Accueil Die Antwoord en concert
Vendredi 19 avril 2019 : 9874 concerts, 25452 chroniques de concert, 5249 critiques d'album.


Die Antwoord est un très original et très trash groupe de hip hop électro en provenance d'Afrique du Sud... En concert en 2015 !

Site

Die Antwoord : tous les concerts

Die Antwoord : les dernières chroniques concerts 3 avis

Main Square Festival 2017 - jour 2 : DIE ANTWOORD, CAGE THE ELEPHANT, TALISCO

Critique écrite le 11 juillet 2017, par Xavier Averlant

La Citadelle d'Arras 1er juillet 2017

Main Square Festival 2017 - jour 2 : DIE ANTWOORD, CAGE THE ELEPHANT, TALISCO en concert

Main Square Festival 2017, jour 2, 1er juillet... TALISCO Le Bordelais Talisco aura eu l'insigne honneur d'entamer la soirée de la seconde journée de cette édition 2017 du Main Square Festival... Au delà du titre "The Keys" que tout le monde connait, TALISCO livre de superbes mélodies sur des titres mélangeant folk, rock et électro. Une découverte pour nous que ce français groupe qui devrait encore progresser dans les années à venir. CAGE THE ELEPHANT Emmené par son charismatique et intenable leader, Matt Schultz, la bande de sauvageons rock 'n roll de Cage The Elephant a livré une très belle prestation devant un public visiblement conquis par... Lire la suite

Festival Marsatac 2017 : Meute + Die Antwoord + Kid Francescoli + Guirri Mafia + Nova Twins + WhoMadeWho

Critique écrite le 26 juin 2017, par Lb Photographie

Parc Chanot à Marseille 24 juin 2017

Festival Marsatac 2017 : Meute + Die Antwoord + Kid Francescoli + Guirri Mafia + Nova Twins + WhoMadeWho en concert

Une 19e édition - déjà - placée sous le signe du rouge (" Ton été sera rouge " qu'ils disent sur le site) et un festival qui gagne chaque année toujours plus de notoriété, autant dire que Marsatac 2017 s'annonce plutôt bien ! Avant de parler musique, impossible de ne pas évoquer le site. J'avoue avoir été surpris et plutôt sceptique à l'annonce, dès l'année dernière, du nouveau lieu où se tiendrait le festival. Le Parc Chanot ? Sérieusement ? Là où l'inévitable Foire de Marseille, avec son lot de balais magiques et de stands institutionnels plus inutiles les uns que les autres se déroule invariablement depuis plusieurs décennies ? Avec ses hangars surchauffés et sa réputation vieillotte malgré les récents et louables efforts pour en faire un lieu branché ? Verdict mitigé et point de désaccord entre chroniqueur et photographe ! Le lieu manque de charme à mon goût. Il n'y a plus le côté agréable de déambulation qui caractérisait la Friche de la Belle de mai. Bon à l'inverse, on n'est plus obligé de courir d'une salle à l'autre en se disant qu'on va rater le début du prochain groupe. Tout est là, à portée de main, Grand Palais, Palais de l'Europe et Palais Phocéen (rien que des Palais !), on ne risque pas de se perdre. Une pelouse et... Lire la suite

(mon) Rock en Seine 2014, 1/2 : Cage The Elephant, Tiger Bell, Wild Beasts, Jake Bugg, Blondie, The Hives, Die Antwoord, Arctic Monkeys, Etienne de Crecy présente Super Discount 3

Critique écrite le 25 août 2014, par Philippe

Saint-Cloud, Parc de Saint-Cloud 22 août 2014

(mon) Rock en Seine 2014, 1/2 : Cage The Elephant, Tiger Bell, Wild Beasts, Jake Bugg, Blondie, The Hives, Die Antwoord, Arctic Monkeys, Etienne de Crecy présente Super Discount 3 en concert

Huitième venue au Festival Rock en Seine sur 12 éditions... pas si mal pour un indigène d'une région lointaine ? Faut dire que pour l'amateur de musique - bien équipé contre les intempéries, ce festival reste la meilleure façon de boucler l'été, avec sa programmation jamais tellement aventureuse sur les têtes d'affiche, mais toujours très efficace. En deux ans, le site a manifestement été agrandi (pour accueillir plus de monde sans doute), au détriment de l'exposition d'affiches et du "food court" qui semblent bien esseulés, relégués à l'entrée. Météo ? Nuageuse et non menaçante. So far so good. On commence par retrouver Cage The Elephant, auteurs d'un super set déchaîné ici même il y a deux ou trois ans. Leur nouvel album nous a hélas moins marqué que le précédent, pure tuerie régressive pour ex-ado des 90's. Même si le chanteur (toujours beau gosse et ultra-affuté) se démène comme un beau diable quel que soit le rythme, et va chercher le public sur son terrain, et même si trois guitares permettent de gonfler le son, la tonalité est plutôt pop-rock aujourd'hui, disons genre Beatles sous stéroïdes. Aberdeen ou Shake me Down sont de fort belles ballades, qui n'atteignent pas la rage de leurs titres plus nirvanesques (Sell yourself,... Lire la suite

Die Antwoord : Vidéo

Die Antwoord : écoute