Accueil Dio - Distraught Overlord en concert
Mardi 17 juillet 2018 : 11646 concerts, 25095 chroniques de concert, 5220 critiques d'album.


Dio - Distraught Overlord, nouveau venu sur la scène visual kei, adopte un son plutôt lourd et sombre. Dio veut créer une musique nouvelle, libre de stéréotypes, combinant le côté heavy et le côté mélodieux. Leurs costumes semblent s'assortir parfaitement avec l'ambiance créée par leur musique.

Site

Dio - Distraught Overlord en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Dio - Distraught Overlord : l'historique des concerts

Sa.

29

Nov.

2008

Je.

06

Mars

2008

Dio - Distraught Overlord Poste à Galène - Marseille (13)

Lu.

03

Mars

2008

Dio - Distraught Overlord Le Sirius - Lyon (69)

Ve.

29

Fév.

2008

Dio Distraught Overlord + Guest Le Jardin Moderne - Rennes (35)

Je.

28

Fév.

2008

Me.

27

Fév.

2008

Dio - Distraught Overlord La Fourmi - Limoges (87)

Di.

24

Fév.

2008

Dio - Distraught Overlord : les dernières chroniques concerts 4 avis

Dio Distraught Overlord

Critique écrite le 07 mars 2008, par Philippe

Poste à Galène, Marseille 6 mars 2008

Dio Distraught Overlord en concert

"Distraught Overlord, groupe japonais, nouveau venu sur la scène visual kei, mêlant musique et mode vestimentaire, à l'esthétisme extrême, et qui séduit des fans partout dans le monde. Le groupe nippon s'exprime dans un rock lourd et sombre, aux grosse guitares, avec un look hallucinant". Finalement c'est tout ce qu'il y avait à savoir sur la chose - il valait peut-être même mieux ne pas en savoir plus. Je suis en effet venu sur la base des photos bien plus que sur celle de la musique de leur myspace (metal très standard lorgnant sur la pop) et je dois d'ailleurs avouer que j'étais initialement convaincu d'avoir affaire à 5 filles, et même des jolies filles, tant ces gaillards sont bien maquillés et travestis sur leur site... Le concert démarrant VRAIMENT à 20 h 30 (présence de mineurs oblige), j'arrive pile à l'heure. La salle est divisée en trois : une couche de minettes surexcitées devant (plus ou moins sapées gothiques), une couche de mecs derrière... et un peu d'air frais quand même - le concert n'est pas sold out du tout... Je note que le Poste à Galène s'est équipé d'un fumoir sans pratiquement perdre une once de sa jauge - bien joué les gars ! Une musique trash vaguement électro annonce la couleur - ça va être du lourd. ... Lire la suite