Accueil Disturb en concert
Samedi 16 décembre 2017 : 10872 concerts, 24778 chroniques de concert, 5189 critiques d'album.


New school hardcore.
Influences:


Site

Disturb en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Disturb : l'historique des concerts

Je.

12

Oct.

2017

Sailence en concert
Disturb + Landmvrks + None Shall Be Saved + Saïlence + Downhill Disturb | Sailence | None Shall Be Saved
Le Molotov - Marseille (13)

Je.

16

Juin

2016

Power Trip + Worst + Worsecult + Guests Disturb | The Dawn
Le Molotov - Marseille (13)

Sa.

09

Mai

2009

Martyrs + Disturb Le Garage - Marseille (13)

Sa.

22

Mars

2008

Do Or Die en concert
Back Fire + Do Or Die + Disturb Do Or Die | Disturb
Secret Place - Saint-Jean de Vedas (34)

Sa.

23

Fév.

2008

Darkness Dynamite en concert
Darkness Dynamite + Disturb + Eradikal Insane + Where eagles dare Disturb | Eradikal Insane | Darkness Dynamite
Le Korigan - Luynes (13)

Sa.

25

Août

2007

Disturb + The Plague Black Hand Inn - Marseille (13)

Ve.

10

Août

2007

Poison Idea + Disturb Disturb | Poison Idea
SECRET PLACE - saint jean de vedas (34)

Sa.

07

Avril

2007

The A.R.R.S en concert
The Arrs + Disturb + The Dawn + In Other Climes + Irisia Disturb | The A.R.R.S | The Dawn | In Other Climes
Korigan - Luynes (Aix) (13)

Disturb : les dernières chroniques concerts 5 avis

The A.R.R.S + Disturb + In other climes

Critique écrite le 09 avril 2007, par Zhou

Le Korigan - Luynes 7 Avril 2007

Retour du Zhou sans amis pour ce beau plateau hardcore, et forcement ça tombe toujours quand il y a vingt millions de groupes (facile !). Et vu que je ne connais jamais grand monde dans les concerts de hardcore on va dire que je ne force pas trop pour être à l'heure. Quand j'arrive, Irisia sont déjà passés. Paradoxalement, ça m'emmerde parce que j'aurais bien aimé les voir. Ca fait un bail depuis la dernière fois et je n'arrête pas de les rater étant donné qu'ils passent toujours en premier dans les fest hardcore au Korigan (et qu'on n'est jamais à l'heure). De ce qu'on m'en a dit, malgré l'absence d'un des guitaristes, ils ont bien assuré. Occupé à discuter dehors avec l'ex-taulier des lieux, je rate aussi le set de The Dawn que je n'avait également plus vu depuis des lustres. J'arrive donc pendant le changement de plateau. Le Korigan est plein à craquer, c'est une agréable surprise vu que ces derniers mois dans les concerts de hardcore c'était un peu la pénurie de public. Mais apparemment les concerts Métal-HxC ça marche bien au Korigan puisque (m'a ton également dit) c'était déjà archi-complet pour Caliban et ça le sera sûrement pour Terror (oh yeah !). C'est donc par Disturb que j'attaque la soirée. Ca tombe bien c'est eux que je... Lire la suite

Disturb + Bokaputa

Critique écrite le 12 juin 2006, par Zhou

La Machine à Coudre - Marseille 9 Juin 2006

Live report initialement posté sur Massilia's Burning : http://massilia.burning.free.fr/ Petite soirée à la Machine à Coudre, histoire de fêter avec un peu de retard la sortie du très bon split Disturb / Fat Society 'From south we rise'. Si les toulousains ne sont malheureusement pas la, l'affiche n'en demeure pas moins bien sympathique et annonciatrice d'une agréable soirée. Match d'ouverture de la coupe du monde oblige, j'arrive en retard chez Vand, on part donc en retard, on galère un poil pour trouver une place, on croit tout de même être dans les temps du retard normal de tout concert marseillais... Manque de bol ça a commencé quasi à l'heure et on arrive pile pour le début du set du deuxième groupe, loupant ainsi Irisia et leur nouveau batteur. La Machine est pleine, il fait déjà une bonne petite chaleur animale et Bokaputa monte sur scène. Bokaputa c'est un... Lire la suite

Disturb + Citizen Kaïne + V13 + Hypno5e + Hacride

Critique écrite le 18 octobre 2005, par Zhou

Le Korigan, Luynes 14 Octobre 2005

Live report initialement posté sur Massilia's Burning : http://massilia.burning.free.fr/ Nouveau concert Métal-HxC organisé par Hybride au Korigan, qui s'annonce plutôt prometteur avec la présence à l'affiche de Disturb et Citizen Kaïne (deux valeurs sures régionales), mais aussi Hacride dont on dit le plus grand bien, même si c'est du métal et que moi j'aime pas trop ça. Bref, c'est en compagnie de Gas et Christophe que je rejoins le Korigan dans les temps pour le début du set de Citizen Kaïne. La salle n'est pas énormément remplie mais ça va, on a vu pire. Citizen Kaïne c'est le groupe qui monte dans la scène HxC marseillaise, ils progressent à vitesse grand V et chaque fois que je les vois c'est de mieux en mieux. Cette fois-ci n'a pas dérogé à la règle et le sextet vitrollais nous a une fois de plus lâché son Métal-HxC diablement efficace, bien violent avec tout ce qu'il faut d'arguments pour faire bouger un pit remplis de karateka. Sur certains morceaux ils insèrent des passages plus mélodiques avec notamment quelques lignes de chant clair qui pour la plupart ne dénote pas trop au sein de leur HxC péchu et ajoute une petite touche en plus. Bref, je vais pas revenir dessus une fois de plus (les anciens live report sont assez... Lire la suite

Tears Eviction + The A.R.R.S + Disturb + Mindlag Project + Juggernauts

Critique écrite le 23 février 2005, par Zhou

Le Korigan, Luynes 19 Février 2005

Live report initialement posté sur Massilia's Burning : http://massilia.burning.free.fr/ Belle affiche au Korigan pour le Death to Custom Core Fest avec deux gros groupes locaux Disturb et Mindlag Project, accompagnés pour l'occasion par les varois de Tears Eviction et Juggernauts et par les parisiens de The A.R.R.S. Le concert étant à 20h, c'est bien sur à cette heure la et en retard que nous partons enfin, une fois de plus en "gros" comité. Tout va bien, on est dans les temps et on arrive juste un peu en avance pour voir le premier groupe qui débute aux alentours de 20h45. C'est donc les toulonnais de Tears Eviction qui ont la rude tache d'ouvrir les hostilités dans une salle un peu moins remplie que la dernière fois (avec Manimal). Le groupe viens de sortir un maxi sur Custom Core et je les avais "vu" vendredi dernier à Vitrolles où ils avaient eu pas mal de couilles et n'avaient quasiment pas jouer. Leur set sera un peu brouillon et répétitif dans l'ensemble bien qu'on relèvera quelques petits trucs bien sympa. Le chanteur bouge bien et a su enclenché la machine à karatéka, n'hésitant pas à aller dans le pit pour réveiller tout le monde. Niveau musique, c'est du Brutal Hardcore plutôt énergique bien que répétitif et un peu... Lire la suite