Accueil Dhafer Youssef en concert
Samedi 20 janvier 2018 : 12662 concerts, 24813 chroniques de concert, 5194 critiques d'album.


Jazz ambient aux accents sufi. C'est à la lisière du jazz et de l'électronique que le Tunisien Dhafer Youssef, joueur de oud et chanteur, nous emmène. Dhafer marie éléments arabes et rythmes actuels.

Site

Dhafer Youssef : l'historique des concerts

Je.

30

Nov.

2017

Ma.

28

Nov.

2017

Je.

16

Nov.

2017

Dhafer Youssef Arsenal - Metz (57)

Lu.

13

Nov.

2017

Ma.

07

Nov.

2017

Jazz Au Fil De L'oise en concert
10e Nuit Du Jazz : Ambrose Akinmusire - Dhafer Youssef Diwan Of Beauty And Odd Jazz Au Fil De L'oise | Ambrose Akinmusire | Dhafer Youssef
L'Apostrophe - Pontoise (95)

Ve.

11

Août

2017

Gaume Jazz Festival  en concert
Benoit Martiny + Music 4 a While + Dhafer Youssef + Lux Friday Jam Session Gaume Jazz Festival | Dhafer Youssef
Gaume Jazz Festival - Rossignol

Me.

02

Août

2017

Jazz In Marciac en concert
Dhafer Youssef + Chucho Valdés featuring Kenny Garrett ‘'Tribute to Irakere'' Jazz In Marciac | Dhafer Youssef | Kenny Garrett
Chapiteau - Marciac (32)

Di.

09

Juillet

2017

Charlie Jazz Festival en concert
Dhafer Youssef Quartet - NaÏssam Jalal & Rythms Of Resistance - Pj5 - Le Bus Rouge Charlie Jazz Festival | Naïssam Jalal | Dhafer Youssef
Domaine de Fontblanche - Vitrolles (13)

Dhafer Youssef : les dernières chroniques concerts 2 avis

Charlie Jazz Festival 2/3 : Dhafer Youssef 4tet + Elina Duni 4tet + Sardar Orkestra + Actuum

Critique écrite le 18 août 2012, par Mcyavell

Domaine de Fontblanche - Vitrolles 7 juillet 2012

Charlie Jazz Festival 2/3 : Dhafer Youssef 4tet + Elina Duni 4tet + Sardar Orkestra + Actuum en concert

Après une une première soirée où je n'ai pas ressenti les choses comme Mardal (j'ai pour ma part connu Vertigo Songs beaucoup plus inspiré voilà deux ans et ai été en revanche littéralement happé par la créativité du Dave Holland Quartet), je reviens au superbe Domaine de Fontblanche avec la certitude d'y conjuguer une fois de plus découvertes, ambiance festive et éclectisme. Actuum Ici, la découverte a lieu lors du concert de 18 heures, sur la petite scène. Un quartet est déjà en action. Actuum est son nom. Dire que l'auditeur doit redoubler de curiosité pour entrer dans le monde de ces quatre jeunes musiciens n'est pas leur faire offense. Il se doit d'être à l'affut : les sons produits, souvent chaotiques, vont-ils se rejoindre ? Comment, avec ces changements incessants de leaders (ils doivent détester ce mot), font les trois autres pour s'adapter à sa créativité de l'instant ? Comment sont-ils passés avec autant de naturel de cette plage, à l'évidence improvisée, à cette autre, apparemment écrite ? Par quelle magie sort-on de cette performance où les soubresauts ont succédé aux explorations instrumentales avec la certitude d'avoir vu un groupe et non l'addition de quatre talents ? Des ébauches de réponses résident... Lire la suite

Festival Jazz des Cinq Continents : Dhafer Youssef Abu Nawas Rhapsody - Chick Corea, Stanley Clarke, Jean-Luc Ponty, Lenny White, Frank Gambale : Return To Forever IV

Critique écrite le 28 juillet 2011, par Mardal

Festival de Jazz des Cinq Continents - Marseille 26 Juillet 2011

Festival Jazz des Cinq Continents : Dhafer Youssef Abu Nawas Rhapsody - Chick Corea, Stanley Clarke, Jean-Luc Ponty, Lenny White, Frank Gambale : Return To Forever IV en concert

Dernière soirée du Festival Jazz Des Cinq Continents. La foule est au rendez-vous, plus nombreuse que jamais. En première partie, un quartet qui rassemble des musiciens de trois continents, et quatre pays. Tigran Hamasyan : piano / Chris Jennings : contrebasse / Dhafer Youssef : oud et voix / Mark Guiliana : drums. Les disputes debout/assis devenues malheureusement habituelles, durent de plus en plus, s'étendent jusque dans l'arrière partie de la pelouse et contaminent salement les premiers morceaux. Quel dommage. Le groupe attaque sur une mélodie Africaine, qu'on suppose être Tunisienne, ou Maghrébine d'après la nationalité du chanteur oudiste. C'est joli, et si l'association des musiciens d'horizons si différents est originale, elle fonctionne immédiatement. Dhafer Youssef applique régulièrement l'index sur sa paroi nasale gauche, à l'extérieur, évidemment, pour effectuer des notes longues, profondes, aériennes. Je n'oserai pas commenter ce chant, même techniquement, tant il semble ancré dans une culture qui m'est inconnue, et que je sais immense, et très ancienne. La seule chose que je peux dire est que ce chant produit un effet puissant, et très beau. Les musiciens s'échelonnent sur une verticale qui va de... Lire la suite