missjwl333

Enthropy - Marseille 10 juillet 2010

Devilish Piranhas + Ramming Speed en concert

Le mélange des genres, il n'y a pas mieux, parfois, pour créer de la réalité. Moi, la Fièvre et la Canicule, nous nous mettons donc en route pour aller apprécier de plus près une musique tangible et effervescente. Du Psycho Garage de Devilish au Grind Slayer Style de Ramming Speed, il y a un grand écart que n'oserait pas effectuer une danseuse des ballets russes. L'inimaginable va t'il se produire? Y aura t'il friction des molécules et fusion atomique? A quelques jours de la fête à neu-neu du 14 juillet, tentons, nous aussi, une démonstration de force, sans nous laisser intimider par les passages d'avions à réactions. Une merveilleuse chaleur bruit dans la salle, et au moindre mouvement, nous devons lutter contre la déshydratation à grand renfort de bière. Devilish, pour ceux qui ne connaissent pas (encore), c'est un groupe de Marseille, des Cramps qui auraient copulé avec Motorhead et une bande de stripteaseuses. Les membres jouent dans plusieurs groupes... Lire la suite

Devilish Piranhas+Los Kompadres Muertos

Critique écrite le 30 mai 2010, par Missjwl333

Enthröpy - Marseille 28 mai 2010

Devilish Piranhas+Los Kompadres Muertos en concert

Los Kompadres Muertos+ Devilish Piranhas !!!! Tonight Friday 28, at Enthröpy, shouting dead concert by WELL DONE Org!!!! *****Forget about all 's happens 'round !!! ***** Los Kompadres Muertos (PsychoPunk-Garage, Mexico) + Devilish Piranhas (Krypto-Sexy-Swingin' Garage, Marseille-City) Be There or be SQUARE !!!!!* ENTHROPY : 1 rue Consolat 01 Marseille *Tu viens ou tu crains !!! Je ne veux pas craindre, d'ailleurs, je ne crains même pas la foudre. Je viendrais donc à cette fameuse nuitée dansante et certainement très sexy. Il y a des soirs ou il ne se passe RIEN, à Marseille-City, encore qu'en cherchant bien...Mais ce soir, on dirait que toutes les salles ont décidés d'y aller de leur évènement. Concert à La Machine, O Bundies, au Poste à Galène, à Enthröpy. Il m'apparait comme évidence d'aller à Enthröpy, vu qu'un de mes groupes préférés de la scène (garage) y joue ce soir, entre autres raisons. Et en plus, comme je n'ai vu, à leur dernière apparition que deux morceaux des Dirteez**, on va dire que c'est à charge de revanche. Pas mal de monde, tout de même, surtout pour une fin de mois avec multiple concerts. Dans la chaleur quasi estivale, les Devilish... Lire la suite

Devilish Piranhas : les chroniques d'albums

Devilish Piranhas : Pass The Fuckin Bottle Motherfucker

Chronique écrite le 20/06/2010, par Missjwl333

Devilish Piranhas : Pass The Fuckin Bottle Motherfucker

Vous avez remarqué, comme c'est dur d'écrire, quand on meurt d'envie de danser? Et bien, depuis des heures, ce disque tourne en boucle, et moi avec, et pas moyen d'écrire un seul mot là dessus ! Damned! Si il existe une ultime BO de film bis, entre poursuite infernale des morts vivants lancés sur une autoroute un samedi soir, et une soirée dans une boîte de strip-tease entre échappés des enfers - imaginez, par exemple, en clip par là dessus, Une Nuit en Enfer de Tarantino - si cet idéal existe, c'est bien celle ci, jouée par les petits enfants de Link Wray et des Cramps. Alors, la chose en elle même, c'est 6 titres qui explosent, groovys, la fuzz coincée à fond la caisse, et on ne croirait jamais, jamais,... Lire la suite