Accueil Didier Volubile en concert
Samedi 22 février 2020 : 10768 concerts, 25928 chroniques de concert, 5287 critiques d'album.


Clown poète et chanteur. Chanson française loufoque et autres mélanges : tantôt tsigane, tantôt reggae, swing, rock, jazzy...

Didier Volubile se présente :Didier Volubile présente ses albums : "Tempête de joie" ? Truffé d'humour décalé et de jeux de mots, dans lequel le regretté Boby Lapointe marinerait volontiers .Les arrangements et l'interprétation permettent à l'artiste de trouver son style, inégalé jusqu'alors. Entre étude de mœurs et portraits de société, pendant plus d'une heure Didier Volubile captive son auditoire avec célérité. "HYPER MEGA REVULSE" ? Un CD de treize morceaux, ou trois compositions du précédent album sont revisitées, leur donnant plus encore de fraîcheur mordante. Assez rares sont les artistes capables de se renouveler au point de pondre un deuxième œuf aussi goutteux que le premier... Didier Volubile son parcours : Auteur- compositeur interprète, guitariste autodidacte et improvisateur, Didier Volubile trouve son inspiration et ses rythmes dans un cocktail Boris Vian, Bourvil, Boby La pointe, Brassens, Brel. Pour évoluer bientôt vers un style très personnel. Se produisant un peu partout en France,il partage la scène avec David Lafore, Nery (ex VRP),Raoul Petite,Dominique A, La Tordue...Après avoir sillonné cabarets et festivals en solo, il s'entoure de musiciens. L'ambiance de ses concerts est tout aussi loufoque que ses chansons... Didier Volubile : un style : Super improvisateur, Didier n'utilise pas que sa plume dans ses chansons. Il possède ce pouvoir immense du moment présent. A la façon d'un Lenny Bruce, bercé par son public, lequel demande d'improviser sur tel ou tel mot lancé à l'avenant... Tantôt onirique, tantôt bucolique, parfois rêveur, sa musique est éclectique. Il donne de la voix, grince, bondit, calme, glapit, brame, s'emporte, s'envole, puis s'apaise, en mot il chante et à tout coup séduit. Interview : -"Je suie heureux de faire ce métier, heureux d'avoir pris le temps de faire une fille entre deux chansons, heureux d'aimer la nature et de cultiver mon jardin. Mais un peu triste de ne jamais trouver le temps de m'ennuyer ! "-"Plus travaillé musicalement, avec des textes nettement plus affûtés. Dans la chanson tout est permis, c'est pour ça que j'y feins d'être gros". -"Mes musiciens sont toujours là sur le qui vive, dans l'attente de mes débordements. Car mon imagination peut m'entraîner sans crier gare hors du champ musical conventionnel. Un peu comme les apôtres le jour de la Pentecôte, Quand ils sont devenus polyglottes..."

Didier Volubile : vos chroniques d'albums
Site

Didier Volubile en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Didier Volubile : l'historique des concerts

Je.

11

Oct.

2012

Nell Sin en concert
Nell Sin + Didier Volubile Didier Volubile | Nell Sin
Le K'fe Quoi - Villeneuve (04)

Je.

06

Oct.

2011

Djam Deblues en concert
Didier Volubile + Djam Deblues Festival 1, 2, 3' | Didier Volubile | Djam Deblues
Le K'fé Quoi - Villeneuve (04)

Ve.

08

Janv.

2010

Ve.

31

Juillet

2009

Didier Volubile Théâtre Golovine - Avignon (84)

Je.

30

Juillet

2009

Didier Volubile Théâtre Golovine - Avignon (84)

Me.

29

Juillet

2009

Didier Volubile Théâtre Golovine - Avignon (84)

Ma.

28

Juillet

2009

Didier Volubile Théâtre Golovine - Avignon (84)

Lu.

27

Juillet

2009

Didier Volubile Théâtre Golovine - Avignon (84)

Didier Volubile : les dernières chroniques concerts 3 avis

Didier Volubile

Critique écrite le 26 janvier 2009, par Pirlouiiiit

théatre de la Ferronnerie - Marseille 23 janvier 2009

Didier Volubile en concert

Ce soir j'ai le choix entre apéro au Black Unicorn et Didier Volubile au théâtre de la Ferronnerie ... qui ça ? où ? oui c'est un peu le problème ... et c'est pour cela qu'il n'y avait pas grand monde quand je suis arrivé (en retard ayant voulu faire un peu des deux) rue Consolat, à 2 pas de la Méson, du Pole Info Musique (où se trouvent les bureaux de Liveinmarseille.com), des locaux de CQFD ... (très branchée cette petite dites donc !). Dans le tout petit théâtre de la Ferronnerie pas mal de spectacle dans l'après midi (pour enfants souvent si j'ai bien compris), mais aussi de temps en temps le soir des concerts plutôt chanson, pour les grands (vue l'heure). La dernière fois que j'y étais venu c'était en 2006 pour ... Didier Volubile justement ... Puisque je vous ai présenté le lieu, maintenant l'artiste. Didier Volubile est un drôle de bonhomme, au sens propre comme au figuré, au physique (je me cite) entre Bourvil et Robin Williams. Je suis tombé sous son charme il y a tout juste ans ... au Café Julien en 1999 donc. Depuis je suis sidéré qu'il ne soit toujours pas connu. Le fait qu'il habite un peu dans les hauteurs n'y est peut être pas pour rien ... toujours est il que une fois de plus j'ai passé une soirée... Lire la suite

Didier Volubile

Critique écrite le 15 avril 2006, par Pirlouiiiit

Théâtre de la Ferronnerie - Marseille 14 avril 2006

Didier Volubile en concert

Il y a 7 ans au Café Julien je croisais pas hasard un espèce d'hurluberlu en première partie de Néry ... pour un concert qui resta pendant longtemps comme un de mes plus intenses. J'avais ensuite revu au Néry au Poste a Galène mais définitivement perdu la trace de ce fou furieux de Volubile malgré quelques courriers au Café Provisoire de Manosque (d'ou est originaire l'animal). Imaginez ma surprise lorsque je l'ai vu annoncé au Théâtre de la Ferronnerie pour deux soirs. Le deuxième étant déjà réservé par la veillée Pascale j'ai donc fait sauter Dub Inc, dont l'album (et du coup j'ai aussi raté le "skud" Seeed) m'avait pourtant beaucoup plu, pour aller voir si c'était aussi bon que dans mon souvenir ... bon ok en plus c'était moins loin de chez moi ... J'arrive la bas et trouve quelques personnes qui attendent sur le pas de la porte (Julien, Julie, Ingrid et une personne que je ne connais pas). Dans la salle je reconnais Didier Volubile qui ressemble finalement moins a Robin Williams que dans mon souvenir ... cette fois je dirais plus a Sean Penn (par contre toujours un quelque chose de Bourvil). A sa table deux autres personnes. Comme le concert est annoncé en trio je pense qu'il ne va pas y avoir foule. Il apparaît... Lire la suite

NERY + Didier Volubile

Critique écrite le 18 janvier 1999, par Hum !

Café Julien (Marseille) 16 janv 99

NERY + Didier Volubile en concert

L'année ne pouvait pas mieux commencer. Ce concert était tout simplement incroyablement bon ! Le son était irréprochable, et les deux "groupes" tout simplement époustouflants ...1ère partie : Didier VolubileLes affiches montraient dans les rues ce bonhomme coiffé en pétard, souriant avec ce sous titre (celui de son premier quatre titres je crois) "Tempête de joie !" Le ton était donné ... Lauréat du tour en région, Didier Volubile vient de Manosque (de la campagne comme il aime à le répéter) et nous a vraiment surpris. A le voir on se croirait devant Robin Williams, et à l'écouter chanter on croit voir (ou entendre) Bobby Lapointe, Brassens, Bourvil, Brel et même parfois Mano Solo. Ces textes, accompagnés juste à la guitare, et souvent improvisés sont amusants, délirants, voire incompréhensibles lorsqu'il laisse chanter son subconscient à sa place. C'est un véritable spectacle (un peu comme ce qu'avais essayé de faire czerkinsky, mais en réussi cette fois ... désolé ... là je suis un peu... Lire la suite

Didier Volubile : les chroniques d'albums

Dider Volubile : Hyper Méga Révulsé

Chronique écrite le 09/03/2008, par Pirlouiiiit

Dider Volubile : Hyper Méga Révulsé

Il y a presque 10 ans je prenais une claque monumentale en découvrant cet énergumène en première partie de Nery (lui aussi époustouflant ce soir la) ... et puis il a disparu pour ne réapparaitre que l'année dernière. Didier Volubile est un espèce de poète allumé qui met en musique ses doux délires ecologico-utopico-humains. Du coup au niveau de la forme on a l'impression d'entendre le petit frère de Boby Lapointe ... Textes plein de jeux de mots, d'allitérations, de doubles sens ... qui ne se prennent jamais au sérieux. Musicalement légèrement minimaliste avec sa guitare sèche et sa contrebasse (de temps en temps soutenus par un saxophone, une flûte ou un xylophone) la musique ne prend jamais le dessus sur les paroles.... Lire la suite